> >

[] [ ]

Lincapacit de Bouteflika confirme

(Tags)
 
Bouteflika : Le chef cest moi ! Emir Abdelkader 0 2014-02-19 01:26 PM
Benflis pique Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-01-20 12:05 PM
Bouteflika de retour Emir Abdelkader 0 2013-06-25 02:50 PM
Abdelaziz Bouteflika Emir Abdelkader | french Forum 0 2012-12-25 05:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-19
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Lincapacit de Bouteflika confirme

Dclarations dOuyahia et de Belkhadem

Lincapacit de Bouteflika confirme




Les cercles proches de Abdelaziz Bouteflika semblent plus enclins reconnatre que son tat de sant nest pas aussi bon que prtendu jusqu prsent. Sur un plateau de tlvision, Abdelaziz Belkhadem, frachement nomm ministre dEtat, concde quil arrive au prsident de perdre sa voix, et quil a toujours besoin de rducation.


Ce qui tait prsent par le pouvoir comme de la rumeur de salons et acharnement de lopposition vient dtre confirm, en des termes parfois plus clairs, par lentourage du chef de lEtat : Abdelaziz Bouteflika est srieusement handicap et il nest pas prs de retrouver ses fonctions motrices.
Abdelaziz Belkhadem, qui vient dtre nomm ministre dEtat, reprsentant spcial du prsident de la Rpublique, a confirm, le temps de deux interventions tlvises, que le chef de lEtat ne peut pas faire usage de ses jambes. Ses muscles ont t atteints. Il poursuit toujours une rducation fonctionnelle pour retrouver ses fonctions. Mais cela ne veut pas dire quil a perdu ses facults danalyse, a tent de rpondre lancien secrtaire gnral du FLN sur le plateau de Dzair TV.
Mais face la question du journaliste qui lui fait remarquer que selon les images diffuses par la tlvision publique lors du dpt du dossier de candidature au Conseil constitutionnel, le chef de lEtat est incapable de parler, Abdelaziz Belkhadem bafouille. Cest vrai. Il lui arrive de perdre la voix. Mais parfois, il rcupre ses facults vocales, a rpondu lancien secrtaire gnral du FLN, qui sest montr incapable de dire pourquoi est-ce que le chef de lEtat ne sadresse plus aux Algriens. Avant Belkhadem, Ahmed Ouyahia avait tent, lui aussi, de jouer la transparence. Lancien Premier ministre reconnat que le chef de lEtat nest plus ce quil tait il y a 15 ans.

Nouvelle communication

Cet aveu de Abdelaziz Belkhadem, qui ajoute une dose aux dclarations dAhmed Ouyahia, signe une nouvelle tournure dans la communication du cercle proche de Abdelaziz Bouteflika. Aux envoles lyriques de Amar Saadani, Amara Benyouns ou Abdelmalek Sellal, qui dclarent depuis plusieurs mois que le prsident va bien, le pouvoir a chang de tactique. Par calculs politiciens ou par rsignation, ceux qui entourent Abdelaziz Bouteflika sont en train de reconnatre une vidence qui devra conduire, trs probablement, une issue malheureuse pour eux. Sont-ils en train de prparer lopinion publique un scnario catastrophe ? Sont-ils en train de justifier une prochaine gouvernance par procuration ? Ou le mensonge tait-il trop voyant et a besoin dsormais dtre nuanc pour passer ?

Toutes les options sont sur la table. Derrire ces confessions tardives de lentourage du chef de lEtat, se cache en ralit un vrai malaise, car si les promoteurs du 4e mandat ont russi passer la premire tape de lpreuve qui consiste vendre une candidature par procuration, ils savent que la phase qui vient est beaucoup plus srieuse. Ouyahia, Belkhadem et leurs allis se sentent dans lobligation de rassurer sur la capacit de leur champion tenir son rle, celui dun candidat virtuel.
Mais leur tche de vendre un prsident qui fait semblant de diriger le pays sur un fauteuil roulant sera beaucoup plus complique. Ils risquent mme de conforter lide selon laquelle lAlgrie sera gouverne non pas par le prsident lu, mais plutt par une autre quipe qui sera dpourvue de toute lgitimit. Une chose est par contre certaine : toute cette gymnastique converge vers la volont du chef de lEtat de mourir sur le trne. Cest ce que confirme peut-tre cette dlcaration de Abdelmalek Sellal : Bouteflika veut mourir en moudjahid pour lAlgrie. Cela a le mrite dtre clair.

Ali Boukhlef




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lincapacit de Bouteflika confirme




03:40 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,