> >

[] [ ]

le clan Bouteflika accus de censurer des missions d'une tlvision prive

(Tags)
 
Benflis accuse Bouteflika... Emir Abdelkader 0 2014-03-28 07:05 PM
France Inter estime que le Maroc est devenu la proprit prive du roi Emir Abdelkader 0 2014-03-19 05:14 PM
Haddad finance une chane de tlvision prive ddie la campagne lectorale de Bouteflika Emir Abdelkader 0 2014-03-04 05:24 PM
Libye : attaque aux roquettes contre le sige dune tlvision prive Tripoli Emir Abdelkader 0 2014-02-12 12:22 PM
Algrie - Abderrazak Makri : "Bouteflika est l'otage d'un clan Emir Abdelkader 0 2014-01-29 11:54 AM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool le clan Bouteflika accus de censurer des missions d'une tlvision prive

Algrie : le clan Bouteflika accus de censurer des missions d'une tlvision prive




Depuis que deux comdiens ont rvl, au cour d'une mission de Dzar TV, qu'ils avaient t pays pour leur participation au clip de campagne d'Abdelaziz Bouteflika, la chane de tlvision est dans le viseur du clan prsidentiel. Deux de ses missions phares ont t suspendues en trois jours.
C'est une tempte politico-mdiatique dont la chane prive algrienne Dzar TV se serait bien pass. Tout commence le dimanche 30 mars, lors de la diffusion l'mission quotidienne "System DZ". Ce jour-l, deux comdiens et chroniqueurs de l'mission, Amine Ikhlef et Mohamed Bounoughaz, avouent qu'ils ont t rmunrs pour leur participation au clip de campagne du prsident-candidat Abdelaziz Bouteflika. Ds le lendemain, plusieurs mdias, dont Jeune Afrique, relayent l'information, dclenchant une vaste polmique et la colre du clan prsidentiel.
Le 1er avril, la direction de la chane fait savoir l'animateur Abdellah Benadouda que son talk-show populaire est temporairement suspendu. Officiellement, Mohamed Hakem, le directeur gnral de Dzar TV qui appartient l'homme d'affaires Ali Haddad, soutien de Bouteflika -, affirme qu'il n'a subi aucune pression extrieure. "Cest une dcision interne lie la prestation des animateurs dans un numro o on a constat une petite tension entre les membres de lquipe qui tait jusque-l homogne", a-t-il ainsi expliqu nos confrres de Tout sur l'Algrie.
"Grosses pressions"
Mais en interne, le son de cloche n'est pas tout fait le mme. "Cela fait trois jours que nous subissons de grosses pressions suite l'mission du 30 mars", confie un salari de la chane. Car l'affaire, entre temps, a pris une autre envergure. Mercredi 2 avril, "Controverses", l'mission politique hebdomadaire de Dzar TV, n'a pas t diffuse 20h30 comme d'habitude.
Le programme, enregistr le matin mme, a t suspendu dans l'aprs-midi. Son invit tait le prsident du parti Jil Jadid, Sofiane Djilali, un farouche opposant Abdelaziz Bouteflika. "Mohamed Hakem a reu un appel lui demandant de dprogrammer 'Controverses', explique notre source. Il n'y a pas beaucoup de doutes sur les raisons de cette censure : d'abord la polmique sur le clip de campagne, puis l'identit de l'invit."
Intervention de Sad Bouteflika ?
Sofiane Djilali, contact par tlphone, confirme cette version. "D'aprs mes informations, Sad Bouteflika [le puissant frre cadet du prsident, NDLR] aurait appel les dirigeants de la chane pour les menacer de rserver Dzar TV le mme sort qu' Atlas TV". Visiblement trop critique envers le pouvoir, Atlas TV a t contrainte la fermeture le 12 mars dernier sur "ordre des autorits", d'aprs son directeur de rdaction, Hafnaoui Ghoul.
Ces deux suspensions d'mission ont en tout cas provoqu une vive inquitude chez les journalistes de Dzar TV, qui, selon l'un d'entre eux, redoutent que la chane, lance en mai 2013, ne devienne une sorte "de tlvision dÉtat-bis". "Toute cette affaire ne fait que confirmer ce que je rpte depuis plusieurs semaines, poursuit pour sa part Sofiane Djilali. Le clan prsidentiel veut cote que cote museler l'opposition et faire taire la moindre critique son gard." D'aprs nos informations, l'mission "Controverses" ne devrait pas tre retransmise d'ici l'lection prsidentielle, fixe au jeudi 17 avril.
___
Benjamin Roger
 

()


: 1 ( 0 1)
 

le clan Bouteflika accus de censurer des missions d'une tlvision prive




01:07 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,