> >

[] [ ]

Sad Sadi : Laissons Bouteflika se prsenter seul et devenir le prsident de lui-mme !

(Tags)
 
Bouteflika n'est pas oblig d'annoncer lui-mme sa candidature Emir Abdelkader 0 2014-02-22 06:07 PM
Lex-prsident du RCD Sad Sadi attend la dcision de Bouteflika pour se prononcer Emir Abdelkader 0 2014-02-22 05:54 PM
Lex-prsident du RCD Sad Sadi attend la dcision de Bouteflika pour se prononcer Emir Abdelkader 0 2014-02-21 07:10 PM
Messaoud Ghouat: "Jai rv de devenir le successeur de Bouteflika" Emir Abdelkader 0 2014-02-06 12:34 AM
Algrie : Quelles chances Sad Sadi a-t-il de devenir prsident ? Emir Abdelkader 0 2013-10-07 03:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Sad Sadi : Laissons Bouteflika se prsenter seul et devenir le prsident de lui-mme !

Sad Sadi : Laissons Bouteflika se prsenter seul et devenir le prsident de lui-mme !




Sad Sadi a livr aujourdhui au Forum de Libert un constat accablant de la situation politique du pays. Lancien prsident du Rassemblement pour la culture et la dmocratie (RCD) na pas lsin sur les mots pour dire clairement et fortement ce quil pense de la prsidentielle et de ltat du systme politique qui entrane le pays dans les profondeurs. La confiscation et le conditionnement de la communication sont les vecteurs de la crise actuelle. Il nous faut ouvrir les yeux, alerte-t-il demble devant un parterre de journalistes. Avec sa verve habituelle et son verbe acr, Sadi dclare que l'Algrie est en pril, considrant que ce qui me pousse au dbat, ce sont les termes de la propagande qu'on nous impose. La logique reptilienne du systme impose des dbats clos, relve-t-il, affirmant que le systme connat parfois des conflits, mais la conduite reptilienne dveloppe des rflexes pour la survie de l'espce. Sadi exprime son inquitude quant lavenir de la nation compromis par les pouvoirs parallles qui supplantent les pouvoirs rels. Pour lui, le systme est incapable de se mettre au service de la nation et la fragilit de l'Algrie s'aggrave de jour en jour. Sad Sadi est revenu sur la guerre au sommet de lEtat et les dernires salves contre le DRS. Il prcise tout dabord que le DRS n'est pas une institution mais une structure relevant d'une institution. Mais en raison de sa nature et ses missions sensibles, il doit tre plac sous la tutelle d'un pouvoir lgitime, estime-t-il. Cela avant de sinterroger sur le dbat suscit par les attaques contre cette structure militaire. Comment dplorer les critiques contre les services secrets et tolrer les attaques contre des institutions ? sinterroge-t-il, concdant que le dbat actuel est dangereux. Pour lui, il ny a aucun problme entre la Prsidence et le DRS. Le bilan du chef de l'Etat ne peut tre dissoci de celui du DRS, soutient-il. Et dajouter : Qui a ramen ce prsident ? Sadi estime quil ny a pas de crise politique mais plutt une impasse historique. Pour lui, la seule question quil faut se poser, cest quand et comment l'Algrien peut-il voter rellement. Lancien prsident du RCD na pas t tendre avec ceux qui, au nom de leur refus du 4e mandat, veulent simposer comme seule et unique alternative. Aucune voix contre le 4e mandat n'a t entendue lors du 3e mandat. Ils entendent le mme centre du pouvoir qui leur souffle leur indignation, dnonce-t-il, sinterrogeant sur la diffrence entre celui qui dit je ne veux pas laisser ma place et celui qui dit j'y vais malgr tout. Quelle diffrence entre un homme du systme qui veut rester au pouvoir et celui qui dit je ne veux pas me prsenter si le systme a un candidat ? Comment appeler un contrepouvoir et en appeler l'arme ? Ceci est un putsch ! conclut-il, faisant clairement allusion au candidat Ali Benflis et la sortie alambique de Mouloud Hamrouche. Lancien chef du RCD trouve choquant que des candidats sengagent dans des lections biaises. Il faut faire campagne pour une abstention massive de la prsidentielle, appelle-t-il, prdisant le pire pour lAlgrie en attestant que dans deux ou trois ans les recettes ptrolires ne seront plus suffisantes. Sad Sadi est plutt avec les boycotteurs de cette lection. Il ne demande pas le report de llection. Le peuple doit se mobiliser pour discrditer cette lection. On laisse Bouteflika se prsenter seul et devenir le prsident de lui-mme, insiste-t-il. Pour librer le peuple captif d'un pouvoir invisible, Sadi propose galement une transition pour une nouvelle Constitution. Des lgislatives et une prsidentielle pour clore cette transition. Sad Sadi qualifie, en revanche, de gravissime le fait de sortir le sceau de la Rpublique dans un hpital militaire franais et estime que le Conseil constitutionnel doit sautosaisir sur larticle 88 de la loi fondamentale.

Sonia Baker





 

()


: 1 ( 0 1)
 

Sad Sadi : Laissons Bouteflika se prsenter seul et devenir le prsident de lui-mme !




08:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,