> >

[] [ ]

LIBERTÉ ralise un sondage sur la prsidentielle

(Tags)
 
Une lection prsidentielle indite en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-02-23 10:48 AM
Élection prsidentielle, Inflation de candidats Emir Abdelkader 0 2014-02-02 08:17 AM
Prsidentielle algrienne : Hamrouche dit niet Emir Abdelkader 0 2014-02-01 03:09 PM
Election prsidentielle, Que fera lopposition? Emir Abdelkader 0 2014-01-22 08:25 AM
Selon un sondage international de Gallup, Les Algriens optimistes et heureux Emir Abdelkader 0 2014-01-05 12:11 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool LIBERTÉ ralise un sondage sur la prsidentielle

LIBERTÉ ralise un sondage sur la prsidentielle

Un chantillon reprsentatif travers 17 wilayas




Cest travers les rponses de plus de 2 000 Algriens aux questions poses par les sondeurs de linstitut Okba Com quune certaine ide du profil du futur chef de lÉtat se prcise, du moins en ce qui concerne le point de vue des lecteurs.

Dans un pays o la tradition des sondages nexiste qu ses balbutiements, des enqutes dopinions du genre permettent de comprendre les attentes des populations. Il est vrai que ce genre de travaux devrait tre gnralis afin de prendre la temprature auprs des citoyens sur tous les dossiers qui les concernent en premier lieu. Cest dans cette optique que linstitut Okba travaille et tente dapporter une pierre ldifice. Dans le cas prsent, il sagit de la future chance lectorale. Dans sa lecture, linstitut Okba estime que prs de 80% des Algriens considrent toujours que le prsident de la Rpublique doit tre de sexe masculin contre une minorit qui voudrait que la femme puisse un jour accder la magistrature suprme.
Quant lge idal du prsident de la Rpublique, et cest l le point fondamental du sondage, les Algriens interrogs sont unanimes : prs de 80% des sonds voudraient que lge du futur prsident soit infrieur 60 ans.
Au-del du fait que les Algriens ont tranch la question du pouvoir civil ou militaire, savoir quils ont rpondu que le chef de lÉtat doit tre imprativement un civil, les Algriens sont galement unanimes revendiquer un dmocrate la tte de lÉtat algrien. À la question sur la tendance politique du futur prsident, pratiquement la moiti des personnes interroges (49,9%) souhaite quil soit de la tendance dmocratique, 12,6% de la tendance islamiste, alors que plus dun Algrien sur quatre (26,3%) ne sest pas prononc sur cette question. Les autres rponses cette question sont : rpublicain (5,3%), socialiste (1,9%), nationaliste (1,4%), libral (1%), dictateur (0,7%), diplomate (0,5%), laque (0,3%), militaire (0,1%), relve linstitut Okba, qui poursuit : Sur la question des relations avec les pays que le futur prsident devrait privilgier, pratiquement la moiti (49,9%) des personnes se prononce en faveur des Europens, suivis des pays arabes (44,3%), des États-Unis (32%), des Maghrbins (23,1%), des Asiatiques (17,2%) et enfin des Africains avec une proportion de 16,5%. Quant au choix des personnalits algriennes, la rponse cette question est galement sans quivoque. Houari Boumedine, 36 ans aprs sa disparition, est considr comme la personnalit politique la plus admire avec une proportion de 26,3%, suivi de loin par Abdelaziz Bouteflika, lactuel prsident avec une part de 15,2%, puis de trs loin par Mohamed Boudiaf (4,9%), Abdelmalek Sellal, lactuel chef du gouvernement (4,1%) et Liamine Zeroual (4%). Ils sont suivis par une liste de 64 noms ayant recueilli moins de 2% chacun, souligne linstitut.
À la question de savoir quelle est la personnalit que lon souhaite voir prsident de la Rpublique, les rsultats soulignent que plus dun tiers (37,9%) ne se sont pas prononcs, alors que le prsident sortant Abdelaziz Bouteflika recueille 28,3%, suivi de trs loin par Abdelmalek Sellal (5,3%), Ali Benflis (5%), Louisa Hanoune (4,3%), Ahmed Ouyahia (3,4%), Ahmed Benbitour (3,1%) et les autres candidats cits au nombre de 22 ont enregistr des scores de moins de 2%. Ce sondage montre clairement que ces candidatures multiples ont pour l'instant du mal s'imposer dans l'opinion. En revanche, poursuit linstitut Okba, la cristallisation des choix lectoraux est encore bien loin d'tre opre dans l'opinion, mais l'enqute conduite montre que les annonces ou les vellits de candidature n'ont, pour l'instant, pas cr de dynamique en leur faveur.
Et dajouter : Si sous dautres cieux, le choix dun(e) prsident(e) est tout la fois un choix de programme et un choix humain, chez nous, comme lont montr les lections prcdentes, ce choix est celui du systme politique mis en place depuis lIndpendance. Dans le mme temps, le sondage confirme la tendance la baisse par rapport la participation. Le processus lectoral souffre dun dficit de crdibilit auprs des lecteurs algriens. En effet, 29,5% des citoyens interrogs ont dclar ne pas vouloir se dplacer le 17 avril, 24,1% dclarent quils sont indcis et 46,4% (moins de la moiti) dclarent quils iront voter. Linstitut considre que la confiance dans les cycles lectoraux semble tre entame. Les lecteurs ne croient visiblement plus au politique. Plus prcisment, lloignement des citoyens lgard de la politique renvoie galement la dnonciation dun manque defficacit de laction politique qui, dune part, na toujours pas rsolu le problme du chmage, et plus gnralement, napparat pas suffisamment en prise avec la vie quotidienne des citoyens. La perte de confiance des lecteurs dans les oprations lectorales est bien sr un danger pour la dmocratie. Ce constat simpose tous les acteurs de la gouvernance dmocratique (gouvernement, acteurs politiques, socit civile et mdias).

Sexe Sexe % Hommes 51.8% Femmes 48.2%
100%

Niveau dinstruction Niveau % Analphabte 17.7% Moy/Secondaire 63.0% Suprieur 19.3%
100%

Âge Age % 18-29 ans 38.4% 30-39 ans 19.7% 40-49 ans 15.5% 50-59 ans 12.9% + de 60 ans 13.4%
100%

Catgorie socioprofessionnelle CSP % Cadre/Profession librale 5.6% Ouvrier/Employ 35.9% Femme au foyer 25.9% Étudiants 14.7% Inactifs 8.9% Retrait/Pensionn 9%
100%
Synthse Y. S.





 

()


: 1 ( 0 1)
 

LIBERTÉ ralise un sondage sur la prsidentielle




07:02 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,