> >

[] [ ]

Le dernier caprice du roi

(Tags)
 
le dernier acte ou le temps des flons Emir Abdelkader 0 2014-02-13 10:40 PM
Il aurait rencontr Bouteflika le week-end dernier, Ouyahia candidat surprise ? Emir Abdelkader 0 2014-01-13 10:59 AM
Le gnral Al Sissi a t le dernier officier se retourner contre Morsi Emir Abdelkader 0 2013-08-26 05:50 PM
Quel est le dernier livre que les dputs Emir Abdelkader 0 2012-11-06 01:54 PM
Le dbit Internet Algrien est class dernier au monde Emir Abdelkader 0 2012-06-21 06:33 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le dernier caprice du roi

Le dernier caprice du roi

Immerg dans la politique ds son jeune ge, ayant eu ctoyer de grandes figures de lhistoire, Bouteflika a toujours t fascin par le pouvoir absolu.



Immerg dans la politique ds son jeune ge, ayant eu ctoyer de grandes figures de lhistoire, Bouteflika a toujours t fascin par le pouvoir absolu. Depuis quinze annes, il sattelle assouvir cette ambition, ne reculant ni devant les lourds handicaps physiques ni face aux checs et aux crises politiques rcurrents. Sil faut un jour partir, ce ne sera que par la volont divine, pense-t-il, dveloppant ainsi une psychologie particulirement nvrotique son seul profit, faisant fi des intrts suprmes de lAlgrie, pays mis chaque fois devant le fait accompli, subissant rgulirement des humiliations comme celle daujourdhui, qui voit son chef de lEtat totalement impotent, g de prs de 80 ans, sengager pour un marathon lectoral qui devra le conduire un autre rgne de cinq annes. Plus que Csar, cest le pharaon dEgypte.
Lorsque par un hasard de lhistoire, Bouteflika a t vinc de la sphre politique, il fit serment de punir ces gnraux flons qui ont os lui refuser la succession de Boumedine pour le contraindre une traverse du dsert, en ralit un repli tactique dans un ranch du Moyen-Orient. Une occasion en or se prsenta lui lorsque des militaires et des dcideurs politiques se mirent en qute dun chef dEtat en mesure de redresser lAlgrie, rendue exsangue par le terrorisme.
Un flau que Bouteflika na pas combattu, refusant le poste de Prsident en 1993, ce que ne firent pas Mohamed Boudiaf, un des initiateurs de linsurrection du 1er Novembre 1954, et Liamine Zeroual. Le premier paya de sa vie son engagement dsintress pour le sauvetage de lAlgrie ; le second sut se retirer du palais dEl Mouradia ds quil constata la trahison de son entourage. Vite, Bouteflika mit en branle un processus de rglement de comptes avec ces gnraux qui lui prfrrent Chadli Bendjedid en 1980. Le point dorgue fut la rcente opration Prsidence-FLN-DRS quil rgla comme du papier musique. Il a tir toutes les ficelles, bernant lensemble de la classe politique et des experts.
Lintronisation de Bouteflika en 1999 se fit dans la fraude honte, ce qui contraignit tous ses adversaires se retirer de la comptition. La tricherie lectorale devint une constante en 2004 puis en 2009, et bien entendu elle le sera une toute autre chelle lors du scrutin davril 2014.
Par atavisme, toutes les institutions de lEtat, leur tte le gouvernement et son chef, vont saligner, chacune dans son domaine, derrire le prsident-candidat. Participeront activement la fte du quatrime mandat les deux ou trois partis politiques traditionnellement allis, leur tte le FLN et le RND, et la dizaine de formations nouvellement cres pour cela il y a deux annes et dont quelques-unes ont vu leur chef promu au rang de ministre. Se joindront la mascarade, et cela dans tout le pays, des centaines de groupes de soutien sponsoriss par les autorits locales qui offriront la logistique et les autorisations ncessaires. Ne seront pas en reste les mdias publics, renforcs cette fois-ci par quelques tlvisions prives, ples copies de lENTV.
Largent de la chkara (dinars pleins sacs) va sincruster dans les rouages de la campagne lectorale. Parce quils analysent mieux que tous les experts runis les conjonctures politiques et conomiques, les barons de linformel ont compris que jamais leurs intrts nont t aussi florissants que durant les annes Bouteflika. A contrario, tous les clignotants conomiques du pays sont au rouge du fait de la mauvaise gouvernance, de la corruption large chelle et de la gabegie.
A flots ininterrompus, largent public est parti dans des oprations sociales vises lectoralistes ou destines protger le rgime des meutes sociales. Celui-ci a puis sans compter et puise encore dans le bas de laine aliment par les ressources tires des ventes dhydrocarbures (en chute), hypothquant le devenir des nouvelles gnrations. Mais que vaut le sort de 40 ou 50 ou 60 millions dAlgriens devant les caprices dun monarque autocratique ?

Ali Bahmane



El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le dernier caprice du roi




05:13 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,