> >

[] [ ]

Mise jour de la carte Chifa distance avant la fin 2014

(Tags)
 
La tte de Belmokhtar mise prix par Washington Emir Abdelkader 0 2013-06-04 05:47 PM
13 avril 1958, jour de gloire ! 13 avril 2013, jour du grand dpart ! Emir Abdelkader 0 2013-04-14 03:00 PM
Carte raciale Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-12-25 05:38 PM
l||l Mise a Jour Driver ǰl||l ayoubreda22 0 2012-05-25 01:46 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Mise jour de la carte Chifa distance avant la fin 2014

Le ministre du Travail et de la Securite sociale la affirm : Mise jour de la carte Chifa distance avant la fin 2014

Des mesures sont prises pour lactualisation de la carte Chifa partir du mois de novembre prochain, auprs des officines, sans avoir se dplacer vers les structures de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salaris et ce, via un accs VPN scuris la base des donnes nationales de la CNAS.
Cest ce qui a t annonc, jeudi dernier, par le ministre du Travail et de la Scurit sociale, M. Mohamed Benmeradi, qui a prsid au centre familial de Ben Aknoun, le regroupement nationale des directeurs dagence et des structures de la CNAS.
Cette procdure entre dans le cadre de lamlioration de la qualit de service en matire de couverture sociale qui reprsente actuellement 30 millions dassurs sociaux et ayants droit soit un taux de 85% de la population et des allgements des procdures de prise en charge de ces derniers , prcise Mohamed Benmeradi tout en insistant sur le programme de rformes arrtes par le gouvernement en faveur de la modernisation du systme de scurit sociale. Ces rformes, a-t-il dit, ont permis d'amliorer les prestations, d'largir le rseau de structures de proximit de la scurit sociale dont le nombre est pass de 859 en 1999 1.500 en 2013 et de promouvoir le systme de paiement appel communment tiers-payant .
Toujours dans ce mme cadre, le ministre na pas omis dvoquer le processus de modernisation qui a permis la gnralisation de loutil informatique et lintroduction de la carte Chifa depuis sept ans dj, ainsi que toutes les mesures prises pour sauvegarder les quilibres financiers du systme de scurit sociale en garantissant sa prennit et prservant ses fondamentaux actuels et ce, travers la rforme des moyens de recouvrement des cotisations sociales et des mcanismes de financement, et l'introduction de nouveaux produits autres que les cotisations.
Parmi ces dernires, le ministre a insist sur celles annonces par le Prsident de la Rpublique travers la mise en place de la caisse nationale de prvoyance de la retraite finance par le prlvement d'un quota des revenus fiscaux ptroliers en guise de garantie pour la retraite des gnrations montantes, et sur la caisse nationale de scurit sociale finance par les revenus de certains impts et prlvements.

10.000 officines conventionnes avec la scurit sociale
Abordant le systme de remboursement de mdicaments, le premier responsable du secteur a soulign que tous les assurs sociaux en possession de la carte Chifa et les ayants droit bnficiaient depuis 2011 du systme du tiers-payant et recevaient leurs mdicaments auprs de plus de 10.000 officines ayant conclu des conventions avec la scurit sociale.
Il na pas manqu de prciser que l'opration d'actualisation de la nomenclature des mdicaments s'effectue rgulirement suite un arrt ministriel conjoint.
Le ministre a rappel dans ce cadre que le nombre de produits remplacs est pass de 897 1.377 mdicaments, entre la priode 2000 et 2013 et que les dpenses induites par l'opration de remboursement des mdicaments, sont passes de 20 milliards dinars en 2000 158 milliards de dinars en 2013.
M. Benmeradi a indiqu, par ailleurs, que la scurit sociale contribuait au financement forfaitaire des tablissements de sant publics, notamment en ce qui concerne la mdecine gratuite dont le budget est dfini par la loi de finances et estim pour l'anne 2014 57,81 milliards dinars.

130 units dhmodialyse conventionnes avec la Cnas
Pour ce qui est du conventionnement entre les services Cnas et les professionnels de la sant pour la prise en charge des malades chroniques, le ministre a cit, que le nombre de centres dhmodialyse est pass 130 units conventionnes avec la Cnas avec une facture de 7 milliards de dinars/an.
Par contre, le nombre de cliniques conventionnes en matire de chirurgie cardiaque est pass dune seule en 1999, 13 en 2013 qui prennent en charge plus de 7.200 patients. Sur un autre plan, dira le ministre, la scurit sociale, soutient le secteur de la sant en matire de sensibilisation, dinformation et de prvention et ce, travers le dveloppement de structures spcialiss dans la dtection du cancer, les centre de radiologie et des cliniques spcialises, notamment celles lies la chirurgie cardiaque pour enfants qui sont en pleine valuation afin de mieux amliorer leurs prestations et leurs rendements .
Concernant les perspectives en matire de scurit sociale, le ministre a insist sur leffort qui sera orient vers le parachvement et la consolidation des actions inscrites au programme trac, avec lintroduction de nouvelles mesures visant lamlioration de la qualit des prestations, la modernisation de la gestion des organismes de scurit sociale, et la prservation des quilibres financiers du systme national de scurit sociale par la recherche de ressources autres que les cotisations.

Entre rsultats palpables et insuffisances rattraper
A lissue de lvaluation du secteur, et aprs avoir not les rsultats acceptables obtenus en matire de couverture sociale des citoyens, le ministre a reconnu quil existe encore des insuffisances rattraper a appel la consolidation du systme national de scurit sociale en tant quinstrument privilgi de solidarit nationale et facteur essentiel de cohsion sociale, en veillant amliorer davantage la qualit de ses prestations et ses performances , tout en rappelant quen 2050 la population atteindra plus de 9 milliards dmes dans le monde et que le nombre de personnes ges de 60 ans se multipliera par trois et que les de la population de personnes ges dont la majorit sera des femmes, seront issues des pays en voie dveloppement.
Il a rappel, en outre, quen 2050, on comptera quatre personnes actives seulement contre 9 en 2000.
Suite ces indicateurs, le ministre a insist sur la ncessit de prserver sur le long terme le systme national de retraite, afin de mieux prparer lavenir des gnrations montantes.
Il est plus de ncessaire de sauvegarder les acquis sociaux et de la politique de solidarit de notre pays y compris au bnfice des gnrations futures. Cela requiert lamlioration des prestations en la matire et un engagement de tous les acteurs du systme de sant et des partenaires sociaux qui doivent se saisir de toutes les opportunits que leur offre llargissement du dialogue social pour tre la hauteur des ambitions de notre pays , a conclu le ministre.
Profitant de sa rencontre avec les directeurs dagence et des structures de la CNAS, le ministre a visit les des deux centres de personnalisation de la carte lectronique dassurance sociale Chifa, implants sur les lieux o il sest enquis sur les conditions de travail et de traitement des dossiers pour la ralisation de la carte puce.
Le ministre a pris connaissance du nombre de rejets qui est trs peu , selon le directeur du centre et de certaines anomalies telles que la conception des cartes sans la photo de lassur social et qui sont des erreurs humaines , selon les explications fournies sur place.
Abordant le nombre de cartes fabriques, responsables concerns, parlent de 1.500 carte Chifa ralise par heure et par machine au nombre de trois.
Sarah Sofi
M. Mohamed Benmeradi : Louverture officielle de l'Ecole suprieure de scurit sociale aura lieu la rentre universitaire prochaine
LEcole suprieure de scurit sociale ouvrira officiellement ses portes en septembre prochain au titre de la rentre universitaire 2014-2015. Elle aura comme objectif principal lamlioration de la qualit de la formation en matire de prestations et de prise en charge de la sant de la population , a notamment indiqu le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Scurit sociale, M. Mohamed Benmeradi, en marge du regroupement nationale des directeurs dagence et des structures de la CNAS. Il a soulign que cette cole vocation rgionale, avec le concours du Bureau international du travail, vise amliorer la qualit des prestations offertes par la scurit sociale au profit des assurs , a notamment soulign le ministre tout en prcisant que linstitution en question accueillera des bacheliers et des diplms universitaires pour la prise en charge de la formation des futures cadres comptents capables de grer le systme de scurit sociale et d'amliorer les prestations au profit des assurs sociaux. Rpondant une question lie lamlioration du service public, le ministre a insist sur lengagement de son dpartement ministriel daccorder un intrt particulier lallgement des mesures administratives et les dossiers requis, la rduction des dlais de leur traitement, lamlioration des conditions daccueil et au renforcement des cellules dcoute afin de mieux rpondre aux proccupations des citoyens . Concernant la mise niveau des ressources humaines en matire de matrise des Technologies de l'information et de la communication (TIC), le ministre a relev que cette opration denvergure entre dans le cadre du rforme du systme et vise entre autres la ncessit dtablir des relations de confiance et de coopration avec les assurs sociaux et les diffrents partenaires dans le cadre de leurs relations quotidiennes avec les services chargs des prestations , souligne-t-il. Parmi les oprations inscrites en faveur des jeunes, le ministre aborde l'largissement des opportunits de travail, notamment chez les jeunes qui constitue, l'unique et seule solution susceptible de diversifier la base d'obtention des cotisations et de prserver les quilibres financiers du systme de scurit sociale , relve-t-il.
Sur la question lie au mdecin traitant, une ide qui a t lance depuis deux annes dj, et qui touche notamment les retrait et les ayants droit, le ministre a, appel rationaliser, largir et diversifier l'assiette des cotisations et favoriser cette formule actuellement applique pour les retraits et les membres de leurs familles, afin den faire bnficier les malades chroniques .
Il na pas omis de prciser que la formule de mdecin traitant vise, dvelopper les aspects lis la prvention et la qualit des prestations et rationaliser les dpenses sanitaires .
Enfin, pour ce qui est de la retraite complmentaire, le ministre a soulign que ceci est prvu par la loi, dans le cadre du systme de la mutuelle. Ce systme permettra aux assurs sociaux au nombre de 10 millions, en plus de leur retraite, cotiser dans des mutuelles et bnficier de dune retraite complmentaire , conclut-il.
S. Sofi

Les salaires au menu de la tripartite

La question des salaires sera au cur de la tripartite (gouvernement-syndicat-patronat) prvue le 23 fvrier et qui examinera plusieurs dossiers socio-conomiques, a indiqu, jeudi pass, Mohamed Benmeradi, ministre de l'Emploi, du Travail et de la Scurit sociale au cours dun point de presse organis, en marge de la rencontre des directeurs des agences et des structures de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salaris (CNAS). Le ministre a prcis que les dbats de la tripartite, (gouvernement, patronat et UGTA, porteront sur la recherche de mthodes de rglement des diffrentes questions socio-conomiques, notamment celles lies aux salaires et l'examen de l'article 87 bis du code du travail.
Il sera question, galement, des dcisions prises par les cinq commissions installes lors de la dernire tripartite et lexamen des voies et mthodes pour leur concrtisation, dont notamment la redynamisation des crdits la consommation destins la production nationale.
Concernant la possibilit d'introduire le code du travail en cours d'amendement, l'ordre du jour de la tripartite, le ministre a affirm que ce projet qui fait lobjet de dbats au niveau des parties concernes pour son enrichissement, n'est pas prvu dans la rencontre de demain . Il a prcis dans ce mme ordre dides que le projet de loi amend sur le travail sera fin prt aprs la prochaine lection prsidentielle , pour qu'il soit soumis au gouvernement pour approbation puis aux deux chambres du Parlement.

Sarah S.

ELMOUDJAHID.COM

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Mise jour de la carte Chifa distance avant la fin 2014




12:27 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,