> >

[] [ ]

Les dplacements forcs de migrants l'intrieur du Maroc sont illgaux

(Tags)
 
31e session du Conseil des ministres arabes de l'Interieur ... Emir Abdelkader 0 2014-03-13 03:06 PM
Le comit de soutien du Dr Benbitour Oran dnonce les derniers agissements illgaux Emir Abdelkader 0 2014-02-26 02:57 PM
Traitement des migrants: Human Rights Watch livre un rapport accablant pour le Maroc Emir Abdelkader 0 2014-02-11 11:12 AM
Ali Ben Hadj: Je manifesterais en face de l' Intrieur Emir Abdelkader 0 2014-02-03 08:14 AM
Qui sont les forces spciales qui sont intervenues Tiguentourine ? Emir Abdelkader 0 2013-01-20 03:14 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Les dplacements forcs de migrants l'intrieur du Maroc sont illgaux

Chlo Faouzi : "Les dplacements forcs de migrants l'intrieur du Maroc sont illgaux"

La coordinatrice du centre d'aide aux migrants de l'association Caritas Rabat, Chlo Faouzi, explique pourquoi elle ne peut faire face au rcent afflux de migrants subsahariens en provenance du nord du royaume. Pour elle, les refoulements pratiqus par les autorits s'apparentent des "dplacements forcs". Interview.
Le 21 mars dernier, le centre de l'association Caritas (relevant du Secours catholique) Rabat a d fermer ses portes face aux flux de migrants subsahariens refouls par les autorits marocaines de la zone des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilia vers le centre du royaume. Depuis le 1er mars, le centre avait reu 1 500 migrants, en grande partie refouls, pour lesquels il a fourni l'assistance mdicale et sociale. "Du jamais vu", selon sa coordinatrice Chlo Faouzi.
Jeune Afrique : Pourquoi avez-vous ferm votre centre de Rabat ?
Chlo Faouzi : Caritas a mis en place un centre d'accueil de jour Rabat depuis 2005, proposant diffrents services aux migrants les plus vulnrables. Depuis le dbut de dcembre 2013, ce centre a t sollicit de faon croissante par des personnes arrtes par les forces de l'ordre au nord du Maroc et laisses sans abri ni aucune sorte d'assistance Rabat (comme dans d'autres grandes villes de l'intrieur du pays).
>> Lire le tmoignage : Moi, Oumar, migrant guinen bloqu dans le nord du Maroc
Nous avons d le fermer car nos moyens d'intervention sont totalement inadapts pour rpondre cette crise humanitaire. Nous intervenons habituellement pour apporter un accompagnement dans la dure aux migrants afin de faciliter leur accs aux droits et leur intgration. Cette crise a transform en quelques mois nos interventions : filtrage l'entre, mise en place d'un dispositif de scurit, priorisation des aides de premires urgences, impossibilit d'effectuer un suivi des situations...
La prise en charge des blesss, arrivs Rabat sans soins ou avec des premiers soins sommaires, a montr les limites de nos capacits.
C'est notamment la prise en charge des blesss, arrivs Rabat sans soins ou avec des premiers soins sommaires, qui a montr les limites de nos capacits mais aussi celles des structures publiques environnantes. Les centres de sant alentours ont t littralement dbords, et certains rendez-vous avec le service de traumatologie du Centre Hospitalier Universitaire sont donns avec un dlai d'un mois.
Selon vous, quelle est la solution cette crise ?
Je tiens d'abord signaler en premier lieu que la fermeture du centre n'est pas en soi LE problme. Cette crise ne trouvera pas d'issue par la seule mise en place de moyens renforcs et d'un dispositif d'assistance adapt Rabat. Il faut lutter contre la recrudescence des violences l'encontre des migrants aux alentours des enclaves espagnoles, contre la multiplication des arrestations sans aucun respect des procdures individuelles et contre l'apparition d'une pratique scuritaire - les dplacements forcs l'intrieur du pays - qui a lieu hors de tout cadre lgal.
Pourquoi sont-ils refouls au centre du pays, Rabat ?
Les associations membres de la Plateforme protection-migrants (un collectif d'organisations de soutien et de dfense des droits des migrants au Maroc) ont alert les autorits marocaines ds le dbut du mois de dcembre sur cette pratique illgale, et plusieurs reprises ensuite. Mais nous n'avons obtenu jusque l aucune explication, et mme plus : l'existence de ces "dplacements forcs" n'est pas reconnue officiellement.
>> Lire aussi Maroc : halte au racisme anti-Noirs
C'est donc une pratique nouvelle de la part du Maroc...
Oui tout fait. En plus, loigner les migrants des frontires n'a pas de sens puisqu'ils y reviennent. Ceci risque aussi de dcrdibiliser l'ensemble du processus d'intgration des migrants subsahariens mis en place par le Maroc qui est, en soi, trs positif.


________
Propos recueillis par Nadia Lamlili



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Les dplacements forcs de migrants l'intrieur du Maroc sont illgaux




01:38 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,