> >

[] [ ]

Un nouveau coup dur pour lEgypte

(Tags)
 
Egypte : reprise attendue du procs de Morsi pour meurtre de manifestants Emir Abdelkader 0 2014-02-01 10:45 PM
Egypte: 29 morts pour le troisime anniversaire de la rvolte de 2011 Emir Abdelkader 0 2014-01-26 12:30 PM
Coup dur pour le FFS Emir Abdelkader 0 2014-01-02 11:28 PM
Nouveau revers pour larme rebelle en Syrie aprs la suspension daide anglo-amricaine Emir Abdelkader 0 2013-12-13 06:35 PM
Une longue convalescence attend Ould Khlifa, Un nouveau prsident pour lAPN ? Emir Abdelkader 0 2013-09-18 02:53 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Un nouveau coup dur pour lEgypte

Attaques terroristes dans le Sina

Un nouveau coup dur pour lEgypte




Lattentat contre un bus de touristes corens dans le Sina menace le retour de la croissance dans le secteur du tourisme, principale source de revenus du pays. Reportage.


Le Caire (Egypte)
De notre correspondante


En partant de chez lui, le touriste ne choisit jamais une destination o il y a des problmes. Il ne veut pas prendre de risques, il cherche la paix. Moustapha Bakr revient aux fondamentaux de son mtier, directeur dagence de tourisme au centre-ville du Caire.
Assis derrire son bureau, il rappelle une vidence : sans stabilit, les touristes ne reviendront pas en Egypte. Au lendemain de lattentat qui a cibl, dimanche dernier, un bus de touristes corens au point de passage de Taba dans le Sina, le choc est palpable. Seul le bruit des ventilateurs brise le calme qui rgne dans les couloirs de lagence. Lunique cran dordinateur allum est bloqu depuis deux heures sur une page daccueil facebook. Je continue venir tous les jours, mme sil ny a pas de client, confie Yasser Samir, concentr sur le match de football quil dispute avec son collgue, manette de PlayStation la main. Responsable des rservations sur un bateau-htel amarr Louxor, ce trentenaire attend impatiemment que lactivit reprenne. Cependant, il fait acte de prsence, encaisse seulement la partie fixe de son salaire et marque des buts...

Lombre des annes 1990
Moins de 24 heures aprs lattentat, le secteur du tourisme, dj ravag par trois annes de chmage technique, est endeuill. Un kamikaze dune vingtaine dannes serait lorigine de lattaque qui a cot la vie trois touristes corens, au chauffeur gyptien et fait 14 blesss.
Daprs le dernier rcit relay par la presse gouvernementale, le conducteur aurait accompagn deux passagers la soute bagages. A leur retour dans le vhicule, un inconnu les aurait suivis avant de se faire exploser.

Jusquici, les circonstances de lattentat ntaient pas claires. Dans un premier temps, les autorits gyptiennes avaient voqu lexplosion dun engin lavant du bus, prs du chauffeur. En touchant la zone la plus extrme du Sina, la frontire dIsral, les terroristes veulent faire passer un message : ils sont partout et peuvent atteindre toutes les places dEgypte, lche le patron de lagence. Accul, lhomme raconte quil a dj travers des priodes o le terrorisme faisait rage dans le pays. Mais depuis 2006 et les attentats dans la station balnaire de Dahab, qui avaient fait 23 victimes, les touristes trangers taient pargns.
Au lendemain de la mort des quatre passagers du bus, de nombreuses questions demeurent sans rponse : lEgypte va-t-elle renouer avec les pages sombres du terrorisme des annes 1990 ? Jusque-l, le groupe djihadiste Ansar beit al Maqdes (partisans de la Ville sainte), qui a revendiqu lattaque, sen prenait principalement aux forces de scurit gyptiennes. Cest donc la premire fois, depuis huit ans, que des trangers sont victimes du terrorisme en Egypte. Les professionnels doivent-ils sattendre revivre les annes noires qui ont suivi lattentat de Louxor en 1997, o 58 touristes avaient perdu la vie ?
Un espoir du
Lentame de lanne 2014 annonait pourtant un dbut de reprise. Dans plusieurs agences, les recettes en hausse du mois de janvier et lapproche du Salon international du tourisme de Berlin avaient suscit un regain despoir. Des htels de la mer Rouge ont affich complet lors des dernires vacances, dtaille le directeur. On commenait reparler comme avant quand nos affaires marchaient. Jesprais mme de nouvelles rservations.
Un optimisme partag par le ministre du Tourisme, Hisham Zaazou, dbut fvrier : aprs une anne 2013 quil dcrit comme lune des pires saisons, il table sur le retour de 13 millions de visiteurs, soit un apport de 11 milliards de dollars avant la fin de lanne 2014. Or, avec la dernire attaque terroriste, cest le poumon du tourisme gyptien qui a t touch. Ces trois dernires annes, les touristes ont dsert lancienne Thbes et les traverses du Nil pour se diriger presque exclusivement vers les complexes hteliers situs au bord de la mer Rouge. Le fait que des touristes corens soient parmi les victimes nest pas anodin : la crise a conduit les agences rechercher une nouvelle clientle, notamment en Chine, en Core du Sud et en Amrique latine. Si cette nouvelle clientle asiatique navait pas t l, un plus grand nombre dtablissements auraient mis la cl sous le paillasson, soutient Mostapha Bakr.
Pourquoi maintenant ?
Un moindre mal pour les employs. Yasser Samir, lui, a t touch de plein fouet. Son bateau reste quai pour une dure indtermine. Ce trentenaire explique que les Frres musulmans ne sont pas trangers son malheur. Il les accuse dtre derrire la vague dattentats qui a secou Le Caire et plusieurs villes du pays. Pourquoi de telles attaques nont pas eu lieu sous la prsidence de Mohamed Morsi ? Pourquoi na-t-on jamais entendu parler du groupe Ansar beit al Maqdes avant cet t ? sinterroge-t-il.
Une rcente enqute mene par le site dinformation gyptien Mada Masr tente de rpondre ces questions. Morsi a relch 27 islamistes au cours de sa prsidence. Le Conseil militaire en a libr plus de 800, crit Hossam Baghat, ancien directeur de lInitiative gyptienne pour les droits de lhomme et auteur de larticle. Tous les anciens prisonniers, accuss par les sources de scurit davoir repris leur activit terroriste, ont t librs par Tantawi (marchal la tte du Conseil suprme des forces armes entre fvrier 2011 et juin 2012) ou des tribunaux militaires.

Nadra Bouazza



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Un nouveau coup dur pour lEgypte




06:41 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,