> >

[] [ ]

Paysage de prcampagne

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,973 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Paysage de prcampagne

Paysage de prcampagne

A vingt-quatre heures seulement du lancement officiel de la campagne pour llection prsidentielle du 17 avril 2014, les tats-majors des candidats en lice, comme dailleurs ceux des partis et groupes qui prnent le boycott, sont en ordre de bataille dans un contexte lectoral indit.
Jamais, en Algrie, une campagne pour llection prsidentielle na t aussi droutante dans sa configuration ni porteuse, en effet, de sujets et de discours nouveaux sur la politique et ses acteurs visibles et invisibles dans notre pays.
Le plus surprenant de ces discours a t celui que la grande muette qui na jamais t aussi bavarde a provoqu depuis le dclenchement de la polmique du chef du FLN et du DRS : personnalits politiques, gnraux la retraite en ont fait, incontestablement, le sujet de ce dbut danne et de la prcampagne la prsidentielle. LArme a t le sujet saillant et rcurrent des grandes prises de position recenses depuis plusieurs semaines : commencer par celle du chef de lEtat, le 18 fvrier dernier, loccasion de la Journe du chahid, puis celle de lex-chef de gouvernement, Mouloud Hamrouche, avant la dernire du genre signe jeudi dernier par lex-chef de lEtat, Liamine Zeroual. Pourquoi ce surgissement de lArme ? La rponse la moins discutable est dans la charge violente adresse par le chef du FLN au DRS et son patron. Celles qui ont suivi ont parl de guguerre entre le Renseignement et la Prsidence ou de dissensus au sein de lEtat et de signes de crise grave au sommet du pays. On passe vite sur ces lectures immdiates dun feuilleton qui semble aujourdhui bien oubli, mais dont lopinion na pas eu lhabitude, pour signaler quun autre phnomne a marqu la prcampagne : le sursaut dune opposition protiforme et hostile au chef de lEtat et llection prsidentielle. Aprs un long sommeil pour ceux dentre les groupes qui la composent depuis longtemps, elle tente doccuper le terrain avec des nouveaux venus associatifs en appelant au boycott. Le pari quelle sest lanc est de faire fi des divisions politiques et idologiques qui opposent ses diffrents courants et reprsentants pour constituer un front du boycott ; et au-del pour se positionner en perspective de laprs-17 avril. Les smiologues des campagnes lectorales retiendront lancrage dsormais certain des rseaux sociaux dans le paysage politique et lavnement de ce qui pourrait tre appel le Web politique quon utilise pour mobiliser les tats-majors et les troupes de campagne, mais dont on se sert aussi comme porte-voix des oppositions politique et associative qui sexpriment, au moins, depuis que M. Bouteflika a dcid de se porter candidat pour un 4e mandat. La question est de savoir maintenant si ces rseaux arriveront influer sur la dcision que prendra le citoyen, le 17 avril prochain, daller voter ou non.
Le caractre virtuel des dbats sur la sphre-dz restera-t-il dans son coin ou finira-t-il par faire jonction avec le terrain ? <




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Paysage de prcampagne




10:42 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,