> >

[] [ ]

Bouteflika : le spectre qui hante les candidats

(Tags)
 
Ce que pensent les candidats et les partis politiques Emir Abdelkader 0 2014-02-22 03:59 PM
Le top 10 des probables candidats la prsidentielle algrienne Emir Abdelkader 0 2014-02-21 06:09 PM
Ces candidats revenants Emir Abdelkader 0 2014-02-19 11:02 PM
Élection prsidentielle, Inflation de candidats Emir Abdelkader 0 2014-02-02 08:17 AM
Ces candidats qui ont peur de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-01-17 05:32 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Bouteflika : le spectre qui hante les candidats

En attendant Benflis, Sofiane Djilali plie bagage ! : Bouteflika : le spectre qui hante les candidats




Aprs lannonce de la candidature de Bouteflika, plusieurs candidats ont le mal au ventre, le candidat, Sofiane Djilali, a confirm son intention de se retirer de la course et la confusion anime ltat-major du candidat Benflis.
Lannonce de la candidature de Bouteflika par son Premier ministre, Abdelmalek Sellal, met ainsi fin au mauvais suspense qui a marqu la vie politique ces derniers mois et met galement les autres candidats dans de mauvais draps. Ce suspense tait nourri par une opposition disperse et une centaine de candidats la prsidentielle, craignant la confrontation de Bouteflika lors de la prochaine lection. Egalement nourri par les luttes feutres entre les redresseurs du FLN manipuls par certains hauts responsables, dbarqus par Bouteflika, et le secrtaire gnral du FLN, Amar Sadani.
Le prsident Abdelaziz Bouteflika, briguera un quatrime mandat lors de llection prsidentielle dont le premier tour aura lieu le 17 avril, lannonce a t faite, samedi dernier par le premier ministre Abdelmalek Sellal, partir dOran, en marge des travaux de la confrence africaine sur lconomie verte. Peu aprs cette annonce, le prsident Abdelaziz Bouteflika a officiellement dpos sa demande de candidature pour llection du 17 avril, pour briguer un quatrime mandat, a annonc dans la mme journe la Prsidence dans un communiqu.
Le prsident a dpos, en effet, auprs du ministre de lIntrieur sa demande de candidature et a retir les formulaires ncessaires pour collecter les signatures de parrainage, prcise le communiqu, diffus par la tlvision publique. Depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika, est le candidat indpendant qui jouira bien entendu du soutien du Front de libration nationale (FLN), qui la dsign comme son candidat unique le 16 novembre dernier.
Le comit central a choisi le prsident du parti, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika, comme candidat du FLN la prochaine lection prsidentielle , avait indiqu le SG du parti, Amar Saadani, lissue dune runion de son instance suprme Alger. La candidature du chef de lÉtat la prsidentielle davril 2014 a commenc se prciser davantage ces dernires semaines. Soutenue dabord par le Front de libration nationale, elle na pas tard tre souhaite par lautre parti officiel, le Rassemblement national dmocratique et par le patron de lUnion gnrale des travailleurs algriens (UGTA). Elle semble reflter une unanimit positive sur sa ncessit entre les diffrentes composantes du pays. Les candidats ont jusquau 4 mars minuit pour dposer leurs candidatures, puis le Conseil Constitutionnel aura dix jours pour annoncer la liste des candidats retenus.
Sofiane Djilali se retire de la course
Le prsident de Djil Djadid, Sofiane Djilali, qui sest toujours oppos un quatrime mandat pour le prsident Abdelaziz Bouteflika, a confirm son intention de se retirer de la course aprs lannonce surprise de la candidature de Bouteflika. Le prtendu candidat Sofiane Djilali a annonc, la tlvision Ennahar, quil runira, vendredi prochain, un conseil national extraordinaire du parti pour confirmer sa dcision dabandonner la course.

Lintress serait convaincu que les conditions pour un processus lectoral transparent et rgulier ne sont pas runies, surtout aprs limplication du premier ministre, prsident de la commission nationale dorganisation de llection prsidentielle, dans lannonce de la candidature de Bouteflika. En rponse, certains observateurs politique juge le geste de Sellal comme lgal sur le plan juridique. Lgalement parlant, Sellal a seulement annonc la candidature de Bouteflika, comme il aurait pu annoncer la candidature dun autre candidat, donc sur le plan strictement juridique. Il ne se tient aux cts daucune partie et ne penche vers aucune partie. En campagne lectorale depuis prs de six mois, le deuxime homme aprs Benbitour, qui a annonc son vu de briguer un mandat prsidentiel, Sofiane Djilali jette le tablier avant mme la validation officielle des dossiers des candidats la prsidentielle par le Conseil constitutionnel.
Benflis va-t-il se retirer ?
Le site Algrie patriotique sest interrog, hier, sur la prochaine tape du candidat Ali Benflis, aprs lannonce de la candidature de Bouteflika. Restera-t-il en course face son ancien adversaire de 2004 ou il pliera bagage ? Si Benflis ne se retire pas de la course, nous allons assister donc une prsidentielle limage de 2004 ! La direction de campagne dAli Benflis estime que la candidature de Bouteflika nest pas officielle du fait quelle vient dtre annonce par le Premier ministre, qui ne peut tre considr comme tant une dclaration officielle car un tel acte ne peut se faire par procuration selon le porte parole du candidat Benflis. Ainsi, lannonce de la candidature de Bouteflika, vient dajouter la confusion ambiante dans ltat major de Benflis. Rappelons que ce dernier avait dclar il y a quelque temps son entourage que : Si Bouteflika se prsente pour un quatrime mandat, je me retire de la course la prsidentielle. Ainsi aprs que le suspense semble avoir t lev, que va faire Benflis? Jettera lponge face son ancien rival de 2004, ou tentera-t-il, malgr tout, de jouer pour lhonneur et de tenter le tout pour le tout ? Analysant, son dernier discours sur la chaine Echorouk tv, le bonhomme nest pas prt se dsister. Si lon croit ses prometteuses jetes travers les ondes de la tlvision, Benflis semble aller jusquau bout, comme il semblerait aussi quil est de retour pour venger sa dfaite durant la prsidentielle de 2004. Dix ans aprs, g de 70 ans, pourra-t-il lever le dfit contre Bouteflika. La rponse : le 17 avril prochain.



Riad
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source


reflexiondz.net
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Bouteflika : le spectre qui hante les candidats




11:01 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,