> >

[] [ ]

Des rponses vasives du Quai dOrsay sur lAlgrie...

(Tags)
 
Une vie pour lAlgrie Emir Abdelkader 0 2014-03-12 03:00 PM
Qui va sauver lAlgrie ? Emir Abdelkader 0 2014-02-28 06:59 PM
Rponses Bio N 5 - Novembre-Dcembre 2013 fooka19 0 2014-02-24 11:27 PM
Sahara occidental: Le statut quo nest dans lintrt de personne selon le Quai dOrsay) Emir Abdelkader 0 2013-11-28 03:08 PM
...l'algerie mon amour l'algerie pour touhours dark_lordulk 12 2010-04-23 07:54 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-14
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,944 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Des rponses vasives du Quai dOrsay sur lAlgrie...

Des rponses vasives du Quai dOrsay sur lAlgrie : y a-t-il un accord secret entre Alger et Paris ?

Le silence de Paris face aux vnements qui se prcipitent en Algrie intrigue les mdias franais. On na pas beaucoup entendu la France, a relev un journaliste franais lors dun point de presse anim par le porte-parole du Quai dOrsay, Romain Nadal, ce vendredi Paris. La question concerne les manifestations interdites et la censure de la tlvision prive Atlas TV. La rponse du porte-parole est laconique, diplomatique et gnrale, signe que Paris est gn par ce qui se passe en Algrie et quil hsite trop se focaliser sur notre pays, de peur de commettre une autre bourde, aprs la blague de Hollande : Partout dans le monde, la France dfend la dmocratie, les liberts fondamentales et le respect de ces principes dans lorganisation des scrutins lectoraux. Une rponse bateau qui a fait ragir un autre journaliste : Des manifestations ont t rprimes. Romain Nadal perd son calme : Je nai pas de commentaires supplmentaires faire. Mais il tente une seconde esquive : Nous souhaitons que la libert de la presse et la libert dexpression soient respectes en Algrie comme partout ailleurs dans le monde () Le droit manifester pacifiquement fait partie des liberts fondamentales, dont nous souhaitons le respect en Algrie comme partout dans le monde. Cela fait partie des liberts dmocratiques. Les journalistes, peu convaincus, acculent le porte-parole de Laurent Fabius : Appelez-vous le gouvernement algrien faire preuve de retenue ? Romain Nadal ne se laisse pas entraner sur le terrain risqu dune indsirable brouille avec Alger : Je viens de vous rpondre [que] nous sommes attachs la dmocratie et au respect des liberts fondamentales en Algrie comme partout dans le monde. Les journalistes nen dmordent pas. Ils veulent arracher une condamnation. Mais le confrencier rsiste face ses interrogateurs : Avez-vous le sentiment que llection prsidentielle se prpare dans des conditions dmocratiques et transparentes ? Romain Nadal use de tout son talent dorateur pour rpondre sans rpondre : Cest un scrutin important qui doit sinscrire dans le cadre des institutions algriennes et dans le respect des principes dmocratiques. Il appartient aux Algriens dcrire cette page de leur histoire dans le respect de leurs institutions. Les journalistes, tenaces, changent de stratgie : faire avouer au porte-parole quelque accointance avec le clan prsidentiel en Algrie, travers une visite quaurait effectue Sad Bouteflika, le frre du Prsident, Paris, au Quai dOrsay et lElyse pour rassurer les autorits franaises que rien ne changera en Algrie, attribuant cela certaines informations qui circuleraient dans lHexagone. Le porte-parole du ministre des Affaires trangres dit ne pas tre en mesure de confirmer cette allgation. Pourquoi Alger devrait-elle rassurer la France que rien ne changera ? Cette question du journaliste franais est-elle un message cod quentre Paris et Alger des accords secrets auraient t passs depuis le long sjour de Bouteflika au Val-de-Grce ? Si oui, de quoi sagit-il ? Pourquoi la France, dhabitude si prompte dnoncer la rpression des manifestations en Algrie, comme ce fut le cas en janvier 2011, a-t-elle cess de rler ? Autant de questions qui ne trouveront pas rponse en Algrie o la seule voix audible est celle du prsident-candidat par le biais du ton monocorde de ses bruyants laudateurs.

M. At Amara




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Des rponses vasives du Quai dOrsay sur lAlgrie...




12:11 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,