> >

[] [ ]

Le Maroc poursuit en justice les auteurs de plaintes...

(Tags)
 
Plaintes en France contre un scuritaire marocain... Emir Abdelkader 0 2014-03-05 08:58 AM
Sahara occidental : dpt de plaintes... Emir Abdelkader 0 2014-02-20 11:05 PM
Les auteurs de lattentat de Bordj Menael arrts Emir Abdelkader 0 2014-02-18 10:29 AM
À la suite de ses dernires attaques, Le DRS poursuit Sadani en justice Emir Abdelkader 0 2014-02-06 08:53 AM
La fronde se poursuit au FFS 30 nouvelles dmissions Bejaia Emir Abdelkader 0 2014-02-01 05:00 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-26
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Le Maroc poursuit en justice les auteurs de plaintes...

Le Maroc poursuit en justice les auteurs de plaintes contre ses responsables en France




Le ministre marocain de l'Intrieur a annonc mardi qu'il poursuivait devant la justice franaise les auteurs de plaintes pour torture contre un de ses hauts responsables, Abdellatif El Hammouchi, patron de la DGST (scurit intrieure).
Les autorits marocaines contre-attaquent. Aprs avoir vivement rpliqu le mois dernier des dpts de plaintes Paris pour "torture" et "complicit de torture" contre un de ses responsables, Rabat a annonc mardi 25 mars avoir engag des poursuites judiciaires en France contre leurs auteurs.
Selon un communiqu de son ministre, le ministre de lIntrieur, Mohamed Hassad, "agissant au nom de lÉtat marocain, a charg des avocats de dclencher des poursuites judiciaires lencontre des auteurs de plaintes mettant en cause de hauts responsables marocains, pour des allgations de torture quils savaient inexactes".
>> Lire aussi : France-Maroc : la gifle de Neuilly
Appel entre Hollande et Mohammed VI
Si la nature prcise de l'action en justice n'est pas mentionne, le texte souligne qu'elle a t dpose auprs "du Procureur de la Rpublique du Tribunal de Grande Instance de Paris". Mohamed Hassad y dnonce notamment une "instrumentalisation de la procdure judiciaire franaise" et des "dnonciations calomnieuses". Elle "dvoile les motivations relles de cette manipulation, savoir la dstabilisation des organes de scurit relevant du ministre de lIntrieur, notamment la DGST", une institution agissant "dans le strict respect de lÉtat de droit", avance encore le communiqu.
Plusieurs plaintes ont t dposes le mois dernier Paris - par une ONG en particulier - contre le patron de la Direction gnrale de la surveillance du territoire (DGST), Abdellatif El Hammouchi, pour "torture" et "complicit de torture". Ces plaintes ont entran une brusque dtrioration de la relation d'ordinaire bien huile entre le Maroc et la France. Rabat s'tait notamment montr furieux de la venue, le 20 fvrier, de policiers franais la rsidence de l'ambassadeur du Maroc pour notifier Abdellatif El Hammouchi - dont la prsence Paris avait t rapporte - une convocation d'un juge d'instruction.
Malgr un change tlphonique entre Franois Hollande et le roi Mohammed VI, le Maroc a dcid dans la foule de suspendre tous ses accords de coopration judiciaire avec la France. Cette mesure n'a toujours pas t leve ce jour.
"Incidents graves et indits"
Fin fvrier, pour marquer son courroux, le royaume avait par ailleurs dcid de reporter sine die une visite de l'envoy spcial du prsident franais pour la plante, Nicolas Hulot. En mars, les dplacements ont repris sur la pointe des pieds : deux ministres franais se sont successivement rendus Rabat, dont Benot Hamon (Économie sociale et solidaire), le 17 mars, qui a plaid pour la reprise d'une "coopration pleine et entire" entre les deux pays.
Ragissant la vive polmique, le chef de la diplomatie franaise, Laurent Fabius, avait admis que "les choses auraient d se faire d'une manire plus diplomatique", tout en ajoutant : "Cela dit, la justice en France est indpendante et donc il faut en tenir compte". "Les deux ministres des Affaires trangres uvrent tourner la page de cet incident", a pour sa part rcemment dclar une source diplomatique sous couvert d'anonymat.
Dans son communiqu, le ministre marocain de l'Intrieur note de son ct que la procdure judiciaire enclenche "sajoute aux contacts et changes en cours entre les responsables gouvernementaux". Ces contacts "visent lucider les circonstances des incidents graves et indits survenus dernirement et identifier les mesures concrtes pour que de tels incidents ne se reproduisent plus", poursuit-il.


(Avec AFP)
 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le Maroc poursuit en justice les auteurs de plaintes...




12:22 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,