> >

[] [ ]

la quadrature du cercle de Zeroual et Hamrouche

(Tags)
 
Les points de perspective de Zeroual Emir Abdelkader 0 2014-03-22 04:27 PM
Zeroual tacle Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-21 07:22 PM
Lettre de Zeroual : les ractions Emir Abdelkader 0 2014-03-20 06:25 PM
Linconnue Hamrouche Emir Abdelkader 0 2014-02-27 02:13 PM
Liamine Zeroual et le pouvoir Emir Abdelkader 0 2013-07-13 03:20 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-24
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
la quadrature du cercle de Zeroual et Hamrouche

la quadrature du cercle de Zeroual et Hamrouche




Il est des positions politiques qui, mme si elles ne dvoilent rien, sont, prcisment, riches denseignements par le moment o elles sont exprimes ou les non dits quelles charrient.
Dans sa lettre, Liamine Zeroual, dcrivant une situation critique du pays, appelle, nanmoins, voter massivement pour engager une transition. Le vote massif dans un systme lectoral frauduleux que connat bien lancien chef de lEtat avec le bourrage historique de 1997, quil lait cautionn ou subi, est, par dfinition, incompatible avec toute forme dvolution ds lors quil confortera ceux qui ne manqueront pas de se prvaloir de cette mobilisation pour renforcer une tendance endmique au statu quo. Une faille originelle handicape fondamentalement lapproche politique des hommes du systme en place.
La mme ambigut traverse linterview donne aujourdhui par le chef du gouvernement de Chadli Bendjedid aux quotidiens El Khabar et El Watan. On dcouvre le constat dun systme qui a atteint ses limites, qui ne peut plus se renouveler mais cest ce mme systme, et notamment larme qui en est le pivot, que sadresse Mouloud Hamrouche car la transformation est mise sur le compte du pouvoir qui doit apporter une srie de rponses et dactions concrtes en guise dengagement et de bonne volont . Exit le peuple rduit au statut de spectateur de son destin. Tout ceci au moment o ledit pouvoir donne quotidiennement des signes dune dtermination sans limite maintenir un conservatisme dltre contre vents et mares.
Le distinguo entre les segments du systme que cherche introduire Mouloud Hamrouche dans le dbat est encore plus quivoque. Tout en sinterdisant de sen prendre aux personnes, il opre une nette csure entre le pouvoir formel qui veut exercer le pouvoir sans la surveillance de larme et sans partage et larme qui serait innocente de la nature et des excs du rgime. Subsidiairement, M. Hamrouche, qui aspire un tat dmocratique ne semble pas drang par le fait quune arme sarroge le droit de surveiller et contrler un pouvoir politique.
Cette relation incestueuse quentretient lancien chef du gouvernement avec linstitution militaire rend illisible, et pour tout dire, suspect son propos. Il shonore dtre un ancien officier de larme, ce qui est suppos rassurer le citoyen sur le quitus quil ne cesse dappeler donner aux militaires ds lors quil serait le garant de ce contrat de confiance sens unique. Il oublie que Bouteflika, lui aussi, a t officier avant lui et quen savanant sur ce genre de recommandations, il en appelle lalignement du soldat sur des personnes, drive dont il dnonait les prils quelques lignes auparavant.
Il y a bien plus quune crise dans le pays. Labsence de communication a transform lAlgrie en tour de Babel o chacun parle sa propre langue. Ce qui fait que le discours politique est rduit un monologue o une chose vaut son contraire sans que cela interpelle ou invite dbat.
La troisime sortie de Mouloud Hamrouche est une rplique des deux prcdentes. Elle confirme un constat de faillite partag par beaucoup et trbuche sur les solutions quappelle le diagnostic ; les illres des hommes du systme interdisant de voir au del de leur jardin.
Des voix de plus en plus nombreuses manant dune gnration, que M. Hamrouche invite prendre sa place, mais dont il ne connat ni le discours ni les aspirations, brisant tabou et librant la parole publique de la langue de bois, disent clairement et simplement quen Algrie larme nest pas la solution mais le problme .
Cette gnration qui anime autant que le permet lomerta systmique qui svit depuis 1962 a bel et bien produit un projet algrien que M. Hamrouche ne voit pas ds lors quil pas labor dans le systme et estampill par ses intellectuels organiques.
Cest la quadrature du cercle. Le systme ne veut et ne peut produire une nouvelle vison sur lidentit, la rforme de lEtat, les droits de lhomme o la dcentralisation du pouvoir. Tout juste peut-il se laisser contaminer la marge quand, dpass conjoncturellement, il endosse, pour les user ou les dnaturer, les concepts et propositions de rnovation nationale auxquels il est confront.
Dernire saillie induite par lintervention de M. Hamrouche et qui est peut tre la plus dangereuse dans cette priode de grandes incertitudes : la solidarit de plus en plus affirme entre des dirigeants issus de lest qui est interprte par de larges pans de lopinion comme une riposte de rgionalistes qui veulent prendre leur revanche sur ses concurrents de louest.
Ces tentations assumes ou refoules sont la vraie menace de lheure.
Et sauf prendre le risque dtre index par le principal reproche fait aux hommes du systme qui rduisent lalternance politique une rotation clanique dessence tribale, M. Hamrouche ne peut pas dplorer le fait que le lieu de naissance risque lavenir de devenir source de problme et cultiver des coteries quhormis la proximit rgionale aucune analogie programmatique ne peut justifier.
Le vrai dfi pour les Algriens qui oeuvrent pour le changement, cest de contraindre les dirigeants officiels voir et entendre lAlgrie qui les conteste.

Ali Graichi






 

()


: 1 ( 0 1)
 

la quadrature du cercle de Zeroual et Hamrouche




06:18 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,