> >

[] [ ]

Le 4e mandat tout prix !

(Tags)
 
Benflis joue le tout pour le tout contre Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-06 04:53 PM
Bientt un dbit de 8 mgas un prix intressant Emir Abdelkader 0 2014-02-06 08:51 AM
Tunisie : tout feu, tout femmes Emir Abdelkader 0 2013-07-23 01:38 PM
La tte de Belmokhtar mise prix par Washington Emir Abdelkader 0 2013-06-04 05:47 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-11
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le 4e mandat tout prix !

Le 4e mandat tout prix !

Dans sa qute de renouveler le bail de Abdelaziz Bouteflika au palais dEl Mouradia, le pouvoir joue son va-tout. En plus de lexploitation des moyens de lEtat pour faire une campagne avant terme, lquipe de Abdelmalek Sellal multiplie les promesses dune Algrie en or, celle qui na pu tre concrtise durant quinze ans de rgne.



Dans les laboratoires du pouvoir bouteflkien, des ides aussi fantaisistes que rocambolesques sortent. A commencer par cette dernire trouvaille de Abdelmadjid Tebboune. Le ministre de lHabitat, de lUrbanisme et de la Ville vient en effet dimaginer une formule de logements destine aux migrs. Cest lhistoire de lhomme nu qui, au lieu de rclamer des vtements, demande des bagues pour ses doigts. Alors quil est incapable de loger les dizaines de milliers dAlgriens qui vivent dans des conditions indignes, le gouvernement cherche subventionner des appartements pour la communaut nationale tablie ltranger.
Pourtant, les Algriens tablis notamment en France ont souvent rclam beaucoup plus de dignit que des aides matrielles. Mais toutes les promesses mnent vers le 17 avril, quitte tout oublier le lendemain.
Toujours dans le chapitre logement, Abdelmadjid Tebboune, rappel au gouvernement dix ans aprs en avoir t cart, joue de nouveau le pompier. Il met entre parenthses toutes les formules qui sont devenues des slogans du systme. Lhomme revient la solution AADL qui a pourtant montr ses limites. Pis encore, M. Tebboune promet limpensable : loger des dizaines de milliers de personnes dici une anne. Un exploit jamais ralis mme par les pays qui disposent de gros moyens de ralisation.


Danciennes revendications satisfaites

Habitu aux blagues de tout acabit, Abdelmalek Sellal vient de prendre deux dcisions populistes. Lui qui a refus de discuter autrement que par la matraque avec les gardes communaux promet prsent de tout rgler dici la fin de ce mois. Alors que ces oublis de la Rpublique joignent leurs voix aux opposants au 4e mandant, ils voient leurs anciennes revendications satisfaites. Une retraite aligne sur celle des militaires, des salaires respectables et rintgration des employs carts deviennent vite des acquis. Pourtant, ce sont les mmes revendications que ce corps portait durant lt 2012. Mais cette poque, il ny avait ni 4e mandat ni autre chance lectorale.
A loccasion de la clbration de la Journe internationale de la femme, un message du chef de lEtat fait une promesse inattendue. Il instruit le gouvernement de prparer les mcanismes ncessaires pour la cration dun fonds destin aux femmes divorces. L aussi, il est difficile de ne pas faire un lien avec le scrutin prsidentiel, surtout que le problme est pos depuis de nombreuses annes dj.
Annonces depuis plusieurs mois, les mesures destines au soutien la production nationale et la suppression de larticle 87 bis du code du travail ressemblent plutt une chimre. Toutes les dcisions entrant dans ce cadre sont reportes sine die. Lamendement port au code du travail, qui devra permettre de relever les bas salaires, est repouss 2015, tandis que la dcision concernant le retour du crdit la consommation ne va pas tre prise de sitt. La premire runion prparatoire sest tenue il y a deux jours, alors que la liste des produits concerns nest toujours pas t tablie. Une farce de plus.


lanne prochaine !

Pour boucler la boucle, lAgence nationale de lemploi a annonc, hier, le placement de 350 000 jeunes chmeurs pour lanne en cours. Une promesse qui rappelle les chiffres donns en 2010 concernant le nombre demplois crs. Le chiffre dpassait celui des chmeurs ! Un pur mensonge. Les enseignants ne sont pas en reste. Le ministre de lEducation nationale vient de publier le tableau explicatif des augmentations salariales accordes cette catgorie qui a observ une grve de plus de trois semaines. Toutes ses promesses sajoutent aux milliards de dinars distribus par le Premier ministre aux 48 wilayas visites dans le cadre de la pr-campagne lectorale, une pratique devenue la marque de fabrique de Abdelaziz Bouteflika depuis son arrive au pouvoir en 2009. Lattribution de ces dpenses, qui ne seront jamais consommes, ne figure dans aucune loi de finances et chappe au contrle parlementaire. Cela se passe un moment o tous les conomistes srieux, y compris les plus proches du pouvoir, tirent la sonnette dalarme sur les risques que peuvent provoquer au pays ces folles dpenses du gouvernement. Mais lavenir du pays ne semble pas tre le premier des soucis de lquipe Bouteflika.


Ali Boukhlef




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le 4e mandat tout prix !




04:28 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,