> >

[] [ ]

coup de froid entre Paris et Rabat aprs des accusations de torture

(Tags)
 
La bulle dempathie entre Paris et Alger, la stratgie Bouteflika ou le chaos Emir Abdelkader 0 2014-02-21 08:08 PM
Nouvelle passe darmes entre Alger et Rabat Emir Abdelkader 0 2014-02-10 11:44 AM
Le Maroc perd son sang-froid Emir Abdelkader 0 2013-04-11 02:46 PM
Brouille entre Doha et Rabat,Cheikha Moza boude le roi Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2013-03-24 03:45 PM
Le coup de tte de Zidane entre au muse Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-10-02 06:22 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,954 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
coup de froid entre Paris et Rabat aprs des accusations de torture

Maroc : coup de froid entre Paris et Rabat aprs des accusations de torture


Descente de police chez l'ambassadeur marocain Paris, convocation de son homologue franais Rabat... Les relations franco-marocaines, d'ordinaire bien cadres, ont subi cette semaine un srieux coup de froid.
C'est la dmarche d'une ONG franaise qui est venue gripper l'entente bilatrale. L'Action des chrtiens pour l'abolition de la torture (Acat) a saisi jeudi l'opportunit de la prsence en France du patron du contre-espionnage marocain pour demander aux autorits d'entendre ce responsable qu'elle accuse de "complicit de torture".
Acat a demand la justice franaise d'auditionner Abdellatif Hammouchi dans le cadre de plaintes dposes Paris relatives des faits prsums de torture au sein du centre de dtention marocain de Temara, qui dpendrait de la Direction gnrale marocaine de la surveillance du territoire (DGST). M. Hammouchi accompagnait jeudi le ministre marocain de l'Intrieur Mohamed Hassad pour une rencontre avec ses homologues franais, espagnol et portugais.
"Incident rare et indit"
Dans la foule de cette demande, et sans passer par les canaux diplomatiques, sept policiers se sont rendus Neuilly-sur-Seine, dans la banlieue parisienne, la rsidence de l'ambassadeur du Maroc Paris, pour notifier M. Hammouchi une convocation manant d'un juge d'instruction.
Qualifiant l'affaire d'"incident rare et indit" dans les relations avec la France, premier partenaire conomique du Maroc, Rabat a convoqu vendredi soir l'ambassadeur de France, Charles Fries, "pour lui signifier la protestation vigoureuse du royaume". Rabat rejette "catgoriquement" les accusations portes contre le directeur gnral de la DGST, estimant qu'elles sont "sans fondement". Cet incident, a en outre mis en garde le ministre marocain des Affaires trangres, est "de nature porter atteinte au climat de confiance et de respect mutuel qui a toujours exist".
Le Maroc a par ailleurs ajout samedi exiger "avec insistance que des explications urgentes et prcises soient donnes cette dmarche inadmissible et que les responsabilits soient identifies". Un communiqu de l'ambassade du Maroc en France avait dans un premier temps exprim "son tonnement face l'absurdit de cette affaire, aussi bien au niveau de la procdure adopte qu'au niveau des cas judiciaires voqus". Elle avait en outre estim que "la violation des rgles et usages diplomatiques universels et le non-respect des conventions entre les deux pays suscitent de nombreuses interrogations sur les motivations relles de cette affaire et ses vritables commanditaires". Elle a ainsi soulign que "la forte prsence policire est intervenue curieusement un moment o le ministre de l'Intrieur du Maroc tait en runion la rsidence avec plusieurs journalistes".
"Cette dmarche est pour le moins indite eu gard aux procdures de coopration judiciaire en vigueur entre le Maroc et la France, et couramment appliques", a-t-elle dnonc.
'Incident regrettable', admet Paris
Le ministre franais des Affaires trangres a ragi samedi soir en voquant un "incident regrettable". "En rponse la demande des autorits marocaines, nous avons immdiatement demand que toute la lumire soit faite, le plus rapidement possible, sur cet incident regrettable, dans lesprit de lamiti confiante qui lie la France et le Maroc", a indiqu dans un communiqu le porte-parole du ministre, Romain Nadal.
L'une des plaintes auxquelles s'est associe Acat, dpose avec constitution de partie civile par Adil Lamtalsi, un Franco-Marocain de 33 ans, a donn lieu l'ouverture fin 2013 d'une information judiciaire Paris, selon une source proche du dossier. M. Lamtalsi affirme avoir t arrt en octobre 2008 prs de Tanger, puis tortur pendant trois jours Temara avant qu'on ne l'oblige selon lui signer des aveux. Il a ni devant le tribunal marocain les faits qui lui taient reprochs mais a t condamn selon l'Acat en novembre 2008 10 ans de prison pour dtention et trafic de cannabis. Il a par la suite t transfr en France pour y purger sa peine.
M. Hammouchi est vis dans cette plainte pour complicit de torture. C'est galement le cas dans une autre plainte dpose jeudi au parquet par un Marocain de 44 ans, Ennama Asfari. L'avocat des plaignants, Me Joseph Breham, indiquait jeudi l'AFP : "Nous esprons que le parquet ne sacrifiera pas la ncessit de lutter contre la torture sur l'autel des bonnes relations avec le Maroc".


(AFP)

 

()


: 1 ( 0 1)
 

coup de froid entre Paris et Rabat aprs des accusations de torture




05:18 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,