> >

[] [ ]

Meeting des partis qui boycottent la prsidentielle

(Tags)
 
Le staff de Bouteflika va remplir la coupole loccasion dun meeting gant Emir Abdelkader 0 2014-03-14 08:52 PM
Les partis ont le droit de boycotter la prsidentielle ... Emir Abdelkader 0 2014-03-12 09:53 PM
Sept partis impliques dans la presidentielle Emir Abdelkader 0 2014-03-12 09:31 PM
Des partis appuient lancien chef de gouvernement pour la prsidentielle Ali Benflis Emir Abdelkader 0 2014-03-08 05:43 PM
Election prsidentielle 2014, Les partis islamistes dans lembarras Emir Abdelkader 0 2013-11-28 03:49 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-21
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Meeting des partis qui boycottent la prsidentielle

Meeting des partis qui boycottent la prsidentielle




Le meeting des partis politiques qui appellent boycotter llection prsidentielle du 17 avril a dbut peu aprs 15h avec une minute de silence la mmoire des martyrs de lAlgrie, notamment ceux dcds rcemment lors des vnements dramatiques de Ghardaa, a-t-on constat sur place. À lintrieur de la salle Harcha, un public important a fait le dplacement. Les militants scandent boycott, boycott . Un important dispositif policier a t dploy la place du 1er Mai, non loin de la salle Harcha.
Premier prendre la parole, Sofiane Djilali sen est pris au prsident Bouteflika qualifi de fantme . Il ne pense qu sa personne , a-t-il accus. Avant de critiquer Abdelmalek Sellal et Amara Benyounes, qui insultent le peuple , selon lui. À la fin de lintervention, les militants scandent des slogans hostiles au rgime.

Deuxime prendre la parole, Mohcine Belabbas, prsident du RCD. La rencontre daujourdhui est un point de dpart pour un changement sans prcdent. La rencontre daujourdhui est celle de lAlgrie plurielle. On sera l pour sauver lAlgrie , dit-il. On est l pour assurer que le vote est une illusion pour ne pas dire trahison , ajoute-t-il. Avant de sinterroger sur les ralisations du prsident Bouteflika et la stabilit vante par le pouvoir. O sont les ralisations ? . O est la stabilit quand Ghardaa vit depuis cinq mois dans cette situation ? .
Mohcine Belabbas rappelle que le changement ne se donne pas. Il sarrache . Mais le prsident du RCD estime que le changement doit tre pacifique et organis . Le systme va seffondrer mais lAlgrie va vivre. Vive lAlgrie libre et dmocratique , conclut-il.
Mohamed Douibi du mouvement Ennahda prend la parole. Il sadresse aux prsents: Vous tes venus sans quon ne vous donne de largent. Vous tes venus pour dire non la corruption ou la fraude. Bienvenus ! . Ensuite, il pointe la responsabilit du pouvoir dans lappel au boycott : nous avons demand des garanties (avant de boycotter) mais le pouvoir a refus . Nous refusons de participer , appuie-t-il. Pour lui, le 4e mandat est un aspect de la corruption politique . Comme Mohcine Belabbas, Mohamed Douibi plaide pour une Constitution consensuelle.
Quatrime personnalit prendre la parole, Abdallah Djaballah. Le leader islamiste rend hommage aux habitants des Aurs qui ont cass le mur de la peur , en allusion la manifestation qui sest droule hier Batna. Puis il sadresse aux prsents : vous tes venus pour dire non la rpression . Pour lui, Bouteflika est un prsident presque paralys qui narrive pas soccuper de sa personne . Il critique une lite corrompue . Il accuse ladministration et la justice : Ladministration nest pas neutre et la justice nest pas indpendante . Selon lui, aucune institution ne peut contrler le pouvoir. Comment peut-on combattre la corruption ? . Avant dexpliquer son choix : La moindre des choses que nous puissions faire cest le boycott. Jaurais aim que tous les candidats se retirent . Puis il sadresse au pouvoir : Arrtez de mentir sur la dmocratie .
Abderrazak Mokri, sous les applaudissements dune partie de la salle, prend la parole. Les membres de familles de disparus scandent des slogans. Le chef du MSP dit comprendre leur douleur. Il sadresse aux dirigeants : Vous qui gouvernez lAlgrie, vous tes le seul danger contre lAlgrie. Nous sommes venus aujourdhui avertir les Algriens que leur pays est en danger. Vous avez chou. Vous tes des corrompus. Vous tes des fraudeurs . M. Mokri poursuit ses accusations contre le pouvoir : Ils ont sem la fitna Ghardaa, dans les Aurs. Ils nous insultent . Il accuse le pouvoir dinterdire les manifestations et de limiter la libert dexpression. Il cite le cas de la chane Al Atlas, ferme rcemment.
Nous sommes runis pour lAlgrie. On veut une Algrie libre et dmocratique , dit-il en citant lexemple de la Tunisie. Ce quon vous demande cest de lutter pour construire lavenir de lAlgrie , ajoute-t-il avant dappeler les candidats se retirer.
Aprs Abderrazak Mokri, cest au tour de Ahmed Benbitour de prendre la parole. Lancien Premier ministre sest retir de la course la prsidentielle avant de rejoindre le front du boycott. Son intervention a t courte. Il a notamment appel les Algriens prendre leur destin en main.
Fin du meeting.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Meeting des partis qui boycottent la prsidentielle




08:54 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,