> >

[] [ ]

La fausse sortie du premier ministre gyptien

(Tags)
 
Pourparlers sur un nouveau Premier ministre en Tunisie Emir Abdelkader 0 2013-12-13 06:25 PM
Sortie Batna du premier camion benne tasseuse de fabrication algrienne Emir Abdelkader 0 2013-11-26 01:16 PM
Libye : pourquoi le Premier ministre Ali Zeidan a-t-il t enlev? Emir Abdelkader 0 2013-10-11 03:34 PM
Le Premier ministre marocain sacharne contre lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-03-19 05:54 PM
Le Premier ministre Ali Larayedh: le terrorisme menace la Tunisie Emir Abdelkader 0 2013-03-14 06:12 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-25
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool La fausse sortie du premier ministre gyptien

La fausse sortie du premier ministre gyptien




Au Caire, le chef du gouvernement a prsent sa dmission lundi, mais il continuera grer les affaires courantes, prparant ainsi la mise sur orbite de la candidature du marchal al-Sissi la prsidentielle.









Quand les ministres se sont runis lundi matin en Conseil, la plupart ne savaient pas que le premier d'entre eux, Hazem Beblawi, comptait dmissionner, ce qui entranerait leur renvoi tous. Aprs une runion d'une quinzaine de minutes, M. Beblawi a pris la parole la tlvision d'État et justifi son dpart: Le gouvernement a fourni tous les efforts possibles pour sortir l'Égypte d'un tunnel troit fait d'enjeux scuritaires, de pressions conomiques et de troubles politiques. Mais paraphrasant involontairement Lionel Jospin, il conclut: Le gouvernement ne peut pas tout.
Les rumeurs voquent dj son successeur: Ibrahim Mahlab, le ministre du Logement - un poste stratgique, dans une Égypte qui, selon ses statisticiens, vient de franchir les 86 millions d'habitants. M. Mahlab est notamment connu pour avoir fait nettoyer et rnover rapidement le site de Rabaa, aprs les massacres de cet t, quand les supporteurs de l'ancien prsident Mohammed Morsi ont t violemment rprims par les forces de l'ordre. Rencontr l'poque, au mois d'aot 2013, il avait dclar auFigaro qu'il fallait se fliciter du rapide retour la stabilit. L'Égypte revient sur le droit chemin. Pour succder l'conomiste Beblawi, le nouveau premier ministre sera-t-il un serviteur de l'État ou le chef d'un gouvernement de combat, charg de prparer l'lection prsidentielle?
On s'attendait un remaniement, pas une dmission. Mais a montre que le gouvernement actuel est en situation d'chec, estime une source institutionnelle. Les ministres aux postes stratgiques comme ceux de l'Intrieur ou des Affaires trangres devraient garder leurs maroquins. Reste le marchal Sissi. Que va faire le nouvel homme fort du pays? Pour dclarer sa candidature l'lection prsidentielle, il doit dmissionner de son poste. Un officiel gyptien glisse l'agence Reuters que la dmission du gouvernement est une tape ncessaire dans l'hypothse o Sissi annonce qu'il se prsente la prsidentielle. Le temps serait-il donc venu?
C'est peut-tre beaucoup plus simple que a. Depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois, les grves se multiplient en Égypte. Du secteur sidrurgique aux transports publics, du textile aux syndicats de policiers, le pays dbraye partout. Les prix augmentent. Les coupures d'lectricit ne se comptent plus. On *peine trouver des bouteilles de gaz. Le gouvernement est devenu de plus en plus impopulaire dans un pays dont la transition politique n'en finit plus.
Il n'en est pas son coup d'essai

Le premier ministre annonce donc sa dmission mais, la demande du prsident par intrim, Adli Mansour, il reste en place jusqu' ce que lui soit trouv un successeur. Ce qui peut prendre un temps indtermin. Hazem Beblawi n'en est d'ailleurs pas son coup d'essai. Nomm en juillet 2011 ministre des *Finances, il dmissionne en octobre de la mme anne pour protester contre le massacre de Maspero, du nom de l'immeuble de la radiotlvision gyptienne. Les militaires avaient l'poque rprim violemment une manifestation de coptes devant cet immeuble, provoquant la mort de prs de trente personnes. Dmissionnaire, M. Beblawi tait pourtant rest en poste jusqu'au mois de dcembre.
La mme recette devrait donc s'appliquer pour le gouvernement actuel. Comme l'estime un bon connaisseur des affaires politiques gyptiennes: Le gouvernement peut changer, tre remani, ou tout simplement ne pas siger, a ne changera rien. Les seuls contrler le pays aujourd'hui, ce sont les militaires. Seule la Bourse gyptienne a donn une rponse claire cette vraie-fausse annonce de dmission: elle a fait un bond de 0,4%, aprs plusieurs jours de stagnation.



.lefigaro.fr/

 

()


: 1 ( 0 1)
 

La fausse sortie du premier ministre gyptien




09:04 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,