> >

[] [ ]

Sur les traces du plus clbre bandit dhonneur des Aurs

(Tags)
 
Sellal offre un djeuner en lhonneur des verts Emir Abdelkader 0 2013-11-21 02:09 PM
Les bras dhonneur de Longuet et Collard devant la justice Emir Abdelkader 0 2012-12-15 06:53 PM
Manteau blanc sur les Aurs Emir Abdelkader 0 2012-11-28 07:49 PM
le FLN a rinstaur lesprit dhonneur du moussebel Emir Abdelkader 0 2012-07-07 02:40 PM
sur les traces de Boumarafi Emir Abdelkader 0 2012-06-29 08:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Sur les traces du plus clbre bandit dhonneur des Aurs

Ugzelmad le rebelle

Sur les traces du plus clbre bandit dhonneur des Aurs




Jeudi 20 fvrier 1920. Cest jour de march au douar Chlia, au nord des Aurs.


Emmitoufls dans leur burnous de laine, des paysans venus des mechtas alentour sagglutinent autour des marchandises exposes mme le sol. Un homme arrogant, bien habill, portant firement lcharpe tricolore, fend lentement la foule, suivi de sa cour de partisans. Les paysans scartent respectueusement de sa route. Voil le cad Messaoud, le tout-puissant reprsentant de lautorit coloniale. Il parade comme laccoutume, tel un roi devant ses sujets, loin de se douter que son destin est dsormais scell. A lautre bout du march, Messaoud Ugzelmad, lamnafeq, linsoumis, savance vers lui dun pas dtermin. Comme une onde sourde, son nom parcours la foule qui se fige.
Le soleil et les oiseaux semblent avoir suspendu leur course dans le ciel. Messaoud Ugzelmad se tient debout, devant le cad ptrifi par tant daudace et de tmrit. Ugzelmad campe des deux pieds devant le cad quil ajuste de son beau fusil de marque Lebel dont le canon luit au soleil. Le coup de feu dchire le silence et les curs. Atteint en pleine poitrine, le cad saffaisse lourdement dans la boue. Ugzelmad lavait pourtant averti quelques jours auparavant. Ugzelmad nagit jamais en tratre. Il avertit toujours avant de frapper.
Les Aurs terre de rvolte
Cest sur les traces de ce mythique Messaoud Ugzelmad, bandit dhonneur et figure de la rsistance de cet ternel pays de la rvolte que sont les Aurs, que nous sommes partis. Soleil clatant et froid mordant sur le col de An-Tinn 1840 mtres daltitude. Le mont Chelia et lAhmer Kheddou se sont couverts dune tincelante couche de neige qui renvoie une lumire crue et aveuglante. Mais qui est donc cet Ugzelmad dont la posie populaire et la mmoire collective chantent encore les exploits prs dun sicle aprs sa disparition ?
Il est n un jour de lanne 1894 dans lun des nombreux hameaux du douar Zellatou. Un douar qui a pris le nom de cette montagne qui stend de Tkout jusqu Chlia. Il est de la grande tribu des Ath Bouslimane, de la fraction des Ath Saadia. Il est le cadet dune famille de paysans et de bergers pauvres qui comptent dj de nombreux enfants.

Daprs Fanny Colonna qui en fit le portrait dans son livre Le Meunier, les Moines et le Bandit, cest un voyou trs prcoce. Trs jeune, il aimait dfier les plus grands dans des duels au bton ou au fusil. Il maniait aussi bien le verbe que le fusil et ne ratait jamais sa cible avec lun ou avec lautre.
Inoughissen, un petit village dagriculteurs nich au creux dune troite valle enserre entre deux montagnes. Messaoud Ugzelmad est suppos tre originaire dici, en croire les habitants. Dans un caf o lon fume du arar en buvant du th, quelques vieux du village acceptent volontiers dvoquer la mmoire de Messaoud le rebelle. D aryaz n el haqu d amenfeq [Cest un homme juste et un insoumis], dit de lui Salah Oucherif, 76 ans.
Par bribes, la vie de Messaoud Ugzelmad refait surface. Chacun raconte un pisode de sa vie mme si certains confondent entre le premier Messaoud Ugzelmad et le deuxime car lun de ses cousins, beaucoup moins chevaleresque, a pris son nom un peu plus tard. Lpope de Messaoud Ugzelmad commence en 1917 lorsquil prend la direction de la bande de rebelles que dirigeait son frre Ali. Celui-ci avait pris le maquis en 1915, la suite dun sombre dml avec la justice. Il avait t condamn un an de prison par contumace. Son crime ? Avoir vol un mulet. Il ny restera pas longtemps. A peine vad de la prison dArris, il excute celui qui lavait dnonc ladministration coloniale avant de prendre le maquis.
Lhonneur lav dans le sang
Dans ces contres berbres, cest toujours dans le sang que lon lave son honneur souill. Un jour de lanne 1917 son frre Ali est retrouv mort. Messaoud prend aussitt le maquis et commande la bande de desperados qui accompagnaient son frre. Insaisissable, apparaissant limproviste tantt ici, tantt l, il forgera sa lgende en faisant parler la poudre. Les gendarmes et les gardes forestiers ne peuvent plus poser le pied travers le vaste territoire de forts et de canyons que Messaoud et sa bande cument. A la fin de 1917, le nord de lAurs appartient Messaoud et le sud Boumesrane, autre bandit dhonneur, originaire de Mchouneche. Avec le temps, les deux bandes finiront par fusionner.
Un jour il tait entrain de prier quand on a commenc lui tirer dessus. Quand il a fini sa prire Messaoud a pris son fusil clou et il a tu tous ses ennemis, raconte Malki Mohand Seghir, 81 ans. Comme pour donner encore plus dpaisseur la lgende, Seghir prcise que Messaoud Ugzelmad avait un harz, un talisman, donn par un cheikh et cens le protger des balles. Evidemment, au fil du temps, la lgende a pris le dessus sur lhistoire. A chaque fois quun paysan subissait une injustice, une vache ou quelques ttes de moutons enlevs ou un maigre lopin de terre saisi, Messaoud se faisait un point dhonneur rendre justice. Il sappelait Messaoud Ouzineb, du nom de sa mre ou bien Messaoud Ouhmed, du nom de son pre. Ils lont tu et attach une charrue, prcise Dernouni Dernoun, 66 ans.
Bien videmment, on a le droit autant de versions concernant sa mort quil y a dinterlocuteurs dans le caf. Puis la conversation migre tout naturellement vers dautres bandits dhonneur, dautres rebelles qui ont dfi la France et sont morts les armes la main. Boumesrane et Gouzir, notamment, puis plus prs de nous Grine Belkacem. Il y avait mme des kabyles parmi eux, dit Salah Oucherif propos de la bande Ugzelmad.
Lpope de Messaoud Ugzelmad donne une image parlante du foss qui spare la population de lautorit coloniale. Pour ladministration et ses suppltifs, Messaoud Ugzelmad nest quun bandit quil convient dabattre vue, un gibier de potence quil faut pendre haut et court. Cest un assassin, un insoumis, un fellaga que les goums pourchassent le regard fuyant et la peur au ventre. LAurs, cette poque qui correspond la premire guerre mondiale, est peupl de rvolts qui ont pris les armes et qui ne reconnaissent de lois que celles de la tribu. Pour tout ce peuple de bergers et de paysans pauvres et exploits sans vergogne par les cads et ladministration, Messaoud Ugzelmad est un hros, un justicier, un rebelle. Un Zapatta berbre qui dtrousse les riches pour donner aux pauvres. Il prend de largent, du btail, des volailles et surtout de la dignit et de la justice.Lcrivain Gilbert Mnier crit dans lun des ses livres que Ugzelmad tait vu par la population des Aurs comme le digne successeur de Jugurtha.
Le berger qui entre dans la lgende
Pour la postrit Ugzelmad le gaucher est un bandit dhonneur de la trempe dAhmed Oumeri ou Arezki Elvachir en Kabylie. Cest un simple berger qui a forc les portes de la lgende par son courage, son audace et son sens de la justice. Arm dun simple fusil, il arrive priver la France coloniale de sa fonction rgalienne : cest lui qui rend la justice. Si quelquun subissait une injustice il allait se plaindre Messaoud, dit encore lun des vieux assis notre table.
Le 8 mars 1921, Messaoud Ugzelmad, g de 27 ans, est tu au douar Mellagou par trois goumiers qui le pistaient depuis quelques jours. Sa tte tant mise prix, ses meurtriers se partagent la mirifique somme de 10000 frs. Mort, il devient un mythe. Un hros qui lon consacre des chants et des pomes. Mme le grand Assa Djermouni, son contemporain, limmortalisera dans lune de ses chansons. Certes, sa carrire de bandit dhonneur a t brve, Messaoud Ugzelmad ne rentrera pas moins de plain-pied dans lhistoire. Il contribuera notamment tracer une ligne rouge entre le peuple et ladministration et annoncera les insurrections futures qui libreront le pays.

Djamel Alilat





El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Sur les traces du plus clbre bandit dhonneur des Aurs




03:18 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,