> >

[] [ ]

Batailles piques dans le cyberespace entre les six candidats la prsidentielle 2014

(Tags)
 
Prsidentielle: Biographies des six candidats retenus Emir Abdelkader 0 2014-03-14 08:54 PM
Le top 10 des probables candidats la prsidentielle algrienne Emir Abdelkader 0 2014-02-21 06:09 PM
Élection prsidentielle, Inflation de candidats Emir Abdelkader 0 2014-02-02 08:17 AM
Election prsidentielle 2014, Les partis islamistes dans lembarras Emir Abdelkader 0 2013-11-28 03:49 PM
Benflis,Ouyahia,Sadi,Hamrouche et la prsidentielle 2014, Ces candidats qui hsitent Emir Abdelkader 0 2013-10-09 03:26 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-27
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,937 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Batailles piques dans le cyberespace entre les six candidats la prsidentielle 2014

Batailles piques dans le cyberespace entre les six candidats la prsidentielle 2014




Finies les mthodes classiques pour monter une campagne lectorale, mme pour une prsidentielle: voici venir les temps virtuels des dbats lectroniques en Algrie travers les rseaux sociaux, qui ont plong le scrutin du 17 avril prochain dans le cyberespace.
Ainsi, les batailles dsormais sans attraits de l'affichage au rendez-vous chaque lection, sont relgues lors de cette campagne lectorale pour l'lection prsidentielle du 17 avril prochain au second plan par des batailles piques et virtuelles entre les partisans des six candidats.
Le constat est l: cinq jours aprs le dbut de la campagne lectorale, les tableaux d'affichage sont vides, aucune affiche de candidat parfois, et les citoyens ne se bousculent plus devant ces panneaux placs dans les grandes artres urbaines ou les places des villages.
Quelques candidats ont lanc des chanes de tlvision "spciale prsidentielle 2014" qui servent essentiellement diffuser les discours et diffrentes dclarations politiques.
"C'est une ralit qui est en train de bouleverser compltement les traditions. La majorit des gens sont scotchs maintenant pendant de longues heures devant leurs laptop ou tablettes et suivent de prs les nouvelles via Internet", rapporte le journaliste Ahmed Bensebane, directeur de communication de Abdelaziz Belad, candidat du Front Al Mostakbal.
"Cela explique en partie le changement de stratgie par les responsables de campagne des candidats, conscients que les panneaux d'affichage n'apportent pas grand chose, et misent ainsi beaucoup plus sur les rseaux sociaux dont Facebook et Twitter", prcise-t-il.
En apne dans le cyberespace
L'quipe de campagne du candidat indpendant Abdelaziz Bouteflika, a elle aussi opt pour une campagne cyberntique afin de prsenter les ralisations du chef de l'Etat durant ses 15 annes au pouvoir de manire ''soft''. ''Du light pour les jeunes'', estime un membre de cette direction.
Des vidos et des articles de presse mettant en exergue les efforts de Bouteflika notamment pour l'instauration de la paix et la scurit en Algrie
travers la loi de la concorde et de la rconciliation nationale sont rgulirement publies sur la page Facebook, cre spcialement pour la prsidentielle 2014.
"Les panneaux d'affichage sont indispensables certes, mais il y a aussi un espace virtuel dans lequel il faudra tre prsent. Au cours d'une campagne lectorale les candidats sont appels s'adresser toutes les composantes de la socit. C'est un espace de dbat et d'change d'informations non ngligeable", a pour sa part expliqu, Madjid Bekkouche, charg de communication la permanence de Abdelaziz Bouteflika.
Les internautes crent des groupes pour soutenir tel ou tel candidat sur les rseaux sociaux et invitent leur amis, des membres de leur famille et mme des personnes qu'ils ne connaissent pas rejoindre leur groupe qui s'largi au fur et mesure.
"Les rseaux sociaux ont un effet viral. Si par exemple, on parle d'une manire ngative de votre candidat, une prsence sur le net s'impose pour le dfendre en apportant des lments contradictoires, sinon certains vont croire parfois mme des rumeurs insidieuses gonfles ensuite par l'effet virtuel du Net sur le rel", a-t-il ajout.
De son ct, la direction de campagne du candidat Ali Benflis accorde une importance particulire cet aspect.
Le programme lectoral de Ali Benflis, l'autre candidat indpendant cette prsidentielle, ainsi que ses interventions lors de ses diffrents meetings sont rpercuts sur sa page Facebook et les autres rseaux sociaux.
"Internet et Facebook sont parmi les principaux outils de notre campagne.
Nous avons une quipe qui s'occupe exclusivement de cette question", souligne Lotfi Boumeghar, directeur de campagne adjoint de Benflis, charg de l'information.
Bref, si les joutes lectorales ont encore de beaux jours devant elles ''faon salles de cinma ou stades de football pour haranguer les foules, leur fin a commenc cependant avec cette prsidentielle 2014, annonciatrice d'une re nouvelle'', rsume un journaliste.



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Batailles piques dans le cyberespace entre les six candidats la prsidentielle 2014




05:31 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,