> >

[] [ ]

Vu la tl : La nouvelle nomenklatura

(Tags)
 
Crmonie dadoption de la nouvelle Constitution Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:32 PM
la Libye nouvelle Mecque des terroristes Emir Abdelkader 0 2013-12-16 02:12 PM
La tl, les blagues et les frigos interdits Emir Abdelkader 0 2013-03-02 11:41 PM
Nouvelle membre michou 3 2012-08-12 06:27 PM
Nouvelle pice de 200 DA Emir Abdelkader 0 2012-07-03 07:01 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-13
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Vu la tl : La nouvelle nomenklatura

Vu la tl : La nouvelle nomenklatura

Faut-il stonner de la suffisance, voire de larrogance de Amara Benyounes et de tous les membres de la garde prtorienne du candidat Bouteflika qui, au fur et mesure que lon se rapproche de la date de llection prsidentielle, multiplient sur les plateaux des TV prives et dans leurs meetings en salles fermes les menaces peine voiles et les intimidations lencontre des partis et des personnalits politiques ou tout simplement des citoyens ordinaires qui ont os exprimer leur refus de confier, pour les cinq annes venir, la destine du pays un homme vieillissant, us par plus de soixante annes dexercice du pouvoir et de surcrot malade, inapte donc assumer une si lourde responsabilit ?
Non assurment, pour la raison simple que dans la culture dallgeance et de compromission par laquelle le systme entretient sa clientle, il y a un lment capital qui rassure toute la famille dirigeante et lui donne motif de se sentir comme une caste protge qui a tous les droits sur la plbe : cest limpunit dans sa dimension la plus hideuse couple avec la non-obligation de rendre des comptes pour la moindre des frasques quelle aura commis. Le pouvoir oligarchique qui a control le pays depuis lindpendance et qui rve, avec lre de la dynastie Bouteflika, de se transformer en monarchie avec une faade rpublicaine, a toujours garanti la couverture politique ou administrative de cette clientle qui le sert sans mnagement et avec fidlit.
Le cas de Chakib Khellil en est une parfaite illustration. Il sait aussi se montrer gnreux avec les sujets les plus ambitieux qui piaffent dimpatience de monter toujours plus haut en dfendant aveuglment sa cause, mme si celle-ci semble perdue davance.Amara Benyounes fait partie de cette couve de responsables politiques cautionns par le systme qui aspirent gravir, de manire discipline, les chelons avec la certitude de faire ses preuves dans les situations les plus difficiles pour mriter les galons. Alors quand il se laisse entraner par des propos inconvenants, injurieux, quand il tombe carrment dans linsulte envers ceux qui le contredisent, pour lui cest presque naturel.
Cest en tout cas symptomatique de cet tat desprit qui anime cette nouvelle nomenklatura quil reprsente et qui pense que lexercice du pouvoir est un hritage qui se transmet entre membres dune mme famille, celle du srail, le mrite allant celui qui se rvle le plus performant dans le zle et la courtisanerie. Nous lavons bien observ sur le plateau de la chane Ennahar TV et le moins que lon puisse dire est quil y a aujourdhui entre lex-militant du RCD qui se battait pour la libert et la dmocratie et lhomme politique qui se met au service du rgime finissant incarn par Bouteflika une sacre diffrence de...conviction.
Lhomme a beaucoup chang. Outre le fait quil a des raisons de se sentir personnellement laise en pensant tre du bon ct de la barrire il a un journal dirig par son frre, il est la tte dun parti qui a connu en un laps de temps une ascension vertigineuse, il est ministre dans un gouvernement o il est plus ou moins visible, et il est lami de Sad Bouteflika il ne nous a pas surpris pas son aptitude sadapter aujourdhui au fondement dun systme inique quil combattait avec acharnement hier pour les mmes principes.
Linvit dEnnahar TV ne nous dira pas comment ce systme est devenu subitement ses yeux dmocratique alors quaux cts de Sad Saadi il le trouvait totalitaire et fermement oppos aux aspirations du peuple. La politique, cest lart du compromis, dit-il en nimaginant pas un seul instant que dans le changement de cap quil a pris 180 il est all trop loin. Au point de parler comme un membre part entire de la famille : il dit nous (hna) quand il voque les gens du pouvoir, et les autres (douk ennas) pour dsigner avec ddain les opposants au systme. Il parle dsormais de lOrdre public quil faut assurer devant de jeunes manifestants prsents comme des fauteurs de troubles, alors que les instigateurs des drives potentielles sont dans son propre camp.
Pour lui, le changement ne viendra pas de la rue, thorie qui ntait pas la sienne lorsquil battait le pav il y a quelques annes de cela. Il certifie que llection sera sans fraude et que seule lurne tranchera tout en sachant que la triche reste une composante essentielle de ce pouvoir auquel il appartient. Mais il oublie de nous rappeler limage historique des tripoteurs durnes du FLN pris en flagrant dlit par Khalida Toumi, une autre transfuge du RCD passe elle aussi de lautre ct de la barrire. Il parle de lEtat de droit (doulat el kanoun) alors que les violations du droit constitutionnel par les reprsentants de lEtat sont pratiquement permanentes et pratiques dans limpunit la plus totale. A limage de lutilisation abusive de ladministration, des institutions et des deniers de lEtat au profit du candidat Bouteflika.
En somme, Benyounes est atteint du dogme de labsolutisme cher lancien parti unique, dfendu par des partisans de limmobilisme qui sont prts pratiquer la politique de la terre brle si par malheur le pouvoir venait changer de mains. Le chef du MPA a lui aussi peur du changement qui va dans une autre direction. On imagine en effet tous les privilges qui vont tomber si Bouteflika chouait. Mais cest une utopie que de croire un tel rsultat.
Si larrogance habite les gens du systme, cest quils ont la certitude que rien de grave ne peut leur arriver. Ils ont pris lhabitude, en ayant surtout droit daccs la dcision et ... limpunit. Et bien sr aux caisses remplies pour acheter ceux qui hsitent encore. Dans lAlgrie de la corruption, des fortunes mal acquises, des passe-droit, des fuites des capitaux, de la malvie de la jeunesse, du chmage et de lconomie de bazar, ils se sentent matres bord sans se soucier quil pourrait y avoir une lame de fond qui leur dit Barakat !


Abderezak Merad




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Vu la tl : La nouvelle nomenklatura




11:05 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,