> >

[] [ ]

Isral : une loi tablit une distinction entre Arabes chrtiens et musulmans

(Tags)
 
Ghardaa : un nouveau dcs dans les affrontements entre Arabes et Mozabites Emir Abdelkader 0 2014-02-06 11:48 PM
Syrie : LEIIL impose la jizia aux chrtiens de Raqqa Emir Abdelkader 0 2014-02-06 12:24 PM
Les chrtiens de Syrie vont prendre les armes Emir Abdelkader 0 2013-12-08 02:34 PM
Aprs isral, le Qatar, prochaine cible des hackers Arabes Emir Abdelkader 0 2013-04-14 03:20 PM
Égypte : divorces entre Frres musulmans Emir Abdelkader 0 2013-04-03 04:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Isral : une loi tablit une distinction entre Arabes chrtiens et musulmans

Isral : une loi tablit une distinction entre Arabes chrtiens et musulmans

Le Parlement isralien a vot lundi une loi qui reconnat deux catgories de citoyens arabes israliens, selon qu'ils sont de confession musulmane ou chrtienne. La nouvelle mesure trs controverse a provoqu un toll chez les Palestiniens et au sein de la communaut arabe isralienne.
Le texte, approuv lundi 24 fvrier en troisime lecture la Knesset par 31 voix contre 6 aprs plusieurs semaines de dbat, prvoit d'largir la Commission nationale d'galit d'accs l'emploi (EEOC), dont la mission est de favoriser l'insertion professionnelle de catgories de la population davantage touches par le chmage. La Commission, cre en 1988, aura dsormais dix membres contre cinq actuellement. Cependant, la nouvelle rpartition rserve un sige un reprsentant de la minorit arabe chrtienne et un autre un musulman, tablissant de fait une distinction entre les Arabes israliens en fonction de leur affiliation religieuse.
Le but affich de cette rforme propose par le dput du Likoud (droite) Yariv Levin, se trouve dans les mots du travailliste Cham Katz (centre-gauche) : "mieux prendre en charge les catgories de population en difficult sur le march du travail et mieux les reprsenter". Au sein de la nouvelle commission sigeront notamment un dlgu pour la communaut juive ultra-orthodoxe, un Druze et un Circassien, ainsi que des reprsentants des femmes, des personnes ges ou des juifs d'origine thiopienne.
"Diviser la population arabe pour mieux l'opprimer"
La mesure s'est nanmoins attir de vives critiques. Tziona Koenig-Yair, qui sige l'EEOC en qualit de commissaire pour l'emploi des femmes, nonait son scepticisme face une initiative superflue selon elle. "Sparer les Arabes chrtiens des Arabes musulmans, c'est aussi futile que de faire le tri entre les juifs orthodoxes spharades ou ashknazes. D'ailleurs, les diffrents organismes pour l'emploi des Arabes travaillent pour la communaut dans son ensemble, pas pour ses diverses composantes".
Les reprsentants politiques des Arabes israliens ont t encore plus svres. "Yariv Levin n'a que faire des droits des Arabes, a vitupr le dput Jamal Zahalka, prsident du parti nationaliste Balad. Il n'y a pas de chmage spcifique aux chrtiens ou aux Druzes, il y a un problme de chmage qui concerne la population arabe en gnral. Ce qui intresse le Likoud, c'est de diviser le peuple arabe pour mieux l'opprimer".
Nous avons beaucoup de choses en commun avec les chrtiens. Ce sont nos allis naturels, un contrepoids aux musulmans, qui veulent nous dtruire de l'intrieur.
Yarid Levin, dput du Likoud
Mme son de cloches au Parti arabe uni, qui compte quatre dputs la Knesset. Contact par Jeune Afrique, le dput Ibrahim Sarsour, prsident du parti, a martel son hostilit la loi. "Nous, les Arabes, musulmans ou chrtiens, sommes les habitants autochtones de cette terre et nous fiers d'appartenir une mme nation. Nous rejetons ces mthodes antidmocratiques et ces tactiques de morcellement artificiel de notre peuple. C'est une loi purement discriminatoire".
Dans une interview rcemment accorde au quotidien Maariv par Yariv Levin, l'auteur de la proposition de loi a largement apport de l'eau au moulin aux craintes des opposants arabes au projet. "Mon projet de loi a pour but de reprsenter sparment la communaut chrtienne et la communaut arabe musulmane, et de traiter sparment avec eux. C'est une avance historique pour mieux quilibrer l'État d'Isral et pour renforcer le lien entre les chrtiens et nous. J'insiste pour ne pas les qualifier d'Arabes, car ils n'en sont pas. Nous avons beaucoup de choses en commun avec les chrtiens. Ce sont nos allis naturels, un contrepoids aux musulmans, qui veulent nous dtruire de l'intrieur", a affirm le dput du parti de Benyamin Netanyahou.
Un moine trappiste devant un monastre de Cisjordanie vandalis par des colons en septembre 2012
AFP
Les 1,6 million de citoyens arabes reprsentent un cinquime de la population isralienne. Ils sont trs majoritairement de religion musulmane sunnite, mais prs de 10% des Arabes d'Isral, soit 160 000 personnes, sont de foi chrtienne. Le quotidien Times of Israel rappelle que les chrtiens continuent de s'identifier avant tout comme arabes et palestiniens. Toutefois, note le journal, les perscutions anti-chrtiennes en Syrie et en Égypte ont suscit un certain malaise, et le nombre de chrtiens accomplissant leur service militaire facultatif pour les citoyens arabes au sein de l'arme isralienne a tripl en 2013.
>> Lire aussi : Inciter les citoyens arabes servir Tsahal, le casse-tte d'Isral
"Les leaders arabes pourraient tirer profit de cette situation"
Pour Fred Schlomka, entrepreneur social militant de la rconciliation isralo-palestinienne, le tableau est plus nuanc. "Il n'est pas impossible que l'État isralien, en largissant ainsi la Commission pour l'emploi, soit sincrement anim par une volont de mieux intgrer les minorits. Certes, il est tout fait plausible que politiciens cherchent manipuler les chrtiens, mais aussi bien en Palestine qu'en Isral, ils se considrent comme Arabes. Ce n'est pas une loi qui changera cette ralit. Les leaders arabes, s'ils font preuve de jugeote, peuvent tirer profit de cette situation. Dornavant, il y aura un chrtien, un musulman et un Druze l'EEOC : cela fait trois Arabes la Commission, et c'est tout leur avantage".
________
Jean-Michel Hauteville






 

()


: 1 ( 0 1)
 

Isral : une loi tablit une distinction entre Arabes chrtiens et musulmans




06:07 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,