> >

[] [ ]

Manifestation anti 4e mandat : le tmoignage dun participant

(Tags)
 
Nouvelle manifestation contre le quatrime mandat ... Emir Abdelkader 0 2014-03-01 10:39 AM
Un rassemblement Alger pour prparer une manifestation anti-4e mandat Emir Abdelkader 0 2014-03-01 09:03 AM
le tmoignage dun religieux franais confirme l'implication du FIS Emir Abdelkader 0 2014-02-16 03:47 PM
Tunisie : manifestation anti-Ennahdha aux obsques du jeune vendeur ambulant Emir Abdelkader 0 2013-03-15 06:06 PM
Le tmoignage qui accable la justice marocaine Emir Abdelkader 0 2013-02-12 05:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Manifestation anti 4e mandat : le tmoignage dun participant

Manifestation anti 4e mandat : le tmoignage dun participant




Pour que les actes soient conformes aux crits (opposition au 4e mandat), je me devais de participer la manifestation de la Fac Centrale de ce samedi. Pour cela, jai d effectuer un parcours total de 300 km.
La rvolte consistait exhiber devant les cameras une pancarte avec la mention 15 ans barakat , avant dtre embarqu dans un fourgon cellulaire. A lintrieur, nous tions seize personnes dans lobscurit, dont une jeune fille, journaliste El Fedjr. Nous fmes dirigs vers le commissariat dEl Harrach o nous sommes arrivs 10h 45. Devant la promiscuit de la salle dattente, huit de nos camarades sont dispatch sur Belfort.
Les policiers furent preuve de beaucoup de courtoisie en nous offrant des chaises et en nous apportant de leau minrale, paye de leurs poches. Nous tions libres de tous nos mouvements, ce qui donna libre cours un dbat dides, malgr nos diffrences dge (un vieux, deux dge mr et cinq jeunes). Votre serviteur qui tait le vtran (un grand-pre de 66 ans) fut impressionn par la flamme rvolutionnaire qui animait ses jeunes compagnons. Il retrouvait en eux lesprit des Boudiaf, Ben Mhidi, Abane et leurs camarades qui se sont soulev contre loppression coloniale. Le sujet le plus chaud fut celui qui opposa l islamiste au lac . Chacun allait chercher ses arguments dans les profondeurs de notre histoire pour arriver la mme conclusion : lapprofondissement de la dmocratie et le respect mutuel entre tous les Algriens.
Vers 14h, un policier demanda quelquun dentre nous daller nous chercher manger. Akhina se proposa. Il revint avec huit sandwichs et deux maxi bouteilles de jus de fruit quil distribua chacun, tout en refusant notre participation financire. Vers 14h 45, nous tions libres. Une fois dehors, une grande amiti nous unissait grce cette preuve que nous venions de vivre ensemble pour la dignit de lAlgrie. Mais je noublierai pas de rendre, encore, hommage au professionnalisme de nos policiers qui furent la hauteur depuis notre arrestation. Assurment, les Algriens ne mritent pas dtre dirigs par les tocards qui sont au sommet.
Aprs cette honteuse candidature, par procuration, dun Prsident g et malade qui ne sest pas adress son peuple depuis prs de deux annes, quelle issue pour le pays ?
Les individus qui ont pris le Prsident en otage sont dtermin passer en force (a passe ou a casse), car la pluparts ont dtourn des sommes colossales appartenant au peuple algrien. La meilleur reposte est de les laisser seuls avec leur otage de Prsident, grce labstention. Ceux qui veulent participer semblent nafs, surestimant leurs forces ou complices, car le jeu est ferm ; dautres, des livres professionnels, servent de dcors pour un alibi dmocratique .
La seconde solution est celle propose par M. Hamrouche : une transition, sous la garantie de larme, assurant louverture du champ politique et mdiatique. Cette libert dexpression, dorganisation et de runion permettra lmergence dune nouvelle lite politique (compose de jeunes), car lactuelle classe boulitique (pouvoir et opposition) est corrompue, discrdite. Notre arme a une responsabilit morale envers le pays, car cest elle qui avait ramen au pouvoir le clan Bouteflika, voil quinze annes
La dernire option est celle des patriotes qui refusent que leur pays soit pris en otage par de nouveaux colons qui privatisent lÉtat au profit de leurs intrts. En choisissant loption du 4e mandat, les usurpateurs de la Rvolution sont sur les traces de Ben Ali, Moubarak et Kadhafi. Ils veulent nous amener sur leur terrain prfr : celui de la violence que nous devons refuser, car les larmes et le sang des Algriens ne doivent plus couler. Notre combat doit tre pacifique et nous devons les battre par les ides. Mais pour cela, le Mouvement citoyen doit tre organis afin de gagner en efficacit. Nanmoins tout cela nest quun avis : les contributions des autres apporteront davantage de clart afin de nous sortir de lobscurit.


Boudjema Tirchi

http://www.youtube.com/watch?v=bX4tv...layer_embedded


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Manifestation anti 4e mandat : le tmoignage dun participant




08:17 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,