> >

[] [ ]

Fa Si La Chanter

(Tags)
 
 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Fa Si La Chanter

Fa Si La Chanter




Ils sont 40, voire 60, ils sont nombreux et cest dj beaucoup. Des artistes de tous les horizons qui se sont runis le temps dune chanson pour soutenir le candidat Abdelaziz Bouteflika en vue dun quatrime mandat. Incongru !


Rares sont les apparitions des soldats de la culture sur lchiquier de la politique, et ce clip promotionnel, ralis par Djaffar Gacem (responsable de la srie TV succs Nass mlah city), fait cho une position de force qualifie par certain(e)s, de fantaisie militaire. Des visages familiers du petit et du grand cran, des arts en gnral, parfois des surprises (Ahmed Benassa ou Djamel Allam, connus pour leurs ides contre les systmes autocratiques), tout a concourt une certaine effervescence dans les rseaux sociaux et autres milieux culturels, traduite par des on-dit rcurrents et des interrogations : pourquoi un tel dispositif scnographique ? Pourquoi se lancer dans une entreprise musicale aussi ridicule (dixit des centaines de commentaires) ? Pourquoi tel artiste sest lanc dans cette galre et surtout quels sont les montants de ces prestations ? Depuis cinq jours, on entend les dclarations de ceux qui composent cette chorale.
Exemple : Kenza Farah affirmant ignorer les vritables intentions de ce projet lors de lenregistrement, jurant quelle souhaitait uniquement chanter pour son pays, ou bien deux animateurs de lmission Systme DZ confirmant avoir reu des chques en guise de participation. Comme le disait le cinaste Jean Renoir : Chacun a ses raisons dans ce monde, do cette envie - peut-tre - de balayer du regard ce non-vnement. Mais dabord que voit-on dans ce clip ? Le studio denregistrement de lauditorium de la Radio nationale o semmlent des pinceaux, des voix, des gestes dynamiques, des visages souriants et autres gouttes deau perlant sur des nuques libres. Tous donnent le la, certains chantent faux, mais la grande majorit prche la bonne parole, dfinissant au passage toutes les grces des trois prcdents mandats, de la position indiscutable de Abdelaziz Bouteflika et des diffrents projets succs.
Ensuite qui est cach ? Le candidat lui-mme. Il ne parle pas, ne bouge pas, ne chante pas, ne sourit plus. Tout le contraire de ces artistes qui, lors du final, lvent tous en cur leurs bras comme si la victoire tait au bout de cette issue incertaine que traverse lAlgrie. Enfin, est-ce important ? Oui et non. Non, car cest tout bonnement la continuit logique de lentreprise de dshumanisation de cette configuration politique, de la persvrance vers la mdiocrit tous les niveaux de lart. Oui, cest important, car la notion de conviction politique est branle par diffrents artistes, autrefois ennemis de ce systme, et qui par un truchement de dormifasol se sont retrouvs de lautre ct du miroir. Cest important, car une fois de plus, nous sommes face une absence effronte de conscience politique. Ne nous reste plus qu (dis)liker.


Samir Ardjoum




 

()


: 1 ( 0 1)
 

Fa Si La Chanter




01:15 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,