> >

[] [ ]

Nouvelles manifestations Batna : ...

(Tags)
 
Batna attend Si Ali : Entre espoir et dsillusions Emir Abdelkader 0 2014-01-24 05:33 PM
Nouvelles manifestations devant lambassade et le consulat algriens Rabat et Oujda Emir Abdelkader 0 2013-11-03 02:37 PM
Accrochage au centre-ville de Batna Emir Abdelkader 0 2013-09-01 02:39 PM
Affaire CA Batna-JS Saoura Emir Abdelkader 0 2013-06-05 03:49 PM
La commune de Mena (Batna) commmore... Emir Abdelkader 0 2013-03-24 04:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-16
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Nouvelles manifestations Batna : ...

Nouvelles manifestations Batna : les excuses de Sellal nont pas russi calmer les esprits




Les manifestations se multiplient Batna, capitale des Aurs, pour dnoncer le drapage verbal commis par lex-Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui, avec son esprit taquin, avait moqu les Chaouis en les traitant de hacha rezq rebbi (sauf votre respect). Aujourdhui dimanche, des dizaines dtudiants de luniversit de Hadj-Lakhdar de Batna ont organis une marche pour protester contre les propos de Sellal, en scandant des slogans raillant lex-Premier ministre (dsign par faqkakir) et appelant Zeroual et Ben Boulad (premier chef de la Wilaya I historique) au secours. Aprs le sit-in des artistes Batna, hier samedi, dautres rassemblements sont prvus dans les wilayas de Batna, Khenchela et Oum El-Bouaghi. Les excuses officielles de lactuel directeur de campagne de Bouteflika et la prsence ses cts dun historique des Aurs, le colonel Zbiri, lors du meeting de la Coupole, ne semblent pas suffire pour calmer les esprits. Nayant pas retenu la leon de ses multiples loufoqueries qui ont fini par faire de lui la rise publique, Abdelmalek Sellal ne savait pas quil jouait avec le feu en lanant sa dernire boutade sur les Chaouis, face la camra. Pourtant, il sait pour y avoir t confront en tant que Premier ministre que le glissement dangereux quont pris les vnements de Ghardaa et de la valle du Mzab est bien le rsultat de cette sensibilit communautaire qui, dans dautres pays ou dans dautres circonstances, engendre des pulsions meurtrires autrement incontrlables. A moins que le pouvoir tente de manipuler les sentiments des Algriens des fins bassement politiciennes, en ranimant lesprit rgionaliste au sein de la classe dirigeante pas totalement acquise pour mieux la dominer. Il se trouve aussi que les maladresses verbales sont le trait caractristique du gouvernement Sellal. En effet, cette quipe cumule des boutades au mauvais got : les facties rptition du Premier ministre qui sest moqu, tour tour, du Coran, des Chinois quil a traits, une fois, de patates devant la camra, et celle de son fringant ministre du Dveloppement industriel, Amara Benyouns, qui, dans un discours de prcampagne la salle Atlas, a lch cette phrase qui na pas fait rire les Algriens : Yenaal bou li ma-yehebnach ! (Littralement : maudits soient ceux qui ne nous aiment pas). Cette expression populaire est rarement dite dans le sens dune insulte, mais sortie de la bouche dun membre du gouvernement, elle est perue comme un manque de respect pour ses concitoyens. Style de communication ou gouvernement gauche, dans tous les cas de figure, le discours politique du pouvoir na jamais atteint des niveaux aussi bas, depuis peut-tre la dernire runion du CNRA Tripoli, o les dirigeants de la Rvolution censs tre des exemples de probit et de vertu , qui se prparaient prendre les destines de lAlgrie indpendante, se sont jet des anathmes en pleine sance. Le groupe de Tlemcen, reprsent par Ahmed Ben Bella, nacceptait, dj, aucun avis contraire, fut-ce celui du prsident du GPRA, pourtant dpositaire de la lgitimit. LAlgrie vivait alors sa premire crise de pouvoir dont nous subissons encore les consquences.

R. Mahmoudi



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Nouvelles manifestations Batna : ...




12:27 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,