> >

[] [ ]

Le tmoignage accablant dAminatou Hadar

(Tags)
 
Le Congrs amricain reoit la militante sahraouie Aminatou Haidar Emir Abdelkader 0 2014-03-25 10:44 PM
Aminatou Haidar plus estime que lpouse du roi Mohammed VI Emir Abdelkader 0 2014-03-22 03:56 PM
le tmoignage dun religieux franais confirme l'implication du FIS Emir Abdelkader 0 2014-02-16 03:47 PM
Traitement des migrants: Human Rights Watch livre un rapport accablant pour le Maroc Emir Abdelkader 0 2014-02-11 11:12 AM
Le tmoignage qui accable la justice marocaine Emir Abdelkader 0 2013-02-12 05:40 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,943 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le tmoignage accablant dAminatou Hadar

Le tmoignage accablant dAminatou Hadar

Le Congrs amricain a reu, lundi Washington, la militante sahraouie des droits de lhomme, Mme Aminatou Hadar, en visite dans la capitale fdrale amricaine pour plaider la cause du Sahara occidental occup et dnoncer les violations continues des droits des Sahraouis par le Maroc.


Mme Hadar est intervenue devant le Congrs dans le cadre de la Confrence Emir Abdelkader (Emir Abdelkader Lecture) organise priodiquement par Defense Forum Foundation, qui est une fondation amricaine enregistre au Congrs activant pour la dmocratie et les droits de lhomme ainsi que pour les questions de dfense nationale amricaine ; elle est surtout connue pour ses forums tenus au bnfice de linstitution parlementaire amricaine pour promouvoir la libert et les droits de lhomme ltranger. La confrence Emir Abdelkader Lecture dsigne annuellement une personnalit musulmane, uvrant pour la libert et les droits de lhomme dans le mme esprit et en rfrence lEmir Abdelkader Ben Mahieddine, pour prononcer une allocution au Congrs amricain.
Dans son intervention intitule Justice pour la dernire colonie dAfrique : la lutte pour les droits de lhomme et lautodtermination au Sahara occidental, Mme Hadar a expliqu la gense du dossier du Sahara occidental occup, tout en faisant part du problme proccupant des violations des droits de lhomme perptres par les autorits marocaines contre le peuple sahraoui. Devant les participants ce forum, elle a dcrit, selon lAPS qui a rapport linformation, la politique de rpression brutale et sanglante mene par le Maroc travers les arrestations arbitraires, les bastonnades, les actes de torture, les viols, les excutions extrajudiciaires et les disparitions forces de Sahraouis.
A ce propos, lactiviste sahraouie a fait part au Congrs que ces violations des droits de lhomme continuaient dtre commises mme aprs la cration, au Maroc, du Conseil national des droits de lhomme, qui est cens agir pour prmunir les socits marocaine et sahraouie contre les violations des droits de lhomme, et malgr les appels au respect de ces droits formuls dans les rapports du dpartement dEtat amricain et des ONG internationales des droits de lhomme et en dpit des rsolutions du Conseil de scurit de lONU et des rapports du secrtaire gnral de lONU appelant au respect des droits des Sahraouis.
Face un auditoire particulirement attentif son discours, Mme Hadar a relev limportance de la cration dun mcanisme de surveillance des droits des Sahraouis au sein de la Mission des Nations unies pour lorganisation du rfrendum au Sahara occidental (Minurso), qui est devenue, a-t-elle observ, une revendication unanime des ONG internationales des droits de lhomme. Or, a dplor cette activiste qui est galement la prsidente du Collectif des dfenseurs des droits de lhomme au Sahara occidental (Codesa), ce sont certaines grandes puissances membres du Conseil de scurit qui sopposent toujours la volont de la communaut internationale qui rclame la mise en place dun tel mcanisme. Ce qui fut le cas, a-t-elle rappel, en avril 2013, lorsque certaines puissances mondiales avaient refus dappuyer, au Conseil de scurit, le projet de rsolution prsent par les Etats-Unis pour llargissement du mandat de la Minurso au volet de la surveillance des droits de lhomme au Sahara occidental occup.
Pis encore, sest indigne Mme Hadar, mme avec la rsolution adopte par le Conseil de scurit en avril 2013 qui appelait lamlioration de la situation des droits des Sahraouis et la mise en place de mesures indpendantes et crdibles garantissant le plein respect de ces droits, le Maroc rcidive et continue de violer ces droits.
Enlvements, tortures et agressions la pelle
Sur ce point, elle a prcis que rien quentre le 25 avril 2013 (date de ladoption de la rsolution par le Conseil de scurit) jusquau 18 mars 2014, la rpression des manifestations pacifiques a touch 912 personnes (458 femmes, 399 hommes, 28 enfants et 27 handicaps). Cette priode a enregistr galement 52 enlvements, dont des femmes et des enfants, qui ont t tabasss et/ou torturs pour tre ensuite relchs, tandis que des attaques et agressions ont t commises contre les dfenseurs des droits de lhomme et des blogueurs sahraouis, alors que 197 maisons ont t saccages.
Quant aux poursuites judiciaires, elles ont concern 108 prisonniers politiques sahraouis durant cette mme priode. En consquence, Mme Hadar a prvenu que laggravation de la prcarit des conditions de vie et la situation alarmante des droits de lhomme dans les territoires occups du Sahara occidental vont nourrir lmergence, chez les civils sahraouis, dun sentiment non seulement de perte de confiance, mais aussi de dsespoir pouvant tre, lavenir, un catalyseur dune riposte violente de leur part mme de dstabiliser la paix dans le nord-ouest africain. Outre les droits de lhomme, la prsidente du Codesa a voqu la question fondamentale de lautodtermination en rappelant que le Maroc, avec lappui de certaines puissances mondiales, notamment la France, refuse toujours de se conformer la lgalit internationale laquelle donne, pourtant, le droit au peuple sahraoui de jouir de son droit lautodtermination.
Aprs la prsentation de cette situation, Mme Hadar a appel le Congrs, au vu de son engagement dans la promotion des droits de lhomme travers le monde et tant donn son rle influent sur la politique trangre des Etats-Unis, se proccuper davantage de la situation des droits des Sahraouis et du problme de lexploitation illgale des richesses minires et halieutiques du Sahara occidental, surtout quil existe des entreprises amricaines qui ont des activits de prospection minire et ptrolire, alors que dautres continuent dimporter du phosphate du Sahara occidental. Cela se pratique, a-t-elle regrett, en dpit des clauses de laccord de libre-change entre les Etats-Unis et le Maroc excluant le Sahara occidental des territoires de la mise en uvre de cet accord.


Aniss Z.


 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le tmoignage accablant dAminatou Hadar




06:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,