> >

[] [ ]

El Moudjahid rend hommage aux femmes combattantes du Sud

(Tags)
 
Hommage la femme algrienne Emir Abdelkader 0 2014-03-08 01:31 PM
Hommage aux 15 journalistes morts... Emir Abdelkader 0 2014-03-05 10:50 AM
Bouteflika, cet inconnu qui les rend dingues Emir Abdelkader 0 2014-02-18 12:24 PM
Une fatwa rend licite ladultre dans le cadre du jihad sexuel en Syrie Emir Abdelkader 0 2013-10-21 03:00 PM
Ultime hommage de Clinton lAlgrie Emir Abdelkader 0 2013-02-02 07:41 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
El Moudjahid rend hommage aux femmes combattantes du Sud

Sous le haut patronage du Prsident de la Rpublique : El Moudjahid rend hommage aux femmes combattantes du Sud

La participation de la femme dans la lutte de Libration nationale ainsi que son rle vital par lequel elle sest distingue dans laction, en prenant les armes, a t le centre de tous les intrts, hier, au Forum du quotidien national El Moudjahid.
El Moudjahid, qui a fait sienne, le 8 mars de chaque anne, linitiative de parler de ces femmes dexception, de leur parcours, de leurs sacrifices, leurs combats, leur courage, et, surtout, du rle principal quelles tenaient par le pass, et, aujourdhui dans plusieurs domaines lchelle nationale et internationale.
Pour cette fois, El Moudjahid, dans son numro Spcial 8 Mars, a choisi de lever le voile sur le rle important et incontournable des femmes moudjahidate du Sud algrien.
A linitiative de la prsidente-directrice gnrale du quotidien national El Moudjahid, Mme Nama Abbas et sous la coordination de Mme Nora Chergui, ainsi que la participation dun groupe de jeunes journalistes, ce numro spcial se veut un hommage aux fehlate (courageuses) du Sud algrien. Il contient des entretiens avec des moudjahidate, hrones qui retracent le rle de la femme algrienne au cours de la Rvolution.
Cest ainsi que le rle vital de la femme algrienne dans la glorieuse guerre de Libration nationale et dans la bataille d'dification mene travers le pays ont t mis en exergue par les historiens et participants au forum dEl Moudjahid, lors dune confrence entrant dans le cadre de la commmoration du dclenchement de la guerre de Libration du 1er Novembre 1954 et la clbration de la journe internationale de Femme.
La prsidente-directrice gnrale dEl Moudjahid et lors de son allocution douverture, a fait une intervention sur limportance de cette journe symbole de sacrifice, de courage et de revendications des droits de la femme, notamment sur lissue de l'histoire des luttes fministes .
Aussi, cette journe reprsentative est ddie son statut et son rle et sa place dans la socit. En Algrie, cette journe intervient en ce mois de mars qui nous rappelle le mois des chouhada durant lequel nous avons perdu les meilleurs de nos ans lors de la guerre de Libration nationale et plusieurs chefs rvolutionnaires qui ont tenu leurs engagement envers la cause nationale. Ce qui rend lAlgrie plus fire et plus digne, ce sont ses combats, luttes et sacrifices et son martyre qui sont luvre de toutes les russites aujourdhui , souligne Mme Abbas, en ajoutant quEl Moudjahid pour sa part, a instaur depuis quelques annes une tradition qui consiste mettre la lumire sur le combat de la femme algrienne pour la libration de son pays, en prenant en compte le rle de la femme dans le dveloppement de la socit . En Algrie on ne cessera jamais dvoquer le sacrifice de nos anes qui ont brav les interdits et les mentalits rtrogrades pour se lancer dans le combat librateur. Nous avons une dette envers ces femmes et ces mres courageuses .

Jeter la lumire sur des moudjahidate anonymes
Elle a prcis dans le mme cadre qu loccasion du 60e anniversaire du dclenchement de notre Rvolution, El Moudjahid se fait un devoir de mmoire et un devoir sacr en mettant la une des moudjahidate anonymes.
Des femmes qui ont combattu dans les Wilayas V et VI de la rgion du Sud algrien. Par leur sacrifice comme celui de milliers dautres femmes, elles ont ouvert la voie aux grandes mutations qui ont affect les conditions fminines dans notre pays. Elles restent mconnues et lhistoire na pas suffisamment restitu leurs fantastique pope , prcise-t-elle en expliquant quEl Moudjahid a limmense fiert davoir t gratifi par le patronage de son excellence le Prsident de la Rpublique, M. Abdelaziz Bouteflika. Aussi, on rend un hommage mrit quelques unes dentre elles , affirme Mme Abbas, en tmoignant que ces femmes militantes bien quelles naient pu assister cette crmonie, sont prsentes dans nos curs, car ce sont elles qui nous ont permis dtre ce que nous sommes aujourdhui. Des femmes libres dans un pays indpendant .
Pour sa part, et pour marquer cet vnement, le Dr Ameur Rkhila, chercheur et historien, a voqu lors de son intervention, le rle des rgions du Sud dans la lutte arme. Un rle qui, selon lorateur, na pas eu sa part de gloire dans lcriture de lhistoire .
Il a mis laccent, sur la ncessit de mettre en exergue le grand rle jou par la rgion du Sud du pays durant cette phase de lhistoire de lAlgrie, plaidant par l, pour la valorisation du rle quont jou ces rgions dans le desserrement de ltau sur la lutte de Libration et des sacrifices consentis par les Moudjahidine de lArme de libration nationale (ALN) dans le Sud, avec leur tte le moudjahid Abdelaziz Bouteflika, connu lpoque sous le pseudonyme de Abdelkader El Mali . Aussi, celui-ci saluera vivement, la dtermination de lEtat dpoussirer des pans de lhistoire nationale, notamment la partie concernant les vises coloniales de sparation du Sud du reste du pays, notamment dinculquer lactuelle gnration, en milieu scolaire, la dimension de la lutte de Libration nationale, ainsi que de leur faire connatre des rvolutions mconnues en vue dassurer la continuit et la communion entre les gnrations , a-t-il soulign.
Partant de l, celui-ci a prcis que les initiatives et positions indfectibles de lAlgrie de soutien aux causes justes et lautodtermination des peuples, en plus de ses positions en ce qui concerne les questions de dveloppement de lAfrique dcoulent des enseignements tirs de notre propre Rvolution, mais il reste la ncessit de mettre en lumire, la politique mene par la France coloniale dans la partie saharienne de lAlgrie dans lobjectif de sparer le sud du nord du pays, notamment dans lextrme-sud du pays qui constituait la base arrire de lAlgrie avec les pays limitrophes . Au vu de cette vise, la raction ne sest pas fait attendre, la stratgie de la Rvolution algrienne a opt pour la mobilisation et lintgration des fils de la rgion Sud dans les rangs de lALN pour contrecarrer les desseins et vellits du colonialisme dans la rgion , a soutenu le confrencier.
Mettant en valeur la cration du front Sud, au titre de la stratgie de la guerre de Libration nationale. Il a indiqu que limpratif de prserver lunit nationale a t lune des constantes auxquelles se sont attaches les populations locales qui ont ralli les rangs de lALN et uvr ainsi tendre la Rvolution aux quatre coins du pays .

Le peuple seul et vrai Zaim de la Rvolution
Pour sa part, lcrivaine Zoubieda Mameria a prcis que la femme a constitu un lment essentiel dans la lutte de Libration. Elle a assum, aux cts de l'homme, ses responsabilits l'gard de la Rvolution et fut ainsi un soutien puissant pour l'poux, le frre, le fils et tous les membres de la famille qui prirent les armes contre le colonialisme franais. Faisant preuve d'un courage extraordinaire, elle a prouv qu'elle constituait le second souffle pour la lutte de libration .
De ce fait, selon elle, la femme algrienne a jou un rle d'avant-garde travers sa participation efficace dans la guerre de Libration aussi bien dans les campagnes que dans les villes et elle a accompli son devoir patriotique aux cts de l'homme . Lcrivaine dplorera sur sa lance, loubli, la marginalisation et le dni envers des milliers de femmes qui se sont sacrifies pour la cause algrienne. Quand on ne reconnat pas le sacrifice des personnes, il ny a pas pire , regrette-t-elle, en voquant le cas dune jeune femme native de Souk Ahras, nomme Dzair, dont le nom na jamais t voqu. Il est bien dommage quon ncrive pas et quon ne parle pas dans notre pays. On ne communique pas. Maintenant, le plus jeune dentre nous a 60 ans, les gens sont en train de partir : les moudjahidate et notamment celles qui peuvent apporter leur tmoignage sur cette guerre de Libration sont en train de mourir. Donc, je me fais un devoir dcrire et de raconter notre gnration ces petites histoires mconnues .
Elle tmoigne de son respect aux hommes qui se sont sacrifis pour la libration de ce pays, mais plus particulirement au peuple (homme et femme) quelle qualifie de vrai et seul zaim puisque cest lui qui a fait la guerre et cest lui qui meurt .
Elle a fait un petit rappel sur les livres quelle a dits et qui parlent des diffrentes tapes de la Rvolution algrienne et surtout du rle de la femme dans cette rvolution en voquant cette premire femme jeune martyre cite auparavant et qui est nomme Dzair . Cette dernire navait que 18 ans quand elle sapprtait au mariage, elle a choisi de faire face son fianc en lui disant quelle est militante et quelle ne comptait pas laisser la cause algrienne, le soir mme elle est monte au maquis, laissant tout derrire elle.
Entre autres, elle a voqu lhrone Djamila Bouhired qui est devenue le symbole du monde arabe, ainsi que Zohra-Drif Bitat.
Notre histoire ne peut pas scrire sans ces femmes, sans tenir compte de leurs combats. Il y a eu des femmes condamnes mort, il y a eu des femmes plus courageuses que les hommes, donc il nest pas normal de marginaliser cette gente fminine , explique-t-elle.
Elle retrace lhistoire dune femme qui abrit des moudjahidine sous son toit et par peur que les colons ne les dcouvre elle a touff son bb pour viter tout bruit. Cette femme disait quun fils on peut en refaire, mais les militants on ne peut pas les avoir de nouveau , tmoigne-t-elle en assurant quun sacrifice plus douloureux que celui l de la part dune femme ne peut jamais avoir de prix. Bien quon puisse considrer cela comme un crime, mais cela est un haut fait darmes quune femme seule est capable de faire .
Elle a prcis que la volont politique de lEtat est en train douvrir une tribune pour lhistoire , en prcisant quun peuple sans histoire est un peuple mort. Nous avons une histoire qui mrite dtre raconte, donc il est temps de le faire et cest aux jeunes de prendre le flambeau pour prserver cette histoire , explique Mme Mameria en faisant savoir que lcrivain a un rle principal jouer dans lcriture de lhistoire. Il faut crire, il ne faut pas sarrter. Tout le monde doit crire et lEtat doit aider les publications. Il faut faire des films aussi pour raconter notre histoire , a-t-elle conclu, rendant hommage au forum de la mmoire dEl Moudjahid, de participer, dune manire srieuse et mthodique, sans parti pris, lcriture de lhistoire et la mise en lumire du combat silencieux et combien dterminant, de ces milliers de femmes anonymes qui ont particip dans lombre, mais avec des actions si clatantes, pour que les nouvelles gnrations ne connaissent plus la peur !


Kafia Ait Allouache




 

()


: 1 ( 0 1)
 

El Moudjahid rend hommage aux femmes combattantes du Sud




10:51 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,