> >

[] [ ]

Loin des polmiques striles

(Tags)
 
Ils veulent aller plus loin Emir Abdelkader 0 2014-02-12 03:45 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-02
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Loin des polmiques striles

Loin des polmiques striles



Telle une redcouverte, la Bataille dAlger revient dans les dbats dhistoire, avec chaque fois de nouveaux clairages sur cette squence charnire de lhistoire de lAlgrie combattante. Loin des polmiques striles et des rvlations rarement assumes par leurs auteurs, qui ne peuvent intresser un jeune public avide de vrit sur lhistoire de leur pays, ce grand vnement qui allait branler lordre colonial mrite dtre mieux analys, dans tous ses aspects tactique, politique et sociologique, pour comprendre le phnomne de la gurilla urbaine et son rle dcisif dans la mise en chec du plan de pacification de larme doccupation et dans la mise nu du systme colonialiste fond sur la rpression aveugle et la torture.
Il faut dire que du ct algrien, peu de tmoignages ont t publis sur cet pisode, comparativement aux volumes consacrs par les anciens responsables ou officiers de larme franaise qui taient directement impliqus dans la rpression de linsurrection arme dans la capitale. A cela sajoute le manque de documentation, en dehors des archives et documents fournis notamment par le commandant de la Zone autonome dAlger (ZAA), Yacef Saadi, et reproduits dans son ouvrage phare sorti en 1997 en trois tomes sous le titre : La Bataille dAlger (ditions Casbah/Publisud) et des crits de lancien prsident du GPRA, Benyoucef Benkhedda, qui avait eu assumer des tches de coordination lors de la premire phase de cette bataille, avant dtre rappel par le CCE Tunis.
Les auteurs colonialistes ont beau qualifier la Bataille dAlger de victoire militaire indiscutable pour larme franaise, au vu des rsultats sur le terrain (llimination ou larrestation des principaux dirigeants : Larbi BenMhi, Yacef Saadi, Chrif Debbih, Ammar Ali dit Ali La Pointe) au bout dune confrontation dvastatrice, mais la rvolution algrienne en est sortie grandie par une victoire politique indniable : prise de conscience gnralise et mobilisation accrue de la population citadine en faveur de la lutte pour lIndpendance, sensibilisation de la communaut internationale au point que lOrganisation des Nations unies avait, ds 1957, accept dinscrire la question algrienne lordre du jour de son Assemble gnrale.
Pour les Algriens, cette exprience a montr limportance, voire la primaut, du combat politique et diplomatique dans une guerre de Libration nationale. Elle a surtout montr limprieuse ncessit de transplanter la rvolution dans le monde citadin, o les chos taient plus retentissants, pas seulement travers le plasticage des lieux publics auquel le FLN fut contraint davoir recours en rponse la frocit des oprations de rpression et la torture , mais aussi par des actions citoyennes et militantes aussi diverses quefficaces : la grve des tudiants du 19 mai 1956, la grve des commerants et des dockers du 28 janvier 1957, etc. Actions qui vont culminer le 11 dcembre 1961, par des manifestations populaires grandioses qui sonneront le glas des tenaces illusions coloniales.
Ce sont tous aspects-l qui mritent dtre approfondies. Aujourdhui, on sait que des institutions militaires occidentales, amricaines notamment, exploitent le film culte ralis par lItalien Gillo Pontecorvo la Bataille dAlger (1966), sur la base dun scnario de lincontournable Yacef Saadi qui y campe son propre rle , pour montrer aux soldats confronts la gurilla urbaine dans les pays envahis par les armes occidentales (Irak, Afghanistan, Libye) les mthodes de rpression compatibles ce type de conflit, en pervertissant lessence mme de cette fiction. Or, cette uvre cinmatographique, reconnue pour son ralisme, doit tre tudie pour dceler les raisons sociales et relles dune insurrection populaire contre loccupation et la terreur. Car cest le message mme de ce film longtemps interdit de diffusion en France par la censure officielle.
A 86 ans, Yacef Saadi nous promet de revenir sur ces vnements dont il tait le hros, avec un complment de rcits et des lments indits qui devraient servir de matire pour les chercheurs en histoire et une prcieuse contribution ce colossal travail de mmoire qui interpelle tous les survivants de la Rvolution.



Adel Fathi



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Loin des polmiques striles




04:46 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,