> >

[] [ ]

Prsidentielle: Biographies des six candidats retenus

(Tags)
 
Algrie : dix candidats retenus pour l'lection prsidentielle Emir Abdelkader 0 2014-03-05 11:15 AM
La mascarade de plus de 100 postulants sachve Vers six candidats pour la prsidentielle Emir Abdelkader 0 2014-03-05 08:23 AM
Le top 10 des probables candidats la prsidentielle algrienne Emir Abdelkader 0 2014-02-21 06:09 PM
Élection prsidentielle, Inflation de candidats Emir Abdelkader 0 2014-02-02 08:17 AM
Election prsidentielle, Le grand rush des candidats Emir Abdelkader 0 2014-01-22 08:16 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Prsidentielle: Biographies des six candidats retenus

Prsidentielle: Biographies des six candidats retenus




Le plus jeune des postulants la magistrature suprme, Belaid Abdelaziz, fait partie des candidats dont le dossier a t valid par le Conseil constitutionnel, et participera ainsi, pour la premire fois la course pour le poste du prsident de la Rpublique dont llection est prvue le 17 avril 2014.
N Batna en 1963, mari et pre de cinq enfants, M. Belaid entame sa carrire militante en rejoignant, ds son jeune ge, les rangs des scouts musulmans o il gravit rapidement les chelons pour en devenir un cadre national.
Militant de base dans lunion nationale des tudiants algriens (UNEA), il en prendra les rnes de 1986 2007. Militant galement de lunion nationale de la jeunesse algrienne (UNJA), M. Belaid assurera aussi la prsidence de cette organisation.
Titulaire dun doctorat en mdecine et dune licence en droit, M. Belaid sest engag en politique dans le parti du Front de libration nationale (FLN) lge de 23 ans, au sein duquel il sera lu membre du comit centrale.
M. Belaid sera lu dput lAssemble nationale populaire (APN) pour deux mandatures (1997-2002) et (2002-2007) sous les couleurs du FLN, parti quil finira par quitter en 2011 pour crer, avec le concours dautres militants, sa propre formation politique en 2012, le Front Moustakbal (FM).
Sa nouvelle formation avait russi obtenir lors des lgislatives de mai 2012 deux siges lAPN. Le FM a galement dcroch 890 siges dans les assembles communales et de wilayas lissue des lections locales de septembre 2012. Il compte un sige au Conseil de la nation.
Ali Benflis tentera sa chance pour la deuxime fois
ALGER Lancien chef du gouvernement Ali Benflis, retenu par le Conseil constitutionnel en tant que candidat indpendant llection prsidentielle du 17 avril 2014, participe cette lection pour la seconde fois, aprs celle de 2004.
M. Benflis a initi sa carrire en qualit de magistrat au cours de laquelle il a notamment, assum les fonctions de procureur de la Rpublique de Batna, procureur gnral prs la Cour de Constantine en plus des responsabilits exerces au sein du ministre de la justice, selon le site Internet de sa direction de campagne.
En 1974, il quitte le corps de la magistrature pour rejoindre le barreau et en 1983 il a t lu btonnier de la rgion Est du pays, puis btonnier de la rgion de Batna en 1987.
M. Benflis a t membre fondateur de la Ligue algrienne des Droits de lhomme, membre de son Comit directeur et dlgu de la rgion Est du pays de la ligue, selon sa biographie.
En qualit davocat, il a dfendu plusieurs militants poursuivis pour des dlits dopinion en Algrie et ltranger, lit-on sur le site.
Aprs les vnements du 5 octobre 1988, il a t dsign en qualit de ministre de la Justice dans le gouvernement de feu Kasdi Merbah, charge quil a continu assumer dans deux gouvernements successifs.
En juillet 1991, il dmissionne du gouvernement pour marquer son opposition aux mesures de privation des liberts en dehors du contrle judiciaire.
En 1997, M. Benflis est lu dput du parti du FLN et dsign par ses pairs, membre de la Commission des affaires trangres de lAssemble populaire nationale (APN).
En 1999, il est appel diriger la campagne lectorale du candidat Abdelaziz Bouteflika. A lissue de llection de M. bouteflika, il est nomm Secrtaire gnral, puis Directeur de cabinet de la Prsidence de la Rpublique.
En aot 2000, il est nomm chef du gouvernement, avant dtre lu en septembre 2000, en tant que Secrtaire gnral du parti du FLN, les militants le dsignent comme candidat llection prsidentielle de 2004.
M. Benflis est auteur de deux ouvrages : le premier consacr son pre et son frre enlevs puis torturs mort en 1957 par larme coloniale et neuf Chouhada (martyrs) membres de sa famille. Son second ouvrage est ddi certains de ses enseignants en signe de reconnaissance et de gratitude .
N le 8 septembre 1944 Batna, M. Benflis est mari et pre de quatre enfants.
Le candidat Abdelaziz Bouteflika
ALGER Abdelaziz Bouteflika, dont la candidature llection prsidentielle du 17 avril prochain vient dtre valide par le Conseil constitutionnel, brigue un 4me mandat pour parachever le processus des rformes politiques et du dveloppement socioconomique du pays.
M. Bouteflika, qui vient clebrer ce mois de mars son 77me anniversaire, a rejoint les rangs des combattants pour la libration du pays trs jeune, en intgrant lArme de libration nationale (ALN) en 1956.
En 1960, le Commandant Abdelaziz Bouteflika est affect dans le Sud du pays pour commander le front du Mali dont la cration entrait dans le cadre des mesures visant faire chec aux entreprises de division du pays par la France coloniale, ce qui lui vaudra le nom de guerre de Si Abdelkader El Mali.
Ds 1962, il sera le plus jeune ministre qua connu lAlgrie indpendante en occupant le poste de ministre de la Jeunesse, des sports et du tourisme et ensuite celui de ministre des Affaires trangres lge de 25 ans.
Bouteflika connatra une ascension fulgurante aussi bien en tant que cadre de son parti le Front de libration nationale (FLN), quen tant que diplomate, se distinguant par une action diplomatique qui vaudra lAlgrie un prestige et une influence ltablissant comme un des leaders du Tiers-monde.
Une action dont la ligne directrice est base sur le respect du droit international et le soutien aux causes justes travers le monde quon retrouvera dans sa politique extrieure en tant que prsident de la Rpublique.
Ainsi, il est lu lunanimit Prsident de la 29me session de lAssemble gnrale des Nations Unies, en 1974, et obtient la mise au ban par la communaut internationale du rgime sud-africain pour sa politique dapartheid et fait admettre, malgr les oppositions, le leader de lOrganisation de Libration de la Palestine, feu Yasser Arafat, qui prononcera un discours devant lAssemble Gnrale.
Aprs des annes dexil qui ont suivi le dcs en 1978 du prsident Houari Boumediene dont il tait trs proche, Bouteflika revient en Algrie en janvier 1987, et sera signataire de la motion des 18″ suite aux vnements doctobre 1988.
Entre 1989 et 1994, il dclinera plusieurs propositions, comme il ne donnera pas suite aux sollicitations dont il est lobjet en vue de son accession aux fonctions de chef de lEtat dans le cadre des modalits et des mcanismes de la transition.
Il est lu prsident de la Rpublique une premire fois en tant que candidat indpendant, en avril 1999, et successivement en 2004 et 2009.
Ds sa prise de fonctions, il sengage rtablir la scurit, la paix et la stabilit. A cette fin, il engage un processus lgislatif de concorde civile, consacr le 16 septembre 1999, par un rfrendum qui recueille plus de 98% de suffrages favorables.
Cette tape lui permet dentamer, sur le plan intrieur, un vaste programme de refondation de lEtat algrien travers la rforme des structures et des missions de lEtat, du systme judiciaire, du systme ducatif ainsi quun train de mesures conomiques audacieuses, comportant notamment une rforme du systme bancaire.
Au cours de son deuxime mandat, il prend la dcision de la constitutionnalisation de Tamazight et sa conscration en tant que langue nationale.
Il compte, galement, son actif trois programmes quinquennaux de de dveloppement socioconomique.
En septembre 2005, et conformment sa promesse lectorale, le Prsident Bouteflika organise un rfrendum sur la rconciliation nationale. Prs de 80% des Algriens plbiscitent cette politique et en fin 2008, il procde une rvision partielle et limite de la Constitution.
Durant son troisime mandat, M. Bouteflika annonce en 2011 de nouvelles rformes conomiques et politiques mme de consolider les efforts de stabilit et dveloppement engags depuis plus dune dcennie afin de prmunir le pays des menaces et des troubles qui avaient branl certains pays voisins.
Moussa Touati tente une troisime fois daccder au poste de prsident de la Rpublique
ALGER- Le prsident du Front national algrien (FNA), Moussa Touati, figure sur la liste des candidats la prsidentielle du 17 avril prochain, rendue publique jeudi par le Conseil constitutionnel, dans une troisime tentative daccder la magistrature suprme, aprs celles de 2004 et 2009.
N le 03 octobre 1953 Beni Slimane (wilaya de Mda), M. Touati est issu dune famille rvolutionnaire connue.
Mari et pre de trois enfants, Moussa Touati a poursuivi ses tudes primaires et moyennes dans des centres pour enfants de chouhadas avant de rejoindre le lyce Ibn Khaldoun dAlger.
Il a rejoint lArme nationale populaire (ANP) avant doccuper diffrents postes au sein des Douanes nationales, au ministre de lHabitat et la Socit nationale de recherches et dexploitation minires (SONAREM).
Par la suite, Moussa Touati a rejoint les bancs de luniversit pour se spcialiser en conomie avant de travailler dans le corps de la Sret nationale.
M. Touati est galement membre fondateur du mouvement des enfants de chouhadas, de lOrganisation nationale des enfants de Chouhadas (ONEC) et de la Coordination nationale des enfants de chouhadas.
En juin 1999, M. Touati cre le Front national algrien (FNA) et fut lu la tte de ce parti dont il assure toujours la prsidence.
Louisa Hanoune candidate pour la troisime fois
ALGER La secrtaire gnrale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, dont le dossier a t valid par le Conseil constitutionnel pour la course la prsidentielle du 17 avril 2014, est la seule femme postuler la plus haute fonction de lEtat pour la troisime fois conscutive.
Issue dune famille de paysans, la fille de Chekfa, commune de la wilaya de Jijel, est ne en 1954, elle a commenc son parcours professionnel dans lenseignement ds lobtention de son baccalaurat, avant de rejoindre le secteur des transports ariens (aroport), pour financer ses tudes universitaires.
Elle est licencie par la suite pour stre battue pour la libert syndicale et pour lindpendance de lUnion gnrale des travailleurs algriens (UGTA). Elle sera rintgre et mute Alger en 1980, aprs des mois de combat.
Elle a particip, ds son arrive luniversit dAnnaba o elle a obtenu sa licence en droit, la cration dun collectif de femmes travailleuses pour faire de la question des femmes et de leur mancipation un combat politique et public.
Elle fut lune des fondatrices et prsidente de lAssociation pour lgalit devant la loi entre les femmes et les hommes en 1989.
A Alger, elle rejoint lOrganisation socialiste des travailleurs (OST) dans la clandestinit, o elle sera arrte en 1983. Elle est arrte une seconde fois en 1988.
En 1989, aprs la reconnaissance du multipartisme, la direction de lOST llit comme porte-parole, tche confirme par le congrs de la fondation du PT en mai 1990, et quelle assumera jusquau 5me congrs doctobre 2003 lissue duquel elle est lue secrtaire gnral du parti.
Louisa Hanoune a t lue dpute lAssemble populaire pour trois mandats depuis la premire lgislature pluraliste, lors de laquelle elle navait pas cess dappeler les formations politiques et le Prsident de la Rpublique dgager des initiatives pour larrt de leffusion du sang et de rtablir la paix .
Sa premire candidature pour la prsidentielle fut en 1999 o son dossier sest vu rejeter par le Conseil constitutionnel. Elle se reprsente aux deux lections prsidentielles suivantes en 2004 puis en 2009.
Sur le plan international, Mme Hanoune est membre dans plusieurs organisations de solidarit avec les travailleurs et les peuples opprims. Ainsi, elle est fondatrice de lEntente internationale des travailleurs et des peuples en janvier 1991. Elle participe depuis en tant que reprsentante du PT aux confrences contre les privatisations, pour la dfense des organisations syndicales et pour le respect des normes de travail.
La secrtaire gnrale du Parti des travailleurs est galement membre de la commission femmes travailleuses et de la commission Afrique de lEntente internationale des travailleurs. Elle est aussi partie prenante de toutes les initiatives et campagnes inities par la coalition syndicale US anti-guerre, la Confdration internationale des syndicats arabes et lEntente internationale des travailleurs (EIT) contre loccupation de lIrak.
Ali Fawzi Rebane candidat
ALGER- Le prsident du parti AHD 54, Ali Fawzi Rebane, a t retenu par le Conseil constitutionnel, candidat llection prsidentielle du 17 avril 2014, pour la troisime fois conscutive aprs celles de 2004 et de 2009.
Son parcours a connu plusieurs tapes: il est membre fondateur de lAssociation des fils et filles de Chahid de la wilaya dAlger en 1985, puis son prsident jusqu 1990.
M. Rebane est galement, membre fondateur de la premire ligue des droits de lHomme en juin 1985, puis membre fondateur du comit national contre la torture en octobre 1988.
En 1991, il est membre fondateur du parti AHD 54, dont il devient le Secrtaire gnral et est reconduit en tant que prsident du parti, en 1998. Il est rlu prsident de ce parti en avril 2002, poste quil occupe jusqu aujourdhui.
Selon sa biographie publie sur le site Internet du parti, M. Rebane a t arrt et emprisonn du 23 septembre 1983 au 4 novembre 1984, pour atteinte la sret de lEtat dans laffaire des Aurs .
Arrt une seconde fois le 5 juillet 1985, pour atteinte la sret de lEtat et constitution dassociation illgale, il est condamn 13 ans de prison, avant dtre libr le 26 avril 1987 (grce prsidentielle) , selon le site.
N en 1955 Alger, M. Rebane, opticien de formation, est mari et pre de deux enfants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Prsidentielle: Biographies des six candidats retenus




10:37 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,