> >

[] [ ]

Course contre la montre des supporters du prsident-candidat pour la collecte des signatures, Guerre

(Tags)
 
Le prsident Bouteflika sera candidat sa propre succession Emir Abdelkader 0 2014-01-18 02:33 PM
Guerre du Rif, guerre chimique et de la civilisation contre la barbarie Emir Abdelkader 0 2013-10-27 04:51 PM
Le pape contre la guerre, les rois arabes pour Emir Abdelkader 0 2013-09-10 12:42 PM
Quand Sellal se montre agac par la question sur la sant du prsident Bouteflika Emir Abdelkader 0 2013-06-10 05:52 PM
Bouteflika candidat et Ouyahia vice-prsident Emir Abdelkader 0 2013-04-09 03:02 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Course contre la montre des supporters du prsident-candidat pour la collecte des signatures, Guerre

Course contre la montre des supporters du prsident-candidat pour la collecte des signatures, Guerre secrte entre partisans du 4e mandat




Les partis qui soutiennent la candidature de Bouteflika sont sur le pied de guerre sur fonds de concurrence impitoyable : qui rcoltera le maximum de signatures ?
Tous les siges des partis visits grouillaient de monde ces derniers jours. Va-et-vient incessants des militants et runions non-stop animent les siges des partis du FLN, du MPA, du RND et de Taj. Pas loin que la semaine coule, les siges de ces partis taient presque dsertiques, mais lannonce de la candidature de Bouteflika a mis du mouvement en leur sein. Militants et cadres de ces partis ont t rappels en renfort pour mener la campagne de collecte des parrainages dlus et des signatures de citoyens au profit de leur candidat. Les responsables de ces partis rencontrs au cours de notre vire dans leurs QG voquent tous la  runion en un temps record de maximum de signatures pour le Prsident-candidat.
Sa candidature est une rponse aux multiples sollicitations des citoyens, des partis politiques et de la socit civile. Donc, assurent-ils, la collecte des signatures est chose aise. Mais ct de cette certitude, une guerre sans merci est livre entre les partisans du 4e mandat. Il sagit, pour chacun deux, de runir plus de parrainages que lautre. À Ben Aknoun, au sige du RND, dapparence, le lieu est calme, mais un autre dcor soffre aux visiteurs ds quon franchit le seuil de la rception. Dans les bureaux, les tlphones ne cessent de sonner et les discussions tournent autour des formulaires de signatures. 1000 par-ci, 10 000 autres par l, tels taient les propos que schangeaient les prsents.
Il faut tre rapide et efficace, nous dit une jeune militante. Dans son bureau du 4e tage, Nouara Djaffar, porte-parole du parti, a inform que 8 731 lus ont dj jet leur dvolu sur le candidat Bouteflika. Lopration est simple pour un parti structur comme le ntre, prcise-t-elle, en soulignant que concernant la campagne, les responsables du parti vont simpliquer davantage.
Interroge sur labsence physique du Prsident-candidat lors de la campagne, elle ne perd pas de vue que la campagne est un travail dquipe qui se basera sur la dfense du programme et des ralisations de Bouteflika, et ce, a-t-elle dit, dans le respect des rgles dmocratiques. Ces rgles dmocratiques, que la porte-parole du RND voque, sont celle lies la transparence de llection. Le scrutin sera libre, a-t-elle assur, avant dajouter que pour le RND : Les jeux ne sont pas encore faits. Nouara Djaffar dclare ignorer si lancien SG du parti, Ahmed Ouyahia en loccurrence, sera de la partie ou non. Mme dcor au MPA dAmara Benyouns. Dans leur nouveau sige situ Hydra, plusieurs militants occupent les diffrents bureaux du 1er tage.
Les prsents saffairaient distribuer les formulaires aux responsables des sections locales du parti. De Stif Khenchela, en passant par Tlemcen et Annaba, sans oublier, bien entendu, la capitale, plus de 100 000 formulaires ont t dj distribus en une seule journe, nous apprend Mohamed El-Morro, directeur de campagne du MPA. Bouteflika nest pas absent, rpond notre interlocuteur la question de labsence de leur candidat. On la vu luvre les semaines passes lorsquil a mis de lordre dans la rcente guerre mdiatique et aux drapages des uns et des autres, a-t-il justifi en ajoutant que la campagne se focalisera sur la dfense de ses ralisations.
Ses acquis, selon M. El-Morro, se rsument notamment la stabilit du pays. Nous sommes convaincus quil est lhomme de la situation, a-t-il soulign, en indiquant que son parti a apport son soutien Bouteflika sur la base de ses engagements. Au MPA, le chef de lÉtat a tenu ses engagements concernant le rtablissement de la paix, la reconstruction de la base conomique du pays et en redonnant lAlgrie la place qui est la sienne dans le concert des nations. Au Taj, mme si le sige est dsert par les militants, le parti est sur le pied de guerre depuis plusieurs semaines. Il faut rappeler quAmar Ghoul a annonc la collecte des signatures pour le candidat Bouteflika bien avant que celui-ci fasse sa dclaration officiellement. Lopration est lance depuis plusieurs jours et nos concurrents peuvent sattendre des surprises, nous dit un militant rencontr sur les lieux. Au FLN, Sad Bouhadja, charg de communication, a indiqu que toutes les structures du parti sont mobilises.
Cette opration est dabord politique, estime-t-il, en prcisant quau sein du FLN, les diffrends nexistent quentre les responsables, mais la base est reste soude. Ceux qui ont parrain Benflis nont fait quexprimer une conviction, a indiqu M. Bouhadja, en informant qu Khenchela, plus de 50 lus issus dautres partis ont rejoint le FLN. À ladresse de ceux qui veulent se retirer de la course, M. Bouhadja estime que cest une remise en cause du multipartisme et un coup port la dmocratie.



M. M

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Course contre la montre des supporters du prsident-candidat pour la collecte des signatures, Guerre




12:41 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,