> >

[] [ ]

La bulle dempathie entre Paris et Alger, la stratgie Bouteflika ou le chaos

(Tags)
 
La confiance est dfinitivement rompue entre Bouteflika et Toufik Emir Abdelkader 0 2014-02-13 02:22 PM
Nouvelle passe darmes entre Alger et Rabat Emir Abdelkader 0 2014-02-10 11:44 AM
Le retour de Bouteflika Alger dbouche lhorizon lectoral Emir Abdelkader 0 2014-01-17 05:12 PM
Abdelaziz Bouteflika nouveau hospitalis au Val de Grce Paris Emir Abdelkader 0 2014-01-15 11:38 AM
Franois Hollande entre Mohammed VI et Bouteflika Emir Abdelkader 0 2013-04-05 09:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
La bulle dempathie entre Paris et Alger, la stratgie Bouteflika ou le chaos

Vu de Paris

La bulle dempathie entre Paris et Alger, la stratgie Bouteflika ou le chaos

Cest un point dHistoire lhonneur des Franais. Franois Hollande vient dinaugurer, ce mardi 18 fvrier, un mmorial la mmoire des Musulmans morts pour la France lors des deux conflits mondiaux. La France noubliera jamais le prix du sang vers , a dclar le chef de lÉtat franais lors dune crmonie qui sest tenue la Grande Mosque de Paris. Cet hommage s'adresse leurs descendants pour qu'ils soient fiers de leurs parents et conscients que la Rpublique a une dette leur gard, a-t-il ajout. A celles et ceux qui s'interrogent sur leur destin, leur place et mme parfois sur leur identit, aux descendants de ces soldats, je dis ma gratitude.
Franois Hollande s'est galement adress toute la communaut nationale , soulignant que lIslam de France qui porte un message d'ouverture est parfaitement compatible avec les valeurs de la Rpublique . Le prsident franais a poursuivi: cet hommage est un appel au respect des morts, mais aussi des vivants , a-t-il expliqu. Il nous appelle lutter farouchement contre les discriminations, les ingalits et le racisme, et tre intraitables l'gard des paroles et des actes antimusulmans . Jamais personne ne doit tre menac ou agress pour ses croyances , a-t-il encore martel, l'occasion de sa premire visite dans une mosque en France depuis son lection.
Cette crmonie a lieu alors que les relations entre Paris et Alger sont au beau fixe en ce moment. Le nouvel ambassadeur algrien en France tait galement prsent. Ce dernier multiplie les rendez-vous avec les personnalits franaises, parlementaires compris pour se faire connatre. Qualifi selon les uns, dhomme affable et sympathique , il laisserait poindre une arrogance illgitime selon dautres. À tous, Amar Bendjama rpte inlassablement que Paris et Alger vivent actuellement une bulle dempathie qui permet aux deux pays de rgler lun aprs lautre les dossiers irritants qui subsistent encore des deux cts de la Mditerrane. Dans cette capitale franaise, o nombre de partisans du Maroc sont luvre, Amar Bendjama se prsente, lenvie, comme faisant partie dune gnration de maghrbistes et dplore que ni Rabat ni Alger naient encore fait preuve daudace pour impulser la rconciliation entre les deux pays.
Cela viendra peut-tre aprs les lections, sujet sur lequel lambassadeur algrien fait preuve, comme tout le monde dune prudence toute diplomatique. Personne nimagine, dailleurs, que ce proche dAbdelmalek Sellal soit rellement inform des intentions du prsident Bouteflika. En service command, lambassadeur se borne donc assurer que la maladie dAbdelaziz Bouteflika la rendu populaire en particulier auprs de la diaspora. À certains, lambassadeur ne cache dailleurs pas que la maladie du prsident a altr ses cordes vocales et sa mobilit. La presse franaise la bien compris. Dans une srie de deux papiers sur la situation algrienne, Thierry Oberl le spcialiste du Figaro a t le premier crire, noir sur blanc, ce que toute la presse algrienne ose peine murmurer propos de Bouteflika : Le cerveau marche, les ides sont claires mais le physique ne suit pas. Il n'est pas en tat de se reprsenter, cela tombe sous le sens commun , commente un interlocuteur de Thierry Oberl dans son journal, lequel a choisi une photo terrifiante du prsident algrien pour illustrer son article. On y voit, le 2 fvrier, sous lobjectif de lagence Sipa, Abdelaziz Bouteflika lair hagard, les yeux exorbits, la main gauche pendante.
On a du mal imaginer que cet homme ait pu, comme il vient de le faire, lors de la journe du Chahid, mardi 18 fvrier, produire un texte aussi virulent contre les uns et les autres. Bien entendu, a nest pas lui qui a lu son plaidoyer pro domo lequel venait aprs une premire mise au point, la semaine dernire, qui navait gure donn deffet, tant les commentaires de uns et des autres avaient continu lzarder lunit au sein de larme, des services et de la prsidence.
Et cest peut-tre l o les spcialistes de lAlgrie, au sens o il y eut jadis des analystes du Kremlin sovitiques seraient utiles. Tant pour les mdias que pour les diplomates trangers qui ont ausculter la langue vernaculaire parle lunisson par Abdelaziz Bouteflika et Mouloud Hamrouche.
Lambassadeur de France Alger, Andr Parant, dont les analyses hebdomadaires provoquent des sourires affligs au Quai dOrsay en aurait lui aussi bien besoin. Pour lui et pour tous ceux qui nont pas t forms lcole historique des dclarations du FLN ancienne poque ou du Moudjahid, du temps de ses glorieuses ditions, les propos des deux leaders algriens rsonnent, avant tout, comme des messages cods, certainement double ou triple niveau de comprhension mais inaudibles pour lAlgrien moyen. Ça tombe bien, a nest pas lui que Bouteflika et Hamrouche sadressent. Ils parlent leurs Frres et leurs surs , lesquels comprennent finalement une seule chose: serrez les rangs . Bouteflika, aprs avoir laiss ses lieutenants et mme son propre frre se dchirer sur la question du DRS, entend demeurer le patron dans une posture gaullienne qui voudrait dire : aprs moi le chaos . Et cest bien le seul argument qui porte assurment auprs de la population : Bouteflika incarne le statu quo dans une Algrie dont les voisins sont ou ont t sujets dinquitantes dflagrations. Cest certainement suffisant pour en faire un nouveau candidat mais est-il ncessaire den faire nouveau un prsident ? Rponse dici une semaine.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

La bulle dempathie entre Paris et Alger, la stratgie Bouteflika ou le chaos




10:02 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,