> >

[] [ ]

Les Tunisiens mettent le cap sur la prsidentielle et les lgislatives

(Tags)
 
Algrie: les USA mettent en garde contre une menace terroriste persistante et des troubles sociaux Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:40 PM
Les mdias lourds mettent le paquet Emir Abdelkader 0 2013-11-19 01:59 PM
La crise syrienne va durer des dcennies, mettent en gardent la Sude et la Pologne Emir Abdelkader 0 2013-09-08 03:09 PM
les Tunisiens branls par le terrorisme Emir Abdelkader 0 2013-07-31 06:49 PM
les mausoles tunisiens en pril Emir Abdelkader 0 2013-02-11 11:15 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les Tunisiens mettent le cap sur la prsidentielle et les lgislatives

Les Tunisiens mettent le cap sur la prsidentielle et les lgislatives

Alors que la polmique se poursuit autour de la date, de lordre et du mode des prochaines lections en Tunisie, plusieurs voix insistent sur lintrt de commencer par la prsidentielle en octobre, plus simple raliser, et de tenir les lgislatives en dcembre.


Tunis
De notre correspondant


Alors que la polmique se poursuit autour de la date, de lordre et du mode des prochaines lections en Tunisie, plusieurs voix insistent sur lintrt de commencer par la prsidentielle en octobre, plus simple raliser, et de tenir les lgislatives en dcembre. Le prsident de lInstance suprieure indpendante des lections (ISIE), Chafik Sarsar, na cess de rpter, depuis son lection par lAssemble nationale constituante (ANC), en dcembre 2013, que les dates des lections dpendent de la loi lectorale. Encore faut-il que lANC parvienne trancher la question de sparation ou dassociation entre les lgislatives et la prsidentielle, ainsi que celle de lordre des scrutins.

A ce niveau, M. Sarsar prcise : Si lon commence par la prsidentielle, la priode ncessaire pour sa prparation pourrait se limiter six mois, vu que la logistique ncessaire au scrutin prsidentiel est moins complique que pour les lgislatives, qui pourraient suivre aprs un dlai raisonnable. Mais, lISIE na pas se prononcer l-dessus. Elle va appliquer les termes de la loi lectorale, telle que vote par lANC. LISIE souhaite toutefois que cette loi soit vote dans les plus brefs dlais, vu lexistence dune obligation constitutionnelle de tenir les lections en 2014. Mais, au rythme o vont les choses lANC, cest au Dialogue national, sous la direction du quartette dagir pour faire bouger les choses, comme ce fut avec la Constitution.
Simplification de lopration lectorale
Au vu du nombre lev de bulletins nuls signals lors des lections du 23 octobre 2011, qui ont avoisin les 500 000, le prsident de lAssociation tunisienne pour lintgrit et la dmocratie des lections (Atide), Moez Bouraoui, a exprim le souhait de simplifier lopration lectorale, afin de faciliter la tche aux analphabtes, principale source de la nullit des votes. Lesquels analphabtes ont constitu le cinquime des lecteurs en 2011 et risquent de reprsenter un taux significatif parmi les lecteurs cette fois-ci aussi.
Le mme souhait de simplification de lopration lectorale a t exprim par lexpert constitutionnaliste, le professeur Yadh Ben Achour. Ce dernier estime que le mieux serait de commencer par la prsidentielle, qui dotera le pays dune autorit permanente lue, travers un scrutin simple, bien que ncessitant deux tours. Ensuite, toujours selon Pr Ben Achour, il sera facile de passer ltape des lections lgislatives. Le prsident de Atide est, lui aussi, favorable lide de commencer par la prsidentielle, plus adapte au profil de llectorat et du paysage lectoral en Tunisie.
Les propositions de Yadh Ben Achour et Moez Bouraoui disposent dun large soutien au sein du Dialogue national, avec des partis comme Nidaa Tounes, Ettakattol, CPR et Al Joumhouri, qui dfendent lide de commencer par la prsidentielle, pour des soucis plutt lectoralistes, dans la mesure o ces partis considrent que leurs candidats respectifs sont de potentiels locataires du palais de Carthage. Par ailleurs, les autres composantes du Front de salut national (Al Massar, le Parti des travailleurs, etc.) ne sauraient que rejoindre la position de Nidaa Tounes dans le cadre de lharmonisation des positions au sein du Front.
De ce fait, les islamistes dEnnahdha vont se retrouver, encore une fois, seuls dans le Dialogue national dfendre la tenue en mme temps des lgislatives et de la prsidentielle. Et si lon ajoute le fait que le prtexte dEnnahdha sur la rduction des dpenses ne tient pas la route, vu que la tenue de scrutins simultans va ncessiter, selon lassociation Atide, dlever le nombre de bureaux de vote de prs de 9000, comme en 2011, prs de 15 000 avec un nombre consquent de responsables et dobservateurs. Le cot serait donc plus lev.
Ainsi, les jeux semblent dj faits concernant le rejet de la tenue simultane des scrutins et lon soriente vraisemblablement vers un consensus sur la tenue, dabord, de llection prsidentielle. Les deux tours pourraient se tenir en octobre 2014, soit un peu plus de six mois aprs ladoption de la loi lectorale, prvue dici fin mars. LISIE aura le temps de prparer ce premier scrutin. Pour ce qui est des lections lgislatives, elles pourraient se tenir en dcembre 2014, soit prs de deux mois aprs la prsidentielle.


Mourad Sellami



'El Watan
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les Tunisiens mettent le cap sur la prsidentielle et les lgislatives




08:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,