> >

[] [ ]

les journalistes jugs au Caire ...

(Tags)
 
Egypte : deux explosions secouent le centre du Caire Emir Abdelkader 0 2014-02-07 06:56 PM
Al-Jazeera affirme que seuls 9 journalistes jugs en Egypte travaillent pour elle Emir Abdelkader 0 2014-02-06 12:13 PM
Egypte : 20 journalistes d'Al-Jazeera bientt jugs Emir Abdelkader 0 2014-02-04 01:10 PM
Egypte: un gnral de police assassin au Caire Emir Abdelkader 0 2014-01-28 12:12 PM
Une vague dattentats branle le Caire Emir Abdelkader 0 2014-01-25 02:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-06
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
les journalistes jugs au Caire ...

Égypte : les journalistes jugs au Caire affirment avoir subi des tortures en dtention


Jugs en Égypte pour des accusations de soutien aux Frres musulmans, des journalistes du rseau satellitaire du Qatar Al-Jazira se sont plaints, lors de la deuxime audience de leur procs, mercredi, d'avoir subi de mauvais traitements en dtention.
Mercredi 5 mars se tenait au Caire la deuxime journe du procs des journalistes du rseau satellitaire du Qatar Al-Jazira, accuss de soutien aux Frres musulmans. Le journaliste australien Peter Greste, et ses confrres gypto-canadien Mohamed Fadel Fahmy et gyptien Baher Mohamed, arrts en dcembre, sont apparus dans le box grillag au ct de trois autres accuss, tous vtus de la traditionnelle tenue blanche des prisonniers.
>> Lire aussi : reprise du procs contest des journalistes d'Al-Jazira
Pendant l'audience, depuis le box des accuss, Soheib Sad, l'un des accuss gyptiens, s'est plaint "de tortures physiques et de pressions psychologiques" de la part des services de sret de l'État. "Nous avons demand la mdecine lgale de nous examiner et personne n'a ragi".
Épaule casse depuis 10 semaines
"Mon paule est casse depuis 10 semaines et je dors par terre" en cellule, a de son ct affirm Fadel Fahmy la cour. "Je vous demande de me librer avec la garantie de l'ambassade canadienne que je ne quitterai pas le pays".
Son pre, qui lui a rendu visite mardi, a affirm qu'il avait "besoin d'une opration l'paule droite, mais les autorits pnitentiaires ne l'ont pas autorise jusqu'ici".
Durant l'audience, un responsable des services de scurit a indiqu que Fadel Fahmy travaillait pour Al-Jazira Mubasher Misr et que "dans la mesure o il collabore avec une chane qui diffuse des fausses informations et coopre avec les Frres musulmans, c'est un membre" de la confrrie.
De son ct, Fadel Fahmy a insist sur le fait que lui et les autres accuss travaillaient pour Al-Jazira English, prcisant qu'il avait mme dit au rseau satellitaire que "rien de son travail devrait apparatre sur Al-Jazira Mubasher Misr".
Peter Greste a lui aussi dmenti que les journalistes travaillent pour la chane gyptienne. "Rien, dans nos quipements, nous met en cause", a-t-il dit par ailleurs, en rfrence au matriel de l'quipe prsent par le parquet comme pice conviction.
"La seule accusation crdible est celle de possession de matriel de diffusion sans autorisation", a comment un avocat de Fadel Fahmy, Ibrahim Abdel Wahab.
La chane de tlvision qatarienne a dnonc des accusations "infondes" et Mokhless El Salhy, un autre avocat de la dfense, a indiqu qu'il allait "de nouveau demander leur libration sous caution".
Les autorits affirment galement que les journalistes travaillaient sans accrditation, ce qu'a dmenti Fadel Fahmy.
La prochaine audience a t fixe au 24 mars par la cour criminelle du Caire.
"Violation des liberts fondamentales"
Les autorits gyptiennes ont accus le rseau Al-Jazira d'avoir pris fait et cause pour les Frres musulmans, proclam comme un mouvement "terroriste", et ont ferm dfinitivement son antenne gyptienne, Al-Jazira Mubasher Misr.
Au total, ce sont 20 personnes prsentes par le Parquet comme des journalistes d'Al-Jazira qui sont juges. La chane de tlvision, quant elle, assure que seules neuf travaillent pour elle. Les 16 Égyptiens sont accuss d'appartenance une "organisation terroriste" et les quatre trangers de leur avoir fourni "argent, quipements et informations" pour "diffuser de fausses nouvelles" faisant croire une "guerre civile dans le pays".
Trois autres journalistes trangers sont jugs par contumace -les Britanniques Sue Turton et Dominic Kane et la Nerlandaise Rena Netjes.
En raction ce procs, Reporters sans Frontires a dnonc "la poursuite de la violation des liberts fondamentales". En janvier, Human Rights Watch avait dplor "une tolrance quasi zro", tandis qu'Amnesty International accusait l'Égypte de n'accepter "qu'une seule version des faits : celle autorise par les autorits".


(Avec AFP)


jeuneafrique1
 

()


: 1 ( 0 1)
 

les journalistes jugs au Caire ...




12:51 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,