> >

[] [ ]

Le politologue Rachid Tlemani analyse...

(Tags)
 
Message de Bouteflika : lanalyse du politologue Rachid Grim Emir Abdelkader 0 2014-02-19 12:14 PM
Rachid Nekkaz : Le rgime a doublement peur de moi Emir Abdelkader 0 2013-12-10 03:15 PM
Printemps arabe : Les vnements ont donn raison lanalyse et aux positions lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-10-08 02:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-02-28
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le politologue Rachid Tlemani analyse...

Le politologue Rachid Tlemani analyse le refus de Hamrouche de se porter candidat la prsidentielle




Mouloud Hamrouche a rompu le silence le 17 fvrier en annonant quil ne se prsentera pas llection prsidentielle. votre avis, pourquoi ?

M. Hamrouche a rompu le silence parce quil a jug que lAlgrie traversait une priode trs difficile pour sa stabilit politique et quil pouvait contribuer la sortie de crise si un consensus avait t fait autour de lui. Finalement, le deal dont il tait question ne sest pas concrtis selon sa vision de sortie de crise. Cet ancien chef du gouvernement a donc jug, comme par le pass, que le jeu lectoral est ferm davance et que le prsident Bouteflika sera reconduit, une quatrime fois, pour la simple raison que les lments structurant la crise algrienne nont pas chang. Mouloud Hamrouche, comme on le sait, est un homme rformateur mais pas un rvolutionnaire souhaitant changer radicalement la nature du systme.

Comment expliquez-vous son message moins de deux mois de la prsidentielle ?

Dabord, son message, comme celui de Benflis, est adress aux dcideurs et pas aux lecteurs. Les lites au pouvoir sont autoritaires, antidmocratiques et croient fortement la verticalit du pouvoir. Ensuite, ce message pourrait tre interprt comme un refus de sengager dans les combats politiques lheure o le pays risque de basculer dans le chaos. Un refus qui est li une certaine culture politique qui ne permettrait pas de sengager dans la lutte politique de tous les jours. Par ailleurs, beaucoup de gens ont tendance oublier que Mouloud Hamrouche a t un militaire.

Hamrouche affirme quil est impossible dinstaurer un systme dmocratique sans laval et le soutien actif de larme. Est-ce quil a raison ?

Tout militaire en retraite, reconverti dans les affaires ou en politique, reste en dernire instance un militaire qui dfend son institution. Cela dit, il y a un consensus en Algrie autour du rle jou par larme dans la vie politique du pays en tant au centre du pouvoir. Par consquent, larme est responsable en grande partie de la situation actuelle. Historiquement, larme na jamais t une institution dmocratique et elle ne peut donc vhiculer des valeurs dmocratiques et plus forte raison dans les pays arabo-musulmans. Qui dit institution militaire, dit pouvoir vertical. La dmocratie est un pouvoir horizontal. Et donc larme et la dmocratie sont incompatibles comme la dmocratie est incompatible avec lislamisme. Il est vrai que cela a t possible en Europe (Espagne et Portugal) o larme a jou un rle important dans la transition dmocratique. Mais elle ne peut jouer le mme rle dans les pays arabo-musulmans parce que lautoritarisme est ancr dans la culture traditionnelle et orientale. En Algrie, la solution ne peut tre que le retrait de larme du champ politique pour se limiter ses fonctions dordre classique. Dautant plus quune grande instabilit scuritaire svit le long de nos frontires.

Est-ce que Hamrouche pouvait constituer rellement une alternative ?

Bien sr ! Hamrouche pouvait constituer une alternative, mais du systme et une sortie honorable pouvant prserver les intrts des militaires. Cependant, il ne faut pas oublier quil y a deux types dalternatives : un changement de lintrieur et Hamrouche est lhomme quil fallait pour le mener et un changement de lextrieur dont lartisan ne peut tre que la rue dfaut dune opposition organise, lgitime et crdible.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le politologue Rachid Tlemani analyse...




05:24 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,