> >

[] [ ]

Sahara occidental : dpt de plaintes...

(Tags)
 
Sahara Occidental... Emir Abdelkader 0 2014-02-11 01:08 PM
SAHARA OCCIDENTAL : LAlgrie enterre le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-12-05 10:57 PM
Sahara occidental : Le roi dans le dsarroi Emir Abdelkader 0 2013-10-13 03:05 PM
Conflit du Sahara occidental... Emir Abdelkader 0 2013-05-12 02:42 PM
Sahara occidental : le prsident Abdelaziz ... Emir Abdelkader 0 2013-03-17 02:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-20
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Sahara occidental : dpt de plaintes...

Sahara occidental : dpt de plaintes auprs de la France et de lOnu pour les tortures subies par Naama Asfari




PARIS - LONG LAction franaise pour labolition de la torture (ACAT) et lavocat Me Joseph Breham ont dpos jeudi, deux plaintes auprs de la France et de lOnu pour faire la lumire sur les tortures subies par le militant sahraoui des droits de lhomme, Naama Asfari, de la part des autorits marocaines, a-t-on appris auprs de cette ONG.
Celui-ci a t condamn en 2013 une lourde peine de 30 ans de dtention par la justice militaire marocaine sur la base daveux signs sous la torture, a rappel la mme source une plainte a t dpose auprs du Comit contre la torture de lOnu contre le Maroc pour "les svices subis par Naama Asfari, dfenseur des droits de lhomme, la prise en compte des aveux forcs par le juge militaire et labsence denqute malgr la ritration de ses allgations de torture", a prcis lONG.
Naama Asfari et son pouse, Claude Mangin, de nationalit franaise, ont galement adress une plainte pnale au doyen des juges dinstruction de Paris. LACAT sest constitu partie civile aux cts des victimes.
Me Joseph Breham, avocat de Naama Asfari et de son pouse, a indiqu que la plainte dpose en France doit amener la justice franaise "identifier les auteurs et donneurs dordre des tortures frquemment infliges aux militants sahraouis", ajoutant qu"actuellement, lEtat de droit est tel au Maroc quune telle enqute ny est pas possible".
"En dpit des dnonciations ritres et documentes tant de la part de la socit civile que de la communaut internationale, lEtat marocain na jamais enqut srieusement sur les graves violations des droits de lhomme perptrs lencontre des militants sahraouis", a dplor cette ONG dans ses plaintes dposes auprs de la France et lOnu.
La responsable Maghreb/Moyen-Orient lACAT, Hlne Legeay a soulign qu travers le cas de Naama Asfari, "nous appelons le Comit contre la torture (CAT) des Nations unies condamner le phnomne tortionnaire et limpunit au Maroc".
"Le royaume, soucieux de son image sur la scne internationale, sera amen rendre des comptes sil est condamn. Une condamnation par le Comit contre la torture serait un premier pas significatif dans la lutte contre limpunit et encouragerait les autres victimes sahraouies et marocaines porter plainte devant lOnu, jusqu ce que la justice marocaine dcide de rendre justice elle-mme", a-t-elle ajout.
Le 16 fvrier 2013, aprs plus de 27 mois de dtention prventive, Naama Asfari, militant pour lautodtermination du peuple du Sahara occidental a t condamn 30 ans demprisonnement par le tribunal militaire de Rabat lissue de neuf jours dun procs inquitable marqu par la prise en compte des aveux signs sous la torture.
Il a t arrt le 7 novembre 2011 El Aayoun, la veille du dmantlement du camp de Gdeim Izik, rig en novembre par des milliers de Sahraouis pour protester contre les discriminations conomiques et sociales dont ils taient victimes de la part du gouvernement marocain.
Plusieurs centaines de personnes ont t arrtes dans ce contexte, parmi lesquelles Naama Asfari et 23 autres opposants politiques et dfenseurs des droits de lhomme sahraouis pour la plupart soumis la torture et trs lourdement condamns par le tribunal militaire.
Les accuss ont dclar plusieurs reprises avoir t torturs. Les juges militaires ont refus dordonner une expertise mdicale et les ont condamns sans preuve, sur la base daveux signs sous la torture.
Naama Asfari a t condamn 30 ans demprisonnement, bien quarrt la veille des faits qui lui sont reprochs. Neuf de ses co-accuss ont t condamns lemprisonnement perptuit. Ces condamnations sont dfinitives, les jugements rendus par des tribunaux militaires ne pouvant pas faire lobjet dappel en droit marocain.






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Sahara occidental : dpt de plaintes...




10:19 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,