> >

[] [ ]

Tunisie : La nouvelle force terroriste est a nos portes

(Tags)
 
La Tunisie face une nouvelle forme de terrorisme Emir Abdelkader 0 2014-02-17 01:56 PM
La Tunisie s'apprte clbrer sa nouvelle Constitution Emir Abdelkader 0 2014-02-07 07:28 PM
Obama flicite la Tunisie pour sa nouvelle Constitution et invite M. Joma Washington Emir Abdelkader 0 2014-02-04 12:52 PM
Tunisie : la nouvelle Constitution est signe, espoir de sortie de crise Emir Abdelkader 0 2014-01-28 11:54 AM
Tunisie : l'Assemble nationale constituante adopte la nouvelle Constitution Emir Abdelkader 0 2014-01-27 11:04 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,966 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Tunisie : La nouvelle force terroriste est a nos portes

TUNISIE : LA NOUVELLE FORCE TERRORISTE EST A NOS PORTES

Depuis le printemps dit arabe, le terrorisme islamiste n'a jamais t aussi puissant et prilleux. Pas seulement en termes de nombre, mais galement dans sa nouvelle stratgie de conqute, dans ses capacits de recrutement et de mobilisation. La dstabilisation de la Tunisie et de la Libye a incontestablement galvanis l'islamo-terrorisme dans toute la rgion. Pour TS, Seif Ben Kheder analyse les mutations de ces forces terroristes, ainsi que les relations de cause effet entre ce phnomne et l'installation durable dans la rgion de puissances trangres supposes le combattre !





La carte rgionale du terrorisme volue grande chelle et une vitesse vertigineuse. Nous affronterons dans les prochaines semaines une nouvelle vague d'attaques plus srieuses et consquentes que celles des groupuscules parpills un peu partout sur tout le territoire tunisien et auxquels nos forces armes se sont montres vulnrables et sans vision stratgique.

Il s'agit de l'EIIL qui se lance dans lexpansion de ses structures et ses activits, dfiant et dpassant largement la maison mre Al-Qaida centrale de Zawahiri d'un cot et effaant l'AQMI de Droukdel de l'autre. La scession de plusieurs factions du corps de cette dernire, telle-que celle des Signataires par le sang de Bel-Mokhtar, le MUJAO, ou encore Ansar Eddine, ont fortement affaibli l'autorit de Droukdel qui se trouve isol dans les rgions montagneuses tout au long des frontires tuniso-algriennes et en perte d'influence sur la rgion du Maghreb et du Sahel.

Ceci-dit, tous ces Katibas devenus plus ou moins indpendants reprsentent un potentiel de force terroriste trs important pour l'EIIL, pourvu que les missaires parviennent les convaincre de se rallier sous cette nouvelle enseigne dans une autre stratgie pour la rgion qui repose sur la concentration des oprations visant un territoire donn et assurer la prennit de la main mise dans la zone envahie Contrairement ce qui se pratiquait auparavant sous l'gide de Droukdel dans le cadre d'attaques sporadiques et phmres orientes vers le gain de butin sans positionnement des troupes.

Dans cet lan, les allis de Bel-Mokhtar sont d'accords sur cette vision des choses, surtout aprs leur russite unifier les dissidents dans une nouvelle formation appele Al-Mourabitoun et dirigeant depuis le sud de la Libye leur premire invasion territoriale au nord du Mali.

Reste les Ansar Charia du cot tunisien et libyen qui connaissent eux aussi quelques bouleversements structurels suite la neutralisation de quelques cadres de leur organisation et l'absence de coordination, du moins visiblement, dans leur processus dcisionnel. Ceci tant, les libyens de Ansar Charia semblent plus "sur leurs pieds" du fait de leur influence ascendante aussi bien au sein de l'administration, mme si le terme porte un faible sens, qu'au niveau de la guerre du ptrole que se livrent les diffrentes milices en place.

Et c'est dans ce contexte que les runions rvles par plusieurs rapports de renseignement occidentaux et surtout gyptiens (les plus fiables en ce moment), qui se sont droules dans l'Est de Libye et rassemblant les missaires de l'EIIL, ceux des Mourabitoun et des cadres libyens de Ansar Charia ainsi que Seifallah belhassine, ont mis sur la table des ngociations les impratifs de la nouvelle configuration. La tendance prvoit le renforcement du pouvoir terroriste dans l'axe tuniso-libyen et par extension l'Algrie, travers le renforcement des effectifs redirigs du front syrien et la logistique militaire des libyens sur fond de guerre du ptrole comme celle entame dans la province de Brigua et Ajdabia.

Les prparatifs semblent tre amorcs et le plan daction commence se dessiner dans le sud tunisien par cette vague de protestation subite Ben Guerdene, gouvernorat de Mdenine et Tataouine, son voisin. Curieusement, des slogans revendiquant lexploitation des gisements situs dans la rgion exclusivement par les originaires de cette rgion (entendez par l les milices implantes ou qui le seront), rclamant par la mme lautonomie administrative. Des tmoignages confirment galement que parmi les participants ces troubles figurent des ttes bien connues par leur appartenance aux intgristes au pouvoir et leurs LPR. Lintrt de Nahda de surfer sur ce tsunami terroriste qui se trame tranquillement sous lil attentif de lOTAN et lautre numrique de la NSA nest plus dmontrer. Son regain du pouvoir aux prochaines chances se voit conditionn par la violence extrme et la dstructuration complte de lEtat.

Quant au programme atlantiste, il nest plus un secret pour les moins avertis. Les bataillons terroristes lgitimeront les installations militaires permanentes de lAfricom, dune part, et permettront de saccaparer de tout le trafic des hydrocarbures qui charcute la gographie locale, sous prtexte de chasse aux terroristes.

Et Mehdi Joma dans tout cela? Il ne voit que le mme argent qui finance ces groupes pour leur faire face, et nentend que les promesses de Rached Ghannouchi qui lui sont lancs pour se mettre bien lcart du tableau en gardant son sourire. Enfin, la classe politique dans sa totalit est assez occupe par ses commissions pour quelle porte un intrt quelconque cette "thorie du complot", compromettant les bonnes relations historiques quentretiennent la Tunisie de Bourguiba et les Etats Unis de Kennedy. Bien entendu les 17 Bushettes feraient rfrence un autre prsident amricain.

Seif Ben Kheder




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Tunisie : La nouvelle force terroriste est a nos portes




05:43 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,