> >

[] [ ]

Amira Bouraoui, nouvelle grie de la lutte anti-Bouteflika

(Tags)
 
Amira Bouraoui, porte parole du mouvement Barakat On na pas envie de dstabiliser notre pays Emir Abdelkader 0 2014-03-10 02:55 PM
Les autorits dtermines touffer la contestation anti-Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-07 07:16 PM
La lutte de clans reprend de plus belle en Libye Emir Abdelkader 0 2014-03-04 02:58 PM
Bouteflika a ordonn daccorder un intrt particulier aux pays voisins dans la lutte antiterroriste Emir Abdelkader 0 2013-10-26 12:43 AM
lutte contre la contrebande en Algrie bloque le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-08-23 10:45 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-23
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,971 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Amira Bouraoui, nouvelle grie de la lutte anti-Bouteflika

Amira Bouraoui, nouvelle grie de la lutte anti-Bouteflika

Jeune militante de 38 ans, Amira Bouraoui est en premire ligne de la contestation contre un quatrime mandat du prsident algrien Abdelaziz Bouteflika. Elle fait partie des fondateurs du mouvement Barakat (a suffit). Portrait.
Son nom est dsormais associ au mouvement Barakat, qui proteste contre le prsident Abdelaziz Bouteflika, candidat sa propre succession un quatrime mandat. Cette jeune gyncologue force ladmiration de ses compagnons de lutte. Je remercie cette quatrime candidature qui ma permis de faire la connaissance dAmira !, sourit avec enthousiasme le journaliste et crivain algrien Moustapha Ben Fadel, lun des porte-parole du mouvement.
Tous deux ont reu FRANCE 24 dans les modestes locaux de Barakat, situs au cur de la capitale algrienne, quelques heures aprs une grande manifestation organise avec dautres citoyens. Aprs des arrestations en masse lors de prcdentes protestations, la militante de 38 ans, ne dans le quartier populaire de Bab el-Oued, a exprim sa joie en constatant que la police ntait pas intervenue. Cest comme si les autorits algriennes avaient accept le principe du droit de manifester et de protester pacifiquement, observe-t-elle.
Hritire de Djamila Bouhired
Amira Bouarani ne se considre pas comme une opposante politique. Je suis une citoyenne algrienne qui sinsurge en raison de lampleur de linjustice et des entorses la loi et la Constitution, insiste-t-elle toujours. Amira se dfinit comme une Algrienne normale et modeste et voque les femmes qui lont prcde sur le chemin de la rvolution dans lhistoire du pays comme des hrones. Parmi elles : Hassiba Ben Bouali et Djamila Bouhired, figures de la lutte pour lindpendance, ou encore Kahina, clbre reine berbre, qui a unifi et rgn sur les populations amazighs dans le nord de lAfrique au VIIe sicle.
Bien que son nom ne soit devenu clbre que rcemment, elle confie avoir connu les arrestations avant son engagement contre la quatrime candidature de Bouteflika. Amira est devenue activiste en 2011 au sein du comit patriotique pour le changement et la dmocratie, fond dans le sillage des printemps arables par des personnalits indpendantes et des groupes politiques et de dfense des droits de lHomme. Elle souligne quelle ne se bat pas pour la cause des femmes, mais pour la citoyennet.
Lespoir de lAlgrie sest vapor durant les mandats de Bouteflika
Pour autant, on peut se demander pourquoi une femme comme elle, libre dagir et de penser sa guise, qui exerce dans un hpital public de la banlieue dAlger, sest dresse contre le pouvoir. Il est vrai que je suis heureuse au quotidien, mais peut-on tre heureux quand tout le monde souffre autour ? Ce que nous souhaitons avec le mouvement Barakat, cest le changement, car le peuple algrien mrite un avenir meilleur et ce rgime ne leur est daucune utilit, rpond-elle simplement.
Amira se souvient avoir vu, en octobre 1988, des blinds de larme surgir dans le quartier de son enfance, Bab el-Oued, pour y rprimer les manifestations de jeunes qui ont conduit leffondrement du parti unique. Elle avait alors 12 ans. Elle a galement vu son pays se dchirer entre islamistes et militaires, entre pro, anti et neutres et petit petit est ne en elle la flamme de la rvolution citoyenne, qui sest exprime loccasion de la dernire candidature de Bouteflika. Nous avions beaucoup despoir pendant les annes noires [les annes 1990, NDLR], mais depuis 1999 nous navons connu que le pouvoir continu de Bouteflika, qui a fait svanouir tous nos rves, se dsole-t-elle. La preuve en est que le seul rve des jeunes Algriens aujourdhui est de rejoindre lEurope malade, poursuit-elle.
Quant savoir si Amira a russi rveiller les consciences des Algriens sur le risque dun quatrime mandat de Bouteflika, cette dernire est trs optimiste. Personne en Algrie nacceptera dans les annes venir que lon contourne la Constitution, et je suis certaine que ce scnario, de lhomme malade qui se prsente pour un quatrime mandat, ne se reproduira pas dans mon pays, affirme-t-elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source




afriscoop.net
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Amira Bouraoui, nouvelle grie de la lutte anti-Bouteflika




07:06 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,