> >

[] [ ]

Les dessous de la dsignation dOuyahia et de Belkhadem la prsidence de la Rpublique

(Tags)
 
Ouyahia et Belkhadem les fers de lance de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-10 04:38 PM
Ouyahia et Belkhadem rdigent les directives en vue de la campagne d'Abdelaziz Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-09 12:05 AM
Ouyahia et Belkhadem dans le staff de campagne lectorale de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-02-27 01:46 PM
Prudence en Tunisie aprs la dsignation du nouveau Premier ministre Mehdi Joma Emir Abdelkader 0 2013-12-16 01:19 PM
Ouyahia, Belkhadem et Benbouzid ambassadeurs? Emir Abdelkader 0 2013-10-19 03:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les dessous de la dsignation dOuyahia et de Belkhadem la prsidence de la Rpublique

Les dessous de la dsignation dOuyahia et de Belkhadem la prsidence de la Rpublique




Cest travers la lucarne dEnnahar TV quAhmed Ouyahia a annonc son retour aux affaires politiques aprs une longue clipse. Sa rapparition tlvise a trangement concid avec lannonce de sa dsignation la fonction de directeur de cabinet du prsident de la Rpublique, en remplacement de l'administratif Mohamed Moulay Guendil, qui occupe ce poste depuis le dcs de lomnipotent Larbi Belkheir. Lintervention de lancien Premier ministre, qui a dcid de rejoindre le staff de campagne dAbdelaziz Bouteflika sur le tard, na rien dit de nouveau, si ce nest quil a, lui aussi, choisi le camp du Prsident par souci de stabilit. Une stabilit quil explique par le besoin dun homme rassembleur en cette priode dlicate de troubles nos frontires. Le retour dAhmed Ouyahia la case de dpart il tait directeur de cabinet apolitique sous Zeroual , est interprte comme le prlude une srie de mesures qui sont programmes lavance une fois que Bouteflika serait lu pour un quatrime mandat. Cette dsignation la prsidence de la Rpublique mettra fin, pour le moment, la vacance du pouvoir induite par le silence et labsence du prsident en exercice en raison de sa maladie. Une vacance du pouvoir qui a mis au-devant de la scne le frre du Prsident, Sad Bouteflika, qui a longtemps servi dinterface entre le chef de lEtat et le reste des responsables politiques et qui est devenu, par la force des choses, depuis le premier malaise de Bouteflika, en 2005, le dcideur par intrim, intervenant dans la gestion daffaires qui, souvent, relvent du ressort exclusif du Prsident. A Sad Bouteflika sest joint le chef dtat-major de lANP, Ahmed Gad-Salah, dont lomniprsence surmdiatise aux cts du chef de lEtat depuis son second malaise a cr une situation indite qui finit par faire prendre Abdelaziz Bouteflika la trs controverse dcision de lui confier le poste de vice-ministre tout en gardant la haute main sur les troupes. Les deux hommes Sad Bouteflika et Ahmed Gad-Salah ntant pas investis constitutionnellement dun rle dcisionnel au plan politique, le nouveau directeur de cabinet, ancien prsident de parti et ancien Premier ministre, devra assumer pleinement la mission officielle de seconder le prsident de la Rpublique, comme le fit Larbi Belkheir de son temps, sous Chadli Bendjedid puis sous Abdelaziz Bouteflika. Dans ce puzzle qui se met en place petit petit lapproche du 17 avril, le retour dun autre tnor de la politique, Abdelaziz Belkhadem, son ancien poste de ministre dEtat et conseiller du Prsident, a vraisemblablement pour objectif de mettre fin la cacophonie qui rgne au sein de lalliance qui sest constitue pour appuyer la candidature de Bouteflika sa propre succession. Abandonne aux lubies dun Amar Sadani contest au FLN, au zle fantaisiste dun Amar Ghoul mouill dans laffaire de lautoroute Est-Ouest et la gaucherie dun Amara Benyouns ondoyant, limage de Bouteflika en a grandement souffert, ajoutant un souci supplmentaire ses ennuis de sant. Lancien secrtaire gnral du FLN renvers devra, confort par sa nouvelle position, dun ct, reprendre les choses en main au sein de sa formation politique clate en trois camps et, de lautre, faciliter la tche Abdelmalek Sellal dans son difficile travail de marketing politique en faveur dun candidat fantme dont il devra assurer la visibilit.

M. At Amara



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les dessous de la dsignation dOuyahia et de Belkhadem la prsidence de la Rpublique




11:27 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,