> >

[] [ ]

Face labsence de scrupules des Pro-Bouteflika, Des candidats quittent larne

(Tags)
 
Ces candidats qui ont peur de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-01 05:15 PM
Bouteflika : le spectre qui hante les candidats Emir Abdelkader 0 2014-02-24 09:12 AM
Ces candidats revenants Emir Abdelkader 0 2014-02-19 11:02 PM
Election prsidentielle, Les islamistes fuient larne politique Emir Abdelkader 0 2014-01-27 08:10 AM
Ces candidats qui ont peur de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-01-17 05:32 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-05
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,948 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Face labsence de scrupules des Pro-Bouteflika, Des candidats quittent larne

Face labsence de scrupules des Pro-Bouteflika, Des candidats quittent larne


En plus de devoir accuser, hbts, le choc de la mise en scne o lon a pu voir le prsident-candidat si diminu par les squelles de son AVC, lors dune preuve tlvise cruelle dans un salon du Conseil constitutionnel, les Algriens assistent la dmission collective de candidats, quittant la comptition.
Certes, les doutes lgitimes sur la rgularit du scrutin peuvent dcourager les plus tmraires mais il semblerait que les opposants au candidat du pouvoir en place naient gure plus confiance en leur peuple. Sinon, pourquoi ne pas tenter de battre, par une adhsion massive des citoyens, le gladiateur si fatigu du srail ?
La victoire assure dAbdelaziz Bouteflika, au cas o il se prsenterait, a t annonce par ses adversaires. Saccordant tous dclarer que le candidat de ladministration sera celui qui arrachera haut la main la prsidentielle. Ce discours ayant servi mener une sorte de campagne de mobilisation contre le clan prsidentiel souponn de vouloir prsenter son candidat cote que cote, en dpit de ses dboires de sant. Laxe rhtorique consistant jumeler le forfait de la candidature dun homme devenu impotent et celui de la fraude massive invitable.
Sentiment dabandon
Du coup, on a limpression que les concurrents, franchement hostiles lentre dans larne du vieux gladiateur malade, staient prpars leur retrait pour viter de participer des joutes o ils savaient navoir aucune chance de prendre le dessus.

Dailleurs, part Sofiane Djillali qui prtend que la rcolte des signatures naurait pas t un obstacle pour lui, les autres challengers se sont gards dvoquer cet aspect un peu humiliant. Comment un prtendant la magistrature suprme, qui na pas pu franchir cette tape des milliers de paraphes, peut-il se figurer que son retrait symbolique de la comptition aura une incidence sur lopinion publique ? Suffit-il de laisser le champ libre au candidat dcri, accompagn de ses livres, pour susciter une crise politique utile dans un pays o la grande majorit de llectorat boude systmatiquement les urnes ?
On peut craindre un effet inverse chez les citoyens qui peroivent le retrait comme une capitulation face au systme, comme un aveu de faiblesse. Pour preuve, ce dbut douverture des mdias lourds o des chanes de tlvision prives proposent des dbats politiques qui tranchent un peu avec les programmes publics baliss. Beaucoup de tlspectateurs intervenant sur les rseaux sociaux reconnaissent apprcier lchange dides contradictoires et avouent mme en avoir besoin pour pouvoir dcider dans lisoloir. Ny aurait-il pas un dficit de communication entre ces candidats la prsidentielle et les Algriens ?
Un champ politique verrouill
Bien entendu, cest aussi la consquence de la fermeture des mdias publics, depuis la courte aventure dmocratique correspondant lavnement du multipartisme en Algrie au lendemain de la rvolte du 5 octobre 1988. On aura aussi remarqu que la plupart des candidats la prsidentielle nont pas de base partisane.

Mme Benflis, qui na pas voulu quitter la course, pour linstant, ne compte sur aucun parti pour le soutenir quoiquil ait fait entendre quune frange du FLN, sa structure dorigine, lui soit acquise. Pour sa part, le clan prsidentiel nignore pas la prcarit de ses adversaires en matire dappareil politique capable de vaincre un prsident sortant qui a su sentourer de ministres puissamment introduits dans les milieux daffaires influents ou dans le tissu associatif du pays.
Des ministres disposs se battre pour leur candidat et qui nont pas cach leur audacieuse dtermination maintenir leur camarilla au pouvoir. Une audace qui sexprime par les dernires images dun prsident pitoyable, presque rduit au rle de marionnette afin de servir les ambitions de sa clientle pour reprendre lexpression de Louisa Hanoune, la patronne du PT, cette opposante loyaliste dont la mthode consiste accuser lentourage avec ardeur pour mieux pargner Bouteflika.
Cest peut-tre ce qui risque de faire la diffrence ce 17 avril : lcart de motivation chez les candidats affols par la candidature ubuesque du prsident sortant et labsence de scrupule chez les pro-Bouteflika. A moins que la rue ne vienne rquilibrer les rapports de force. Mais quel prix ?
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Face labsence de scrupules des Pro-Bouteflika, Des candidats quittent larne




08:42 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,