> >

[] [ ]

Algrie- Etats-Unis :...

(Tags)
 
selon Lamamra, lAlgrie na pas de leon recevoir des Etats-Unis Emir Abdelkader 0 2014-03-06 06:58 PM
Les Etats-Unis sinquitent de la situation en Algrie Emir Abdelkader 0 2014-02-08 04:44 PM
les Etats-Unis et lEurope interpellent le Maroc Emir Abdelkader 0 2013-11-19 02:01 PM
Il ny aura jamais dintervention militaire des Etats-Unis dAmrique en Algrie Emir Abdelkader 0 2013-05-12 03:08 PM
Les Etats-Unis ne peuvent pas cibler un partenaire... Emir Abdelkader 0 2013-04-27 10:57 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-03-31
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Algrie- Etats-Unis :...

Algrie- Etats-Unis : La visite de John Kerry s'inscrit dans le cadre du "dialogue stratgique" algro-amricain




Le porte-parole du ministre des Affaires trangres, Abdelaziz Benali Chrif, a affirm hier Alger que la visite du secrtaire d'Etat amricain, John Kerry, en Algrie, mercredi et jeudi prochains, s'inscrivait dans le cadre du "dialogue stratgique" entre les deux pays et de la consolidation de leur coopration.
"La visite de M. Kerry en Algrie permettra de dvelopper et de consolider le dialogue stratgique entre l'Algrie et les Etats-Unis d'Amrique", a indiqu M. Benali Chrif dans une dclaration la presse, faisant remarquer que les relations algro-amricaines connaissaient une volution croissante, citant, ce propos, le dialogue stratgique entre les deux pays dsormais institutionnalis.
Concernant l'ordre du jour de cette visite, le porte-parole du ministre des Affaires trangres a prcis qu'il portera sur tous les domaines de coopration bilatrale lis notamment aux aspects politique et conomique ainsi qu' la promotion de l'investissement.
Des questions rgionales et internationales d'intrt commun et les relations algro-amricaines "troites" en matire de lutte antiterroriste seront au programme de la visite, a ajout le porte-parole du ministre des Affaires trangres. Il a t convenu de promouvoir ce dialogue au niveau des ministres des Affaires trangres des deux pays, ce qui explique, a-t-il dit, que la prochaine session de la confrence du dialogue stratgique prvue en Algrie sera coprside par le ministre des Affaires trangres, Ramtane Lamamra, et le secrtaire d'Etat amricain, John Kerry.

-----------------------------------
Une nouvelle impulsion la coopration bilatrale
Une confrence de presse conjointe sera anime jeudi par M. Ramtane Lamamra et M. John Kerry.
Le secrtaire d'Etat amricain, John Kerry, arrivera Alger mercredi aprs-midi pour une visite de deux jours au cours de laquelle il aura des entretiens avec des hauts responsables algriens et coprsidera avec son homologue algrien M. Ramtane Lamamra la deuxime runion du Dialogue stratgique USA-Algrie. Pour rappel, la premire session stait tenue en 2012 Washington. Une confrence de presse, anime conjointement, est programme, jeudi aprs-midi aux fins dapporter tous les clairages et claircissements sur les relations bilatrales et les autres questions lies lactualit rgionale qui ne manqueront pas dtre galement abordes par les deux parties lors de cette visite. Aprs le report, dun commun accord de la visite que John Kerry devait effectuer Alger au mois de novembre dernier, suite lvolution Genve des ngociations sur le dossier du nuclaire iranien, il tait tout fait normal quune autre date soit programme et ce, dautant que la tenue de la deuxime session du dialogue stratgique entre les deux pays tait tributaires de cette visite.
Reste aussi quil faut souligner que cette premire visite du secrtaire dEtat amricain en Algrie ne peut quimpulser aux relations bilatrales un nouvel lan. Une source diplomatique occidentale avait du reste plusieurs reprises, fait tat de la volont de Washington de ne pas limiter la coopration avec lAlgrie au seul volet scuritaire ou encore celui des hydrocarbures. Les USA ont dautres atouts faire valoir dans les segments et les secteurs o les Amricains sont les plus comptitifs a-t-on argu. Aussi la disponibilit de Washington dvelopper avec lAlgrie un partenariat plus large a toujours t prne. La deuxime session du dialogue stratgique est du reste perue comme une occasion de rapprocher les points de vue entre les deux pays. De mme que la visite de John Kerry offre aussi lopportunit dexaminer les derniers dveloppements enregistrs dans la rgion et notamment dans le Sahel.
Il ne faut pas ainsi oublier que dans la stratgie amricaine, lAlgrie est considre comme un pays pivot. Cest le seul pays, affirme-t-on, mme de contribuer efficacement la lutte contre le terrorisme et endiguer, voire liminer la menace dinstabilit qui pse sur lensemble de la rgion. Son statut de puissance rgionale lui confre de ce fait de lourdes responsabilits lgard des pays voisins, qui attendent de lAlgrie une aide multiformes, mais aussi lgard de la communaut internationale qui voit en elle le dernier, voire le seul rempart contre le terrorisme du fait de son exprience dans la lutte contre ce flau. Pour preuve, sur le rle de lAlgrie dans la lutte contre le terrorisme, une officielle amricaine avait affirm qu' outre sa qualit de pays membre du programme ''Partenariat pour la lutte contre le terrorisme transsaharien (TSCTP), l'Algrie est un partenaire solide dans la lutte contre les menaces terroristes . Il y a lieu aussi de rappeler le rle jou par lAlgrie dans ladoption de la rsolution de lONU sur la criminalisation du paiement de ranons par les pays dont des ressortissants ont t pris en otages par les groupes terroristes. Ainsi si la circulation darmes dans la rgion et laveu du directeur du Centre africain dtude et recherche sur le terrorisme (CAERT), qui avait dclar lors dun atelier organis rcemment que le terrorisme nest pas vaincu en dpit des progrs enregistrs , sont autant de problmes qui simposent aux dirigeants de la rgion, il nen reste pas moins vrai quils se posent aussi la premire puissance mondiale. Autant dire que les proccupations des Amricains vont au-del de celles qui taraudent prsentement la classe politique algrienne.


Nadia Kerraz




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Algrie- Etats-Unis :...




01:19 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,