> >

[] [ ]

Entretien avec Abdelmalek Sellal

(Tags)
 
Abdelmalek Sellal quitte son poste de Premier ministre Emir Abdelkader 0 2014-03-13 05:48 PM
Entretien avec Amara Benyounes... Emir Abdelkader 0 2014-02-26 04:32 PM
Entretien avec Mohcine Belabbas, prsident du RCD Emir Abdelkader 0 2014-02-18 12:20 PM
Abdelmalek Sellal : aucun soldat algrien ne franchira la frontire Emir Abdelkader 0 2013-12-09 03:13 PM
Biographie du nouveau 1er ministre Abdelmalek Sellal Emir Abdelkader 0 2012-09-04 06:44 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-22
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Entretien avec Abdelmalek Sellal

Entretien avec Abdelmalek Sellal




La campagne lectorale commence demain dimanche. Comment comptez-vous convaincre les Algriens de voter pour un candidat quils ne verront pas et nentendront pas durant toute la campagne ?
Tout dabord, je tiens vous prciser que le candidat Abdelaziz Bouteflika a un bilan qui parle de ses ralisations et de ce quil a fait pendant les trois mandats. Ensuite, il faut savoir que les Algriens aiment le candidat et jai eu le constater sur le terrain lors de mes visites travers les quarante-huit wilayas. LAlgrie profonde est profondment attache au Moudjahid Bouteflika et elle est reconnaissante pour tout ce quil a fait ces quinze dernires annes.
Mais le bilan ne peut pas remplacer une prsence du candidat sur le terrain
Comme je lavais dj dit pour le candidat Bouteflika, son bilan, ses ralisations, et son parcours lui feront la campagne. Je pense, et cest ma profonde conviction, que le peuple algrien qui laime portera sa campagne, parce que Abdelaziz Boutelfika est le candidat du peuple au service du peuple. Au cours de la campagne, vous constaterez de visu lengagement des citoyens aux cts du candidat qui a su comprendre et rpondre leurs attentes et leurs esprances. Par ailleurs, lAlgrie a besoin dun prsident comptent, sage et clairvoyant pour guider son gouvernement et les institutions du pays.
Est-ce que le prsident animera un meeting populaire ?
Je nai jamais entendu parler du fait quil animera un meeting. Il nous a chargs et il ma charg personnellement de prsenter tout son programme aux Algriennes et aux Algriens et de le dfendre devant eux. Il fera peut-tre une dclaration. Cela est possible.
M. Belkhadem a reconnu que le Prsident avait besoin de rducation. Quelle est la ralit de ltat de sant du Prsident ?
Jai dclar maintes reprises que la sant de monsieur Abdelaziz Bouteflika samliore de jour en jour. Ce qui est absolument certain cest quil se porte bien et il suit quotidiennement dune manire continue et dans les dtails les affaires de lÉtat et les prparatifs de la campagne lectorale que jai linsigne honneur de diriger.
Est-ce que vous vous rencontrez rgulirement avec le candidat Bouteflika pour la campagne ?
Mme avant la campagne, on sappelait souvent au tlphone pour discuter de toutes les grandes questions et les plus importantes dentre elles ont ncessit des prises de dcision. Cest le Prsident qui me donne des orientations et parfois des instructions prcises. Concernant la campagne lectorale, nous avons bien sr travaill ensemble pour voir comment la mener et comment lorganiser. Ce nest pas moi qui ai dcid de crer un comit (direction de campagne) avec notamment M. Bensaleh. Cest bien en coordination avec le candidat que cela a t fait. Nous sommes chargs de porter le candidat et son programme et le minimum est de recevoir de sa part lonction ncessaire pour y aller. Jai travaill exactement comme je lai fait auparavant en 2004 et en 2009 quand jtais son directeur de campagne.

Vous parlez souvent de stabilit. Mais le pays navance pas, malgr les richesses et le potentiel. Cette stabilit ne sest-elle pas transforme en immobilisme ?
Je ne partage pas votre analyse car comme je viens de vous le dire, le bilan des trois mandats, et de lavis mme de nos partenaires trangers et des institutions internationales connues et reconnues, est satisfaisant. Cest dj une preuve que le pays avance. Depuis 1999, lAlgrie connait dimportants changements et transformations sur tous les plans. LAlgrie est devenue un chantier ouvert depuis le rtablissement de la paix et de la scurit. Cette cadence se poursuivra pour consolider et capitaliser les acquis.
Les Algriens restent profondment attachs la stabilit. Cest pour prserver cette stabilit chrement acquise que les Algriens ont multipli les appels au moudjahid Bouteflika pour se reprsenter et postuler la magistrature suprme. Les Algriens connaissent le prix de la stabilit et de la paix. Personne ne veut, ni ne cherche faire revivre au pays les annes de lanarchie, du sang, des larmes et de la tristesse.
Grce la comptence, la clairvoyance et la sagesse dAbdelaziz Bouteflika, le pays sort dfinitivement de la crise et sinstalle sur la voie du dveloppement et de la prosprit.
Maintenant, il est vident quon ne peut pas dire que tout a t fait. Il y a des insuffisances, nous nous attellerons corriger les imperfections au fur et mesure que nous avanons dans la construction de lAlgrie nouvelle. Cest a notre objectif, et cest pour cela que nous nous mobiliserons. Nous devons nous atteler construire le bonheur des Algriens, cest l lun des dfis du programme de campagne du candidat Bouteflika.
Vous liez le quatrime mandat la stabilit et lopposition estime que ce mandat ouvre la porte linstabilit
Depuis que le Prsident est tomb malade, toutes les institutions du pays ont fait leur travail dont lAssemble et le Snat. Le Premier ministre a fait marcher les affaires de lÉtat et sillonner le pays sans difficult aucune. Sur le plan conomique, on a amlior beaucoup de choses.
Il nous faut imprativement conforter ces institutions pour que chacune joue son rle. Et pour quil ny ait pas dempitement dune institution sur une autre. Aujourdhui, nous sommes arrivs ce stade. Il est difficile de rentrer dans une instabilit.
Pourquoi je parle de stabilit ? Sur le plan conomique, sachez et comprenez une bonne fois pour toutes que si les trangers sentent quil y a une instabilit, on ne pourra plus parler de croissance conomique. Personne ne viendra investir ici et personne ne prendra le risque de conclure des partenariats avec nous. Nous avons pu voluer, ces dernires annes, parce quil y a eu une stabilit politique et conomique. Et que nous navons pas t touchs par la vague dont je ne sais pas comment on lappelle (printemps arabe, ndlr). Aujourdhui, des investisseurs et des partenaires trangers ont confiance. Il faut absolument continuer sur cette voie.
Je ne dis pas que cest Bouteflika lhomme providentiel. Mais lhomme a fait de bonnes choses et a donn toute sa vie lAlgrie et son peuple. Il a fait avancer le pays. Laissez-le terminer son uvre et on ne peut qualler vers le bon.
Mais certains disent que le gouvernement a chou et que le bilan du Prsident, hors peut-tre le retour de la paix, est mauvais
Le bilan du gouvernement est plus que positif. Ce nest pas une parole en lair, ce sont les chiffres qui le disent. Le bilan des ralisations par secteur est chiffr et publi, tout le monde peut le consulter et le constater sur le terrain. Ce qui a t ralis en quinze ans est impressionnant en matire dinfrastructures de base. Dans la lutte contre le chmage, lAlgrie a un taux un chiffre, ce qui est un exploit exceptionnel puisquil a t ramen de prs de 30%, moins de 10%. Je ne peux pas citer toutes les ralisations et les acquis tellement la liste est longue. Je laisse le soin aux Algriens de lapprcier et de juger. Noubliez pas que notre bilan conomique, financier et humain est favorablement comment par les organismes internationaux, notamment le FMI.
Le Prsident promet une croissance de 7%. Comment croire que ce chiffre sera atteint alors que le pays depuis 10 ans peine dpasser les 3% ?
On a toujours parl de 7% de croissance du PIB, hors hydrocarbures et cela a t, de mon point de vue et de celui de nos partenaires, largement atteint. Par ailleurs, lAlgrie a russi rtablir et stabiliser les grands quilibres macro-conomiques et le pays sest dsendett. Cest un acquis indniable, important et ncessaire dans la stratgie conomique du pays.
Aussi, il faut dire que lessentiel de leffort national des dernires annes tait la mise en place et le renforcement des infrastructures de base. La ralisation de ces objectifs essentiels ouvre la perspective dun renouveau conomique ax sur une politique industrielle audacieuse capable de tirer vers le haut la croissance hors hydrocarbures. Je crois que lambition darriver une meilleure croissance est un objectif raisonnable et possible. Un objectif ralisable grce au dveloppement de lagriculture, la relance de lindustrie et lapport du secteur des services. Les rsultats commencent apparaitre depuis une anne et les crdits lconomie prive et publique se sont accrus 5 154 MDA fin 2013 alors quils taient de 993 MDA en 2000.
Votre blague sur les Chaouis a suscit une grande polmique et plusieurs manifestations lest du pays
Je lai dj dit mes frres chaouis, et je me considre comme tant un parmi eux, que je nai jamais cherch les blesser ni les insulter. La boutade tait destine un membre de la direction de campagne avec lequel jai lhabitude de plaisanter et blaguer. Celui qui tait vis, ctait juste mon ami que je taquine constamment en priv, comme il le fait avec moi.
Jai eu les frquenter et travailler avec beaucoup de personnes de la rgion. Je garde une bonne impression et jentretiens de trs bons rapports, faits de respect, destime et de reconnaissance. Sil y a bien des personnes qui me connaissent et connaissent mon caractre, cest bien les Chaouis avec lesquels jaime plaisanter parce que je suis laise avec eux et je partage avec eux beaucoup de sympathie et damiti, mais surtout de patriotisme et lengagement pour btir une Algrie forte et prospre. Jai toujours t leur avocat et je les dfendrai plus que quiconque tant des leurs et pour avoir eu connatre leurs qualits : patriotisme, courage, respect, hospitalit, humanisme et sympathie.
Jai exprim mes sincres excuses ceux et celles qui se sont sentis touchs par mes propos. Je respecte tous les Algriens et je travaille pour tous les Algriens. Je suis sincre et je ne nourris aucune haine ni jalousie envers quiconque.
Vous prvoyez de sillonner lAlgrie dans le cadre de la campagne lectorale. Batna sera-t-elle une des tapes ?
Comme je viens de vous le dire, les Chaouis sont mes frres et comme je me considre comme tant un parmi eux, jirai partager avec eux lengagement des habitants de cette wilaya chre aux cts du moudjahid Abdelaziz Bouteflika. Il faut dire qu Batna, je me sens chez moi et heureux dtre parmi les valeureux habitants de cette rgion, je sais quils me considrent comme un de leurs fils.
Avez-vous des apprhensions par rapport ce meeting Batna ?

Je nai pas dapprhensions ! Je me sens partout chez moi en Algrie et jai toujours t lun des dfenseurs forcens des gens des Aurs. Ces derniers me connaissent et ils le savent. En fait, on a t pig dans le cadre dune petite blague et cest la premire fois dans lhistoire de ce pays quun responsable de mon niveau demande des excuses. Je crois que cest un geste quil fallait mditer. Ctait important ! Ctait uniquement par reconnaissance et par humilit vis--vis des habitants de cette rgion et des autres rgions. Jai lhabitude de discuter ainsi avec mes amis et je considre les gens de cette rgion comme des amis et je me considre comme leur dfenseur. La conjoncture a voulu que ce soit manipul.
Vous pensez donc que cette affaire de blague a t manipule ?
Bien sr, il y a eu une marche qui ntait pas importante et ceux qui taient lintrieur, ce sont des gens qui avaient des photos de (Ali) Benflis et qui scandaient non au quatrime mandat . Ce qui navait rien voir (avec cette histoire). Mais cest vrai que la blague a touch certaines sensibilits, je ne pensais pas que a allait vers l. À lavenir, je ferai moins de blagues !
Dans son programme lectoral, le prsident candidat sengage rviser la Constitution une fois lu. Comptez-vous expliquer aux Algriens durant la campagne lectorale les objectifs et les volets de ce changement ?
Dans son discours la Nation, le 15 avril 2011, monsieur Abdelaziz Bouteflika avait expliqu lobjectif des rformes politiques quil avait dcid dengager. Plusieurs textes de loi ont t amends et modifis pour renforcer et consolider la dmocratie et le pluralisme qui sont pour nous des choix irrversibles. Le chantier de la rvision de la Constitution, ultime tape des rformes politiques, avait t ouvert en avril dernier loccasion de linstallation dune commission dexperts et de constitutionnalistes pour plancher sur les modifications et les amendements apporter au texte fondamental du pays.
La commission a labor un pr-rapport qui a t remis au prsident de la Rpublique. Le travail de rflexion se poursuit et il appartient au prsident de la Rpublique de dvoiler la teneur du projet au moment opportun. Le plus important reste la volont politique, maintes fois ritre par le prsident de la Rpublique, pour uvrer dans le sens de la consolidation de la dmocratie, la mise en place des mcanismes de la bonne gouvernance, le renforcement de lexercice dmocratique, garantir les liberts individuelles et collectives, la libert dexpression, la protection des lments de lidentit nationale, tout en rappelant que la souverainet appartient exclusivement au peuple qui lexerce travers les diffrentes lections et referendums. La rvision constitutionnelle se fera dans son temps.
Le poste de vice-prsident nest pas prvu dans la rvision de la Constitution ?
La rponse est dans le programme et cest ce quon a appel lenracinement dune dmocratie apaise. Dans lun des passages, il est crit : Lenjeu est de transcender la diversit des courants politiques pour uvrer une plus grande convergence et une participation afin dlargir le consensus national autour de la prise en charge des vrais dfis prsents et futurs qui se posent la Nation notamment travers la rvision de la Constitution. Pour cela, une dmarche inclusive (cest--dire faire participer tous les acteurs politiques) sera dploye pour mobiliser toutes les forces disposes pour servir lintrt national. Un dialogue intense sera organis pour doter lopposition dun statut la mettant labri de toute tentative de marginalisation dans la vie politique et parlementaire dont laccs linformation et aux mdias ou toute autre sphre dans la vie de la nation .
Et cette rponse est extrmement claire. Ce sont les grandes lignes qui seront adoptes dans le cadre de la rvision constitutionnelle et pour laquelle lui-mme stait engag la faire. Il mavait charg dinstaller une commission, avec des hautes personnalits en droit constitutionnel, qui a travaill et a fait des propositions au Prsident et qui a rendu son rapport.
Il y a des avances importantes en termes dlargissement de la dmocratie, de nouveaux droits donns lopposition. Demain par exemple, un groupe parlementaire lAPN peut aller devant le Conseil constitutionnel afin que celui-ci statue sur la constitutionnalit dune dcision prise par le gouvernement. Chose qui nexistait pas auparavant. En fait, cette rvision de la Constitution a t engage et na pas pu tre mise en uvre ou finalise. Le Prsident tait tomb malade. Et l, cest lun des objectifs majeurs de son programme. Quand on parle de poursuite et dapprofondissement de la dmocratie dans le quatrime mandat, on vise cela. Cest lun des gestes les plus forts avec la relance et le renouveau conomique du pays.
Mais pour certains, le poste de vice-prsident simpose dans la nouvelle Constitution au regard de ltat de sant du Prsident
Depuis quelques mois, tout le monde parle de cette affaire de vice-prsident. Je nai absolument rien sur ce chapitre. Il ny a absolument rien sur cette question jusqu aujourdhui. On ne sait pas si cela se fera ou pas. Je vous le dit et je vous le confirme. Les gens oublient que Bouteflika na pas perdu un gramme de ses capacits intellectuelles. Il suit toutes les affaires et cest lui qui oriente clairement nettement et prcisment les affaires de lÉtat. Nous avons largement discut des affaires de la dfense nationale quand il y a eu le problme. Il a ragi en tant que commandant suprme de larme et cela vous prouve quil est rellement aux commandes.
Justement lAlgrie a vcu une situation exceptionnelle aprs les polmiques suscites par les dclarations de certains responsables sur larme, le DRS
Les gens croyaient que le Prsident tait fini et quil y a une course pour le pouvoir.
Est-ce que ce projet de Constitution sera prsent la classe politique ?
Jai expliqu quune dmarche inclusive sera dploye pour mobiliser et servir lintrt national. Pour la rvision constitutionnelle, il y a deux manires pour la raliser sur le plan technique. La premire consiste aller devant le Parlement avec les deux chambres runies pour un rfrendum et il vous faudra la majorit absolue. La deuxime est daller vers un rfrendum aprs une discussion avec les dputs. Sur le plan politique, quand on avait commenc engager la rvision constitutionnelle, le Prsident mavait charg de discuter avec tous les partis et cest ce que javais fait. Javais reu les chefs de partis sans exception et tous sont venus sans exception dont Aboudjerra Soltani, Louisa Hanoune, Ali Fawzi Rebane et Abdellah Djaballah. Beaucoup ont fait des propositions que jai remises la commission technique. Ctait un signal le plus fort et a ne peut tre que la continuit. On est plus au stade o il faut monter des Algriens contre dautres Algriens. Il faut arriver enraciner une dmocratie apaise.
Lancien prsident Liamine Zeroual sest adress le 19 mars aux Algriens via un message crit. Pour lui, le prochain mandat prsidentiel est le mandat de lultime chance saisir pour engager lAlgrie sur la voie de la transition vritable. Avant lui, Mouloud Hamrouche a appel larme assumer ses responsabilits. Allez-vous apporter une rponse ces initiatives politiques ?
Nous sommes en dmocratie, chacun a le droit de donner son point de vue. Nous respectons les avis des uns et des autres et je profite de cette occasion pour souhaiter une longue vie au prsident Zeroual. Cette effervescence autour du scrutin du 17 avril 2014 est un signe de vitalit de la socit et une preuve de la prise de conscience des citoyens sur les enjeux de lchance prsidentielle dcisive pour la stabilit du pays. Il ne faut pas toujours croire quil y a des luttes entre frres, mais seulement des divergences de vues et dapproches sur certains sujets sauf sur lessentiel, lunit et la stabilit du pays.
M. Sellla a-t-il lambition de devenir prsident un jour ?
Tout est lgitime sauf tuer quelquun. On a besoin dune seule chose dans ce pays : construire le bonheur des Algriens et on doit tout faire pour a. Ce nest pas une affaire dordre conomique seulement. La question est plus large. Cest un problme de socit et de culture. On doit apprendre nous aimer, nous pardonner et aimer la vie. Cest a la difficult. Cest ainsi que je vois les choses. Personnellement, je suis prs des gens et des citoyens. Cest pour a que je suis laise. Je ne suis pas prisonnier de certaines discussions. La majorit des Algriens souhaite mieux vivre. On dirait que tout le monde a oubli quon est sorti des annes trs dures. Pensez-vous que a serait bien de revenir cela. Cest extrmement facile de glisser quand on va vers linconnu. Cest ce quil faut viter. Nous sommes daccord sur le lancement dune transition dfinitive. Il faut la prparer et lui mettre des bases. On ne passe pas comme a du noir au blanc.
M. Zeroual a galement voqu un mandat de transition
Cest ce qua toujours dit M. Bouteflika
Bouteflika est-il le seul homme politique pouvant mener cette transition selon vous ?
Cest lun des meilleurs ! Je nai jamais quitt le pays et jai vcu toutes les tapes quil a traverses tout en tant en premire ligne et je suis fier de le dire. Je nai jamais eu peur dtre prs des Algriens. Et je peux vous dire que le travail ralis pour rconcilier les Algriens entre eux est un travail de titan. Cest vrai que ce sont les Algriens et les institutions qui lont fait mais il fallait surtout et fondamentalement la volont du chef. Noubliez pas quil sest engag moralement et politiquement pour demander aux Algriens de se pardonner. Ce nest pas facile de vous demander vous de me pardonner davoir tu votre mari, frre ou sur. Ce nest pas facile de le faire et de lassumer nationalement et internationalement. La solution scuritaire ne peut tre la solution finale. Celle-ci ne peut tre que celle du dialogue et du pardon. Jtais ministre de lIntrieur, la veille je les combattais et le lendemain, je leur demandais de se pardonner.
Est-ce le projet dune amnistie gnrale ? Est-il envisag par le Prsident ?
Je ne sais pas
Le staff de campagne du prsident Bouteflika est compos de personnalits qui sopposent publiquement. M. Belkhadem vient de vous critiquer et de critiquer M. Saadani. Comment comptez-vous grer ces susceptibilits ?
Je ne vois aucune opposition entre les membres du staff de la campagne lectorale du candidat. Au sein de la direction de campagne, nous travaillons tous pour la victoire de notre candidat, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika. Nous travaillons sous sa conduite. Cest le plus important mes yeux. Maintenant, sil y a des diffrences, il ne sagit pas de divergences ni sur les objectifs ni sur le programme mais uniquement une diffrence dapproches et de styles.
Au sein de la direction de campagne, on travaille en coordination et dans une ambiance fraternelle btie sur le respect, le dialogue et la concertation. Nous sommes comme les doigts dune seule main avec parfois des ides diffrentes mais avec un idal et un objectif commun : faire lire notre candidat en toute transparence la force des arguments et de lintrt suprieur du pays car on doit tre conscient quil est fondamental de veiller la stabilit du pays.



.tsa-algerie.com/
 

()

« ... | »

: 1 ( 0 1)
 

Entretien avec Abdelmalek Sellal




10:41 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,