> >

[] [ ]

Rgularit de la prsidentielle : Les Europens ny croient pas !

(Tags)
 
Presidentielle 2014 Emir Abdelkader 0 2014-03-24 06:21 PM
La prsidentielle inquite les citoyens Emir Abdelkader 0 2014-03-10 02:02 PM
Le NDI ne surveillera pas la prsidentielle :... Emir Abdelkader 0 2014-03-08 03:31 PM
Prsidentielle : le silence intrigant du FFS Emir Abdelkader 0 2014-03-03 08:14 AM
Les jihadistes europens en Syrie, une menace pour lEurope Emir Abdelkader 0 2013-12-07 02:21 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,947 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Rgularit de la prsidentielle : Les Europens ny croient pas !

Rgularit de la prsidentielle : Les Europens ny croient pas !

Bruxelles a dcid de ne pas envoyer ses observateurs pour la supervision de llection prsidentielle du 17 avril prochain. Signe dun refus peine voil de cautionner une prsidentielle qui prsente toutes les caractristiques dune lection naegelienne.


Dans une lettre adresse au ministre de Affaires trangres, lUnion europenne a signifi aux autorits algriennes son refus denvoyer une mission dobservateurs pour la supervision du scrutin prsidentiel. LUE a motiv officiellement sa dcision par linvitation tardive dAlger. Le dpartement de Ramtane Lamamra na saisi Bruxelles que vers la fin du mois de janvier pass, ce qui laisse peu de temps pour lUnion europenne afin denclencher tout un processus de mise ne place dune importante mission dobservateurs. Il fallait envoyer linvitation Bruxelles au mois six mois avant llection parce quil y a toute une procdure suivre et une mthodologie rigoureuse prsidant lenvoi dune mission dobservation. Il fallait envoyer la demande au mois doctobre, nous explique une source de lUnion europenne.
Contredisant ainsi la version du ministre des Affaires trangres selon laquelle la dcision de lUnion europenne est lie notamment aux contraintes propres au fonctionnement des institutions europennes et surtout aux priorits dagenda et de mobilisation des ressources financires pour la prise en charge des missions dobservation. Faux.
Dans sa dmarche, Bruxelles avait prvu denvoyer, en amont, une mission exploratoire pour apprcier les conditions dans lesquelles se prpare llection prsidentielle. Mais elle aurait surtout eu pour tche de constater sur place dans quelle proportion les recommandations faites par lUnion europenne, au lendemain des lections lgislatives de mai 2012, sont appliques par Alger. Pour rappel, lUE avait consign 31 recommandations, lies essentiellement au contrle et la surveillance, mme de permettre un processus lectoral libre et transparent. Des recommandations qui, semble-t-il, nont pas t srieusement prises en considration et le dialogue avec les autorits algriennes peine sinstaller sur cette question, ajoute encore notre source.
LUE se contentera de dpcher deux experts, qui nauront pas pour mission de superviser llection prsidentielle. Juste un signe pour montrer lintrt que lUE porte lAlgrie. A Bruxelles, les Europens ne manquent pas, en tout cas, de se demander si le ministre des Affaires trangres na pas sciemment tard dans la saisine de lUnion europenne pour rendre caduque la venue des observateurs europens. Vraisemblablement.
Les autorits algriennes gardent lesprit la polmique suscite par la mission de 150 observateurs europens, lors des lgislatives de mai 2012, avec le ministre de lIntrieur lie notamment au fichier lectoral. Alger avait estim alors que cette question relevait de sa souverainet et quil ne pouvait pas remettre des donnes concernant les citoyens des trangers. Souvent, la prsence dobservateurs trangers, notamment ceux de lUnion europenne, loccasion des diffrentes consultations lectorales en Algrie est perue par une partie de lopposition comme une caution un processus entach dirrgularits. Un alibi dmocratique. Les officiels algriens ne manquent dailleurs pas darborer chaque fois ce blanc-seing accord par les dmocraties europennes.
Ainsi, des raisons de timing sont invoques pour ne pas envoyer dobservateurs, il nen demeure pas moins que les responsables de Bruxelles ont habilement trouv largument imparable pour ne pas cautionner une prsidentielle ferme. Ne sembarrassant mme plus des formes, le pouvoir dAlger mobilise tous les moyens de lEtat pour forcer le passage pour le quatrime mandat dun candidat absent, dans un simulacre dlection.

Hacen Ouali




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Rgularit de la prsidentielle : Les Europens ny croient pas !




05:23 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,