> >

[] [ ]

Gnraux la retraite, politiques oprationnels

(Tags)
 
Le gnral Yala: Si des officiers la retraite ... Emir Abdelkader 0 2014-03-09 10:37 PM
Lappel de Hamrouche aux jeunes gnraux Emir Abdelkader 0 2014-02-28 05:24 PM
Les graves accusations dun gnral la retraite : Emir Abdelkader 0 2014-02-13 08:38 AM
Les gnraux marocains jubilent Emir Abdelkader 0 2014-02-10 08:53 AM
Prsidentielle algrienne : les gnraux rentrent dans le rang Emir Abdelkader 0 2014-02-01 04:36 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-03
 
:: ::

  Emir Abdelkader   
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,940 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Gnraux la retraite, politiques oprationnels

Gnraux la retraite, politiques oprationnels




Ce nest pas la premire fois que des gnraux la retraite sexpriment sur la conjoncture politique. Durant les annes 1990, nous avons eu le gnral la retraite Benyelles qui faisait de lopposition au pouvoir et dautres de ses collgues, lexemple du , qui prenaient fait et cause pour la lutte antiterroriste et contre lislamisme radical.
Le point de vue des militaires se manifeste, selon le politologue Ahmed Chetri, durant les priodes difficiles. Il se manifeste la fois comme un signe de crise, les hauts grads ne sexprimant quexceptionnellement et souvent en situation de danger, explique-t-il, et comme une contribution la sortie de crise.
Cest la premire fois, cependant, que danciens responsables militaires sinstallent durablement dans le dbat politique et prennent position, chacun sa faon, contre le pouvoir et la prsidence de la Rpublique, spcifiquement. Les gnraux la retraite Hocine Benhadid et Mohand Tahar Yala, puisquil sagit deux, sont prsents dans ce dbat depuis le 3 fvrier dernier aprs que le secrtaire gnral du FLN ait fait ses fameuses dclarations critiques contre le patron du renseignement algrien, le gnral Mdine.
Depuis cette date, ils nont pas cess de rpliquer et dattaquer le camp prsidentiel, le premier pour des motivations supposes personnelles dun homme soucieux de la cohsion de larme et de la scurit du pays, selon ses propres affirmations dans la presse. Le second pour des logiques politiques dautant quil sest avanc pour devenir candidat llection du 17 avril prochain avant de se retirer et sachant quon lui prte aussi des ambitions politiques quil dfend pour linstant en occupant une place dans les mdias. Pour le politologue Ahmed Chetri, les deux hommes expriment un malaise rel au sein du pouvoir et avancent des propositions , dont il est difficile den dceler la nature. Parlent-ils en leur nom ou au nom dun groupe de militaires partageant le mme point de vue queux ? Le plus sr, affirme M. Chetri, est quils diffusent une opinion partage par dautres responsables, militaires ou non, sur la priode lectorale actuelle et sur la situation gnrale du pays . Au-del, poursuit-il, ils produisent un discours qui montre auprs de personnalits de poids dans le pays, au sein de larme essentiellement, une divergence de points de vue sur la candidature du chef de lEtat sortant et les scnarios possibles aprs le rendez-vous du 17 avril 2014.

Discours hors crneau lectoral et G7 aux manettes
Limage, en effet, nest pas fauss lvocation de lactivit mdiatico-politique de ces grands officiers librs des rangs. La dernire sortie de lex-gnral Benhadid date dhier et signe dans les colonnes de notre confrre
El Watan par un texte prsent comme une feuille de route et de sortie de crise, selon son auteur. Dans ce texte intitul Ensemble rvons ! Ensemble osons !, lex-gnral Hocine Benhadid dresse un tableau sombre de la situation en Algrie et propose comme solution de sortie de crise linstauration dune deuxime Rpublique, un projet dj formul par Louisa Hanoune, mais pas pour les mmes raisons ni les mmes orientations politiques. Selon lui, il sagit de passer par une phase de transition dmocratique , que le politologue Chetri prsente comme le lieu de convergence et de consensus entre diffrentes personnalits politiques quels que soient leurs parcours et leurs profils : En raison de la situation dans laquelle se trouve le pays, tout le monde appelle linstauration dune transition, dont il convient den dfinir le contenu, tant donn que mme Prsident sortant, via son programme et les dclarations de ses quipes de campagne, ny est pas oppos. Pour lancien gnral Benhadid, il sagit de mettre en place une Assemble constituante. La revendication, on le sait, est ancienne. Elle rappelle immdiatement celle formule depuis des dcennies par lancien patron du FFS, lhistorique Hocine At Ahmed. Mais le modle, on le devine aussi, se trouverait dans lexprience tunisienne rcente et post- Benali qui pourtant repose sur des donnes qui nont rien voir avec la ralit algrienne et dont lorganisation, souligne un observateur politique, savre difficile : Une Constituante au suffrage universel, cela peut donner encore des rsultats indsirables , mentionne-t-il par rapport la donne islamiste dont il convient de ractualiser lanalyse. Llection libre de 1991 a dbouch sur la guerre civile. Une constituante o une majorit poserait aussi problme.
Do lide dune recherche de consensus pralable. Dans tous les cas, le discours du gnral la retraite Benhadid parait dcal et sa feuille de route hors du crneau de la prsidentielle quil transcende comme une date dj boucle et lissue sans surprise et par un appel la cration dun Haut Comit pour la transition qui sera prsid par lex-prsident de la Rpublique Liamine Zeroual et dans lequel figureraient des personnalits aussi diffrentes que Hocine At Ahmed, Rdha Malek, Lakhdar El Ibrahimi, Taleb El Ibrahimi, Ali Yahia Abdennour et Djamila Bouhired. Il ne sempche pas de mentionner lexistence dun G7 , groupe qui serait aux manettes, dont on ne connait pas lidentit sauf celle de rgner sur lconomie et les affaires.

n



 

()


: 1 ( 0 1)
 

Gnraux la retraite, politiques oprationnels




10:59 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,