> >

[] [ ]

Le FFS nie des ngociations avec le pouvoir et critique les partisans du boycott

(Tags)
 
Menasra critique les visites de Sellal Emir Abdelkader 0 2014-02-28 08:19 PM
Abdelaziz Bouteflika invit quitter le pouvoir avec fiert et dignit Emir Abdelkader 0 2014-02-13 08:35 AM
Nous allons ngocier avec le pouvoir Emir Abdelkader 0 2014-01-26 01:57 PM
Un diplomate US reconnait lexistence de contacts avec le pouvoir syrien Emir Abdelkader 0 2014-01-26 12:33 PM
Allah se comportera avec toi comme tu te comportes avec autrui La louange appartient Allah et que abou khaled | french Forum 1 2012-02-03 10:07 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-10
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,930 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le FFS nie des ngociations avec le pouvoir et critique les partisans du boycott

Il fait tat de divergences avec Hamrouche

Le FFS nie des ngociations avec le pouvoir et critique les partisans du boycott

Le premier secrtaire du FFS, Ahmed Betatache, a ritr la position de son parti de ni participation, ni boycott , de la prsidentielle du 17 avril, dans une interview la chane Ennahar TV, diffuse dimanche soir.
Le FFS sengage rester en dehors de la mascarade de llection prsidentielle du 17 avril prochain, a assur M. Betatache. Ce scrutin sera ferm et ne cautionnera que la continuit du systme en place , a-t-il soutenu.

Le plus vieux parti de lopposition en Algrie opte pour la neutralit car, les jeux sont faits davance par les dcideurs , a encore expliqu M. Betatache. Nous refusons de jouer un rle dans cette comdie que certains applaudissent et dautres huent , a-t-il rpt.
Convaincu que cette lection prsidentielle nest quun pige, M. Betatache insiste sur la ncessit duvrer pour le changement rel et pacifique. Au moment o les clans du pouvoir sentretuent pour leurs intrts, nous devons faire viter notre pays de basculer dans la violence, linstar de la Libye et la Syrie , prvient-il.
Ahmed Betatache na pas mnag, sans les nommer, les partis politiques et personnalits qui ont opt pour le boycott. Ceux qui donnent, aujourdhui, des leons de dmocratie et appellent au boycott devraient nous expliquer, dabord, pourquoi ils ont pris part aux lections prcdentes. Pourquoi ont-ils donn leur caution au pouvoir ? , sinterroge linvit de lmission, avant dajouter que toutes les lections qua connues le pays nont laiss de place ni la transparence, ni la libert des rsultats .
La participation aux lgislatives de 2012 tait tactique
À la question de savoir pourquoi le FFS a particip aux lections lgislatives de 2012, Ahmed Betatache trouve, l encore, un argument. Notre parti tait dans lobligation de jouer le jeu lectoral, afin dobtenir des siges au sein du Parlement pour pouvoir exprimer nos ides et notre vision sur la situation politique du pays. Ctait une participation tactique , se justifie-t-il.
Par ailleurs, le Premier secrtaire du FFS a t peu prolixe sur la sortie mdiatique de Mouloud Hamrouche. Le FFS respecte les positions de cette personnalit politique, mme si nous divergeons sur certains points. Hamrouche sadresse directement lArme nationale populaire, le FFS interpelle le systme avec toute sa composante , a-t-il prcis. Il a, toutefois, ni les accusations adresses son prsident dhonneur, Hocine Ait Hmed, davoir rencontr, en tte--tte, Abdelaziz Bouteflika.
Le FFS ne ngocie pas dans lombre ou sous la table , se dfend-il. Certains estiment que la non-position du FFS renseigne sur une stratgie qui na pas rvl tous ses dessous. L, encore, Ahmed Betatche conforte cette thse en certifiant que les dcisions du FFS, mme si elles semblent confuses dans limmdiat, elles seront comprises lavenir .
M. Betatache a assur que son parti continuera rclamer le statut de "martyr" pour les anciens militants du FFS tus entre 1963 et 1965 lors de linsurrection contre le rgime de Ben Bella. Il a accus le pouvoir dtre derrire la dcision du bureau de lAPN de rejeter la proposition de loi du parti visant rhabiliter les anciens du FFS de 1963.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le FFS nie des ngociations avec le pouvoir et critique les partisans du boycott




06:34 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,