> >

[] [ ]

Nous assumons les consquences

(Tags)
 
Pourquoi en sommes-nous l Emir Abdelkader 0 2014-02-20 11:14 AM
Mokrane At Larbi, avocat : La justice a tranch, il faut sattendre aux consquences de cette dc Emir Abdelkader 0 2014-02-09 03:09 PM
Rapprochons-nous de tout ce qui nous unit Emir Abdelkader 0 2014-02-03 11:56 AM
Le makhzen ne nous a pas fait de cadeau Emir Abdelkader 0 2014-01-09 05:16 PM
Rendez nous nos archives! Emir Abdelkader 0 2012-06-15 12:02 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,957 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Nous assumons les consquences

LAMAMRA À PROPOS DE LA FERMETURE DES FRONTIÈRES AVEC LE MAROC

"Nous assumons les consquences"

Ramtane Lamamra a prcis qu'il y a des mouvements illgaux concernant notamment la drogue au niveau des frontires algro-marocaines.
Le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, s'est exprim, hier, sur la question des frontires terrestres entre l'Algrie et le Maroc, aprs l'histoire des rfugis syriens qui auraient tent de les traverser. Les frontires terrestres sont fermes. Il n'y a aucun mouvement officiel concernant les personnes ou les marchandises, a-t-il indiqu lors d'une confrence de presse conjointe avec le ministre finlandais des Affaires trangres Erkki Tuomioja.
M.Lamamra a prcis que la ralit montre qu'il y a des mouvements illgaux concernant notamment la drogue et certaines personnes africaines. Les diffrents services de scurit algriens ont, en effet, saisi, ces derniers mois, des quantits importantes de drogue en provenance du Maroc.
L'orateur a affirm, dans le mme contexte, que l'Etat algrien veillera appliquer les lois du pays et assumera les consquences qui dcouleront de la fermeture des frontires. Nous ne considrons pas que les incidents gnrs par cette situation (la fermeture des frontires, Ndlr) ncessitent des ractions politiques (officielles), a-t-il encore not, avant de souligner qu'il s'agit, pour les autorits des deux pays, d'appliquer les lois. Concernant les rfugis syriens, le chef de la diplomatie algrienne a rappel qu'ils sont en nombre important en Algrie. Ils sont bien pris en charge, a-t-il prcis. Cela avant de marteler que si l'un de ces rfugis quitte le pays d'une manire illgale, l'Etat algrien n'en est pas responsable.
A propos de la situation au nord du Mali et la tentative du Maroc de s'y impliquer, M.Lamamra a rpondu que l'Algrie ne ressent aucune comptition ou difficult poursuivre sa mission de facilitateur de dialogue entre les parties en conflit.
Depuis l'indpendance du pays, a-t-il dit, l'Algrie a jou le rle naturel de facilitateur chaque fois que le Mali connaissait une crise. il ajoute que l'Algrie n'a jamais fait preuve d'indiffrence surtout qu'elle est sollicite par les groupes politico-militaires et le gouvernement malien pour un dialogue inter-malien. Aujourd'hui, l'Algrie est amene poursuivre ses efforts (pour une sortie de crise pacifique), a-t-il poursuivi. En rponse une question sur l'activit de l'Union pour la Mditerrane (UPM), il a indiqu qu'il s'agit d'un cadre informel dont la consistance commence prendre forme sur le plan conomique, et que sur le plan politique, il y a galement des interactions et consultations qui sont envisages. Il a fait savoir qu'il y a un nombre d'activits qui sont entreprises au sein de l'UPM pour lui permettre de raliser les objectifs qui lui sont assigns, mme si ces activits ne sont pas beaucoup mdiatises.
Pour sa part, le ministre finlandais des Affaires trangres, Erkki Tuomioja, en visite de trois jours en Algrie, a affirm le soutien de son pays au droit du peuple sahraoui l'autodtermination. Notre position vis--vis de la question du Sahara occidental est la mme que celle de l'Algrie. Nous soutenons le droit du peuple sahraoui l'autodtermination et nous sommes prts adhrer toutes les solutions qui sont acceptes librement par le peuple sahraoui, a-t-il affirm.
Le chef de la diplomatie finlandaise a, par ailleurs, salu les progrs enregistrs en Algrie dans divers domaines, dont celui de la scurit, aprs la priode difficile par laquelle le pays est pass.
Pour la situation qui prvaut dans les pays du Sahel et dans d'autres pays d'Afrique, M. Erkki a indiqu que son pays partage les mmes apprciations et opinions avec l'Algrie sur la gestion des crises et leurs solutions.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nous assumons les consquences




09:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,