> >

[] [ ]

Elments de langage...

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-17
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Elments de langage...

Elments de langage, ou les trois points stratgiques de la com des pro-Bouteflika

Lentourage dAbdelaziz Bouteflika ne lsine pas sur les effets de communication depuis lannonce de sa candidature. Abdelmalek Sellal, Amar Sadani, Amara Benyounes ou, plus rcemment, Ahmed Ouyahia martlent en toutes circonstances trois points stratgiques en forme d'lments de langage sans cesse rpts :
Une dramatisation qui joue sur la peur pour maintenir le statu quo

Cest largument pro-Bouteflika numro 1 et sans cesse rappel. La peur de lavenir qui proclame lAlgrie en danger. À couter les partisans du quatrime mandat, la situation est si grave que, bien entendu, un seul homme, Bouteflika, peut sauver lAlgrie. La Fitna menacerait lexistence mme du pays et tout mouvement provoqu par lopposition politique ou par la rue est alors qualifi de provocation qui va, parfois, trouver son origine ltranger. Le clbre parti de ltranger risque de ressortir, une fois encore, durant cette campagne.
Et si les manifestations devaient grandir, Ahmed Ouyahia prend pour exemple les pays du printemps arabe o ni le chmage na t rsorb, ni la croissance conomique na t ralise, sans parler de linstabilit et de linscurit dans ces pays . Bien entendu, Ouyahia oublie de dire que la Tunisie vient de voter une Constitution dmocratique et pluraliste. Et quand ce ne sont pas les pays voisins pris en exemple, ce sont les quinze dernires annes qui sont appeles la rescousse.
Tmoin, ces propos de lex-Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui veut rappeler les acquis des quinze dernires annes en matire de scurit et de stabilit. Nous ne renouerons pas avec le pass , lance-t-il sibyllin. L encore, les fameuses annes noires et leurs 200 000 morts seraient de retour si Bouteflika ntait pas rlu. Une stabilit du pays retrouve qui revient, l encore, la sage politique du prsident Bouteflika , conclut Sellal.
Une bonne sant du prsident ... qui samliore chaque jour
Lintervention dAmara Benyounes est la plus connue et la plus loquente ce sujet : le cerveau de Bouteflika fonctionne mieux que tous nos cerveaux runis , avait-il dclar avant lannonce de candidature du prsident de la Rpublique. Vu linsistance de lopposition dcrter le candidat malade et les ralits des images diffuses la tlvision, Ouyahia prfre calmer le jeu - mentir le moins possible - dirait lopposition, et reconnaitre que A. Bouteflika est certes malade et na pas la sant de 1999 mais que, pour autant, les dcisions sont prises 100% par le Prsident tient-il souligner.
Et quand des partisans du Prsident reconnaissent une difficult sur sa maladie, lobjectif consiste soutenir que le mental nest pas atteint. Amar Sadani peut alors conclure sans rire que la sant du Prsident samliore chaque jour . Une sant la fois parfaite, selon Benyounes ... mais qui samliore chaque jour, selon Sadani !
Faut-il avoir des craintes sur ce sujet ? À entendre encore Sadani, une fois rlu, Bouteflika assumera pleinement ses prrogatives constitutionnelles ! . Abdelmalek Sellal sessouffle, lui, rpter ds quil le peut: le candidat Abdelaziz Bouteflika se porte bien comme nous l'avons affirm maintes occasions .
Une candidature de Bouteflika parfaitement lgitime dans une campagne dmocratique, propre et transparente.
En filigrane, il sagit pour les partisans du Prsident dinsister sur laspect lgitime de la candidature du Prsident ce quatrime mandat. Et pourquoi pas si on regarde l encore l'tranger. Sellal affirme : En Allemagne, Angela Merkel a fait trois mandats et elle peut ajouter un quatrime et mme un cinquime mandat sans aucun problme . Pour finir par une touche nationaliste : Est-ce que ce pays est meilleur que lAlgrie ? .
Les partisans du boycott et les manifestants contre le quatrime mandat sont, eux, taxs de non dmocratiques , entendre Ouyahia. Dans le mme sens, Benyounes, jamais avare dune normit, peut lancer : Ils se disent dmocrates et veulent interdire la candidature de Bouteflika .
Sellal dans une grande envole lyrique assure, lui, que le pouvoir est entre les mains du peuple do laccomplissement de notre devoir lectoral dans lintrt suprme de lAlgrie ni plus ni moins .
Entre temps, le secrtaire gnrale du FLN, Amar Sadani, vend qui veut lentendre une campagne lectorale propre et transparente dans le cadre d'un respect mutuel entre les prtendants la magistrature suprme .
Les manifestants anti quatrime mandat et partisans du boycott apprcieront cette srie d'arguments ...



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Elments de langage...




01:19 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,