> >

[] [ ]

Lexpert Malek Serra qualifie le programme de Benflis de dangereux

(Tags)
 
Un salafiste algrien qualifie les mozabites dennemis de Dieu Emir Abdelkader 0 2014-03-28 07:16 PM
Un programme lectoral sous forme dchancier pour Ali Benflis Emir Abdelkader 0 2014-03-18 03:08 PM
Repre : Dangereux statu quo Emir Abdelkader 0 2014-02-04 02:36 PM
Lhistoire tous azimuts selon Rdha Malek Emir Abdelkader 0 2014-01-23 02:39 PM
M. VI qualifie les violations des droits de lhomme sahraouis dagissement isols Emir Abdelkader 0 2013-11-07 02:05 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-30
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,962 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Lexpert Malek Serra qualifie le programme de Benflis de dangereux

Au forum dEl-Moudjahid : Lexpert Malek Serra qualifie le programme de Benflis de dangereux




Une campagne mdiocre qui reflte limage dun pays
malade ! Tel est le constat terrible fait, hier, par lexpert conomique international Malek Serra au forum dEl Moudjahid consacr la lecture des programmes conomiques des six candidats la prsidentielle de 17 avril prochain.

Lors de sa communication, M. Serra na pas mnag le candidat Ali Benflis, dont le programme est qualifi de trs dangereux et qui donne limpression quil a t dict de ltranger. Louverture tous azimuts de lconomie nationale aux capitaux trangers envisage dans le programme dAli Benflis nous donne limpression quil mane de ltranger et na aucune relation avec le quotidien des Algriens, notamment dans lannulation de la rgle 51/49 et dans sa proposition de rforme du systme bancaire, a comment M. Serra. Dans une comparaison entre le programme du candidat Benflis et celui de Louisa Hanoune, SG du Parti des travailleurs, M. Serra affirmera que la candidate Hanoune a une vision nationaliste qui vise la sauvegarde des acquis raliss durant la gouvernance du prsident Bouteflika, notamment la rgle 51/49. Contrairement Benflis, dont le programme conomique est beaucoup plus thorique et bas sur de nouvelles ides imprialistes, notamment louverture aux capitaux trangers, ce qui est un vritable danger pour le pays qui nest pas encore prt pour affronter cette situation, explique le confrencier. Poursuivant la lecture du programme de Louisa Hanoune, lexpert retiendra deux points essentiels : Le premier li aux rserves du PT contre ladhsion de lAlgrie lOrganisation mondiale du commerce (OMC) qui nest dailleurs pas en faveur de lAlgrie, et ce, pour absence dentreprises capables dexporter le produit national ltranger. Quant au second point, il a trait son appel pour la rvision des accords avec lUnion europenne(UE) qui nous ont caus des pertes considrables avoisinant les 7 milliards de dollars, a-t-il prcis.
En vrit, des programmes impossibles raliser, notamment dans la relance de lindustrie nationale : une catastrophe, jugera-t-il, malgr les milliards de dollars injects par le gouvernement actuel. La participation du secteur industriel dans le PIB ne dpasse pas les 4 % dans le programme de Benflis, alors que ce dernier sengage lever le taux de participation de ce secteur dans le PIB hauteur de 20 %. Un objectif impossible atteindre, mme si ce dernier est ax sur le dveloppement des PME et la cration de lemploi. Dans son analyse du programme du jeune candidat Abdelaziz Belad que le confrencier qualifiera de Boumedienisme moderne , il affirmera nanmoins quil reste trs loin des aspirations de la population algrienne. Comme cest le cas galement du programme de M. Ali Faouzi Rebane, dont le discours est en contradiction avec son programme. Continuant dans son analyse du discours des candidats lors de la premire semaine de la campagne lectorale, M Serra soulignera que les animateurs de cette campagne ont terni limage du pays en tenant des discours contradictoires lexception de lanimateur de la campagne de M. Abdelaziz Bouteflika : M Ahmed Ouyahia, qui est, selon lui, un trs bon orateur qui matrise lart du discours contrairement la majorit des candidats. En conclusion, M. Serra a constat que le discours politique en Algrie est domin par des questions personnelles o les candidats sattaquent aux personnes et non aux programmes. Aucun candidat na apport une alternative pour sortir de cette situation aprs notre lecture des programmes. Et aucun dentre eux na une stratgie, moyen ou long terme, pour sortir de cette crise.




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Lexpert Malek Serra qualifie le programme de Benflis de dangereux




02:08 PM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,