> >

[] [ ]

Le sens dune visite en pleine campagne lectorale

(Tags)
 
A la veille du dbut de la campagne lectorale, Cest leffervescence ! Emir Abdelkader 0 2014-03-23 03:26 PM
Coup denvoi de la campagne lectorale Emir Abdelkader 0 2014-03-23 03:06 PM
Campagne lectorale du prsident sortant Emir Abdelkader 0 2014-03-06 04:39 PM
Ouyahia et Belkhadem dans le staff de campagne lectorale de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-02-27 01:46 PM
Les scnarios possibles en cas de dmission de Sellal pour diriger la campagne lectorale de Boutefl Emir Abdelkader 0 2014-02-25 02:30 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le sens dune visite en pleine campagne lectorale

Le sens dune visite en pleine campagne lectorale




Le secrtaire dEtat amricain, John Kerry, effectuera sa premire visite Alger les 2 et 3 avril prochain.


Cette vire, annonce hier en mme temps par le dpartement dEtat amricain et par le ministre algrien des Affaires trangres, entre dans le cadre dune tourne de cinq jours, devant mener le responsable amricain dabord dans la capitale europenne Bruxelles, puis Alger et enfin Rabat. Si le choix de la date de la tourne de Kerry est un dtail peu important au Maroc et en Belgique, en Algerie la priode choisie donne le ton la visite, voire peut orienter son sens. John Kerry arrive en pleine campagne lectorale, o le prsident sortant est candidat sa propre succession. Un dtail ou un positionnement ? Seul le discours du secrtaire dEtat et le choix de ses interlocuteurs pourront donner la relle mesure ce qui pourrait tre considr comme une entorse lusage diplomatique.
Dans le communiqu du dpartement dEtat, il est mentionn que John Kerry rencontrera de hauts responsables algriens et coprsidera avec son homologue, Ramtane Lamamra, le Dialogue stratgique lanc en 2012 afin de tmoigner de ltroite coordination entre les deux pays. Le mme communiqu prcise en outre que de nombreuses questions bilatrales et rgionales seront abordes, y compris les dveloppements politiques et de scurit, le dveloppement des liens conomiques, ainsi que le renforcement de la socit civile.
Lvolution de la situation politique sera donc au menu des entretiens de Kerry avec ses interlocuteurs algriens, et il reste juste savoir sil ira jusqu rencontrer lopposition. Alger a d tout faire pour que cette visite se produise en ce moment. On peut interprter aussi laval amricain pour cette visite comme un signe de lintrt des Etats-Unis ce qui se passe en Algrie, et je nexclus pas que John Kerry demande rencontrer lopposition. Il vient dans une conjoncture pas anodine, il peut appeler couter tout le monde. Sil ne le fait pas, lusage veut quil peut insister dans son discours sur la ncessit de transparence des lections et le respect de la libert dexpression et dassociation, estime lancien diplomate Abdelaziz Rahabi, qui nexclut pas que cette visite pourrait tre utilise par Bouteflika comme un signal ladresse de larme pour invoquer le soutien amricain sa candidature.
Mais cette lecture ne peut tre valable, dit-il, que si lappui de Bouteflika aux Etats-Unis pouvait rellement avoir un poids. Ce nest pas le cas, on ne demande rien lAlgrie, affirme lancien diplomate en notant que lAlgrie ne peut ni influer sur la situation au Moyen-Orient, ni en Afrique, ni dans le monde arabe. En sept ans, lAlgrie a reu diffrents secrtaires dEtat amricains et pas une seule fois le prsident palestinien. Nous avons perdu notre rle de mdiateur et jai le sentiment quon est en train de faire jouer le rle du Pakistan dans la rgion lAlgrie, indique M. Rahabi, en invitant ne pas perdre de vue le caractre rgional de la visite, la question du Sahara occidental et le rle de mdiateur amricain dans les relations entre lAlgrie et le Maroc.
Le dplacement de Kerry intervient, en effet, avant les dbats sur le Sahara occidental au Conseil de scurit de lONU devant voquer la question de la reconduction du mandat de la Minurso. Pour rappel, John Kerry devait effectuer sa premire visite Alger vers la fin de lanne 2013, mais elle a t reporte pour rpondre lurgence de se rendre Genve dans le cadre des ngociations sur le programme nuclaire iranien, disait un communiqu de la diplomatie algrienne. Des observateurs justifiaient par contre ce report par la volont amricaine de ne pas se risquer une visite dans un Alger soumis une guerre de succession avant que le candidat du systme ne soit connu. Aujourdhui, et quelques jours du scrutin prsidentiel, quel message viendra dlivrer Kerry ? A noter que le dossier ukrainien figurera lordre du jour du secrtaire dEtat Bruxelles.


Nadjia Bouaricha




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le sens dune visite en pleine campagne lectorale




01:49 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,