> >

[] [ ]

Chronique dun bras de fer

(Tags)
 
La chronique de Hafid Derradji Nous sommes des ternels insatisfaits ! Emir Abdelkader 0 2014-01-15 03:14 PM
La chronique de Hafid Derradji Ayez piti du Prsident ! Emir Abdelkader 0 2014-01-08 04:24 PM
Le bras de fer perdu dAl Jazeera Emir Abdelkader 0 2013-10-16 06:56 PM
Morsi engage un bras de fer avec l'arme Emir Abdelkader 0 2013-07-02 02:53 PM
Les bras dhonneur de Longuet et Collard devant la justice Emir Abdelkader 0 2012-12-15 06:53 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Chronique dun bras de fer

Chronique dun bras de fer

Depuis la violente attaque de Saadani contre le DRS, un enchanement de ractions et de contre-ractions a rvl la profondeur
des dsaccords qui minent le srail en cette veille de llection prsidentielle.


Le 3 fvrier, le trs contest secrtaire gnral du FLN, Amar Saadani lche sa bombe. Dans un entretien diffus sur un site lectronique, il sattaque ouvertement et violemment au Dpartement du renseignement et de la scurit (DRS) et plus particulirement son patron, le gnral de corps darme Mohamed Lamine Mdine, dit Toufik.
Sans retenue ni raccourci, le patron de lex-parti unique, principal appareil politique du pouvoir, descend ainsi en flammes la structure la plus sensible de linstitution militaire.

Amar Saadani accuse sans dtours le chef du DRS davoir manuvr pour lvincer du parti et davoir t derrire tous les coups dstabilisateurs de partis politiques. Le trublion Saadani accuse galement le DRS davoir invent des affaires de corruption impliquant des personnalits du cercle prsidentiel rien que pour affaiblir le chef de lEtat.
Il dfend lintgrit, lhonntet, la probit, la dcence et le scrupule de lancien ministre de lEnergie Chakib Khelil, clabouss par laffaire Sonatrach 2. Et pour clore, il demande au chef du DRS de dmissionner. La salve de Saadani, qui a fait du dnigrement du DRS son cheval de bataille depuis son intronisation la tte du FLN un certain 29 aot 2013, a suscit un vritable sisme politique dont les rpliques se font sentir encore. Les propos accusatoires profrs par le chef du FLN provoquent des ractions en chane des partis et des personnalits publiques, civiles et militaires qui condamnent une grave atteinte linstitution militaire. Du RND de Bensalah au PT de Louisa Hanoune en passant par le MPA de Amara Benyounes, les formations politiques ainsi que les organisations syndicales (UGTA) et patronales (CGEA) ont dnonc les propos de Saadani. Le FLN version Abderrahmane Belayat sest galement dmarqu de ces dclarations qualifies dantinomiques avec les valeurs du parti. Mohamed Charfi, pour sa part, rpond Saadani en sa qualit dancien ministre de la Justice qui a eu grer les affaires de corruption, en particulier celle de Sonatrach 2 qui implique Chakib Khelil.
Dans une contribution publie par El Watan, il dnonce le chantage de Saadani qui lui a demand dextirper Chakik Khelil de cette affaire pour garder son poste ministriel. Danciens militaires ont, de leur ct, dnonc Saadani. A leur tte, le gnral la retraite Hocine Benhadid qui a fait porter directement le chapeau de ces attaques au chef dtat-major de larme, lautre gnral de corps darme Gad Salah. Par son silence sur cette affaire, ce dernier aggrave donc les soupons de dissensions internes au sein de linstitution militaire dont la presse nationale fait tat. Le chef de lEtat ragit pour la premire fois lors du crash dun avion militaire Oum El Bouaghi.
Une raction qui sest avre insuffisante pour apaiser la situation. Aujourdhui encore, lhomme par lequel la crise a clat est toujours l. Il ne se sent dailleurs pas directement concern par le dernier message du prsident
de la Rpublique loccasion de la Journe du chahid.


Mokrane Ait Ouarabi



'El Watan


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Chronique dun bras de fer




12:19 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,