> >

[] [ ]

Maroc, Mali, Libye, Tunisie

(Tags)
 
Les groupes dAnsar Al-Charia de Libye et de Tunisie sur la liste amricaine des organisations terro Emir Abdelkader 0 2014-01-11 12:52 PM
Tunisie : Saisie de 20.000 douilles vides rechargeables en provenance de Libye Emir Abdelkader 0 2013-12-02 02:11 PM
Incertitude au Mali et chaos en Libye, LAlgrie face ltau scuritaire Emir Abdelkader 0 2013-11-20 04:00 PM
Contrebande darmement en Libye : LAlgrie et la Tunisie en tat dalerte Emir Abdelkader 0 2013-09-14 02:46 PM
Larme algrienne traquera les terroristes en Tunisie et en Libye Emir Abdelkader 0 2013-09-10 12:37 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Maroc, Mali, Libye, Tunisie

Maroc, Mali, Libye, Tunisie, Les frontires de tous les maux




Les frontires terrestres de lAlgrie sont devenues une relle source dinquitudes ces dernires annes, avec laccentuation des phnomnes de trafic de drogue et darmes, la contrebande, lmigration clandestine et le danger terroriste.
L e ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, vient de rappeler cette triste ralit, en guise de rponse aux provocations marocaines, justement lies directement aux frontires.
Les frontires sont fermes, donc nous sommes tenus dappliquer la loi de notre pays quil sagisse des incursions de personnes, de trafiquants de drogues, de contrebandiers ou des immigrs clandestins , avait rtorqu le chef de la diplomatie algrienne.

Une dclaration lourde de sens qui renseigne, on ne peut mieux, sur lampleur de ces flaux qui nous parviennent de plusieurs pays frontaliers, notamment les normes quantits de drogues qui proviennent du Maroc, de la contrebande de carburant et autres produits alimentaires, mais aussi des nombres grandissants dmigrs clandestins, notamment des rgions sahlo-sahariennes, qui se rabattent sur notre pays aprs lchec de leurs tentatives de traverser la Mditerrane et leur refoulement par les autorits marocaines.
LEtat algrien est soucieux dappliquer la loi algrienne et dappliquer galement ce qui est induit par la fermeture des frontires , a explicitement signifi Ramtane Lamamra, non sans mettre laccent sur la ralit qui prouve quil existe des mouvements illicites de personnes et de main-doeuvre africaine ainsi quun trafic de drogues .
Une sentence nette et prcise qui renseigne sur la grande mobilisation des autorits qui surveillent minutieusement les frontires terrestres du pays, mais aussi de la gravit de la situation, avec la multiplication de ces phnomnes et flaux qui menacent srieusement lconomie nationale et la scurit du pays. Le constat est perceptible pour les observateurs, et tout le commun des Algriens, notamment en ce qui concerne lmigration clandestine, en ce sens que des Africains de la sous-rgion du Sahel, pousss par la misre et les conflits arms, ont pris dassaut notre pays dans lespoir de gagner lEurope ou y rester tout simplement.
Ce nest pas seulement les frontires avec le Maroc qui inquitent les autorits, mais galement celles de lEst et du Sud notamment fragilises par linstabilit politique qui prvaut au Mali, en Libye et en Tunisie. Les lments de lArme nationale populaire (ANP), avaient procd ces derniers mois au dmantlement de plusieurs caches darmes et rcupr de la mme des munitions et des quantits considrables dexplosifs et darsenal de guerre le long de la bande frontalire Sud. Cela va sans parler des normes quantits de drogues saisies cycliquement par les diffrents services de scurit.
Cest dire toute la dangerosit de la situation nos frontires, et ce, en dpit dun impressionnant dploiement des militaires et autres corps de scurit, pour prvenir notamment dventuelles incursions terroristes. Le danger devient plus rcurrent sachant que le terrorisme international est devenu troitement li aux phnomnes de trafic darmes, de drogues et de contrebande. A ce titre, le chef de la diplomatie algrienne ne mche vraiment pas ses mots.


M. A. C.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


lesdebats.com
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Maroc, Mali, Libye, Tunisie




12:12 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,