> >

[] [ ]

Le FIS peut-il revenir sur la scne politique ?

(Tags)
 
Si un Prsident ne peut pas prter serment... Emir Abdelkader 0 2014-02-26 02:27 PM
Peut-on rire des Noirs ? Emir Abdelkader 0 2014-02-10 12:14 PM
La scne politique sanime Emir Abdelkader 0 2014-02-10 11:33 AM
la lettre du Congrs qui peut tout changer Emir Abdelkader 0 2013-11-13 01:53 PM
Pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-mme? Emir Abdelkader | french Forum 2 2012-09-30 06:35 PM

 
LinkBack
  : ( 1 )  
2014-04-04
 
:: ::

  Emir Abdelkader    
: 11609
: Aug 2011
:
:
:  male
:
: 45,959 [+]
: 3119
: Emir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond reputeEmir Abdelkader has a reputation beyond repute
Manqool Le FIS peut-il revenir sur la scne politique ?

Le FIS peut-il revenir sur la scne politique







Rachid Grim est politologue. Lezzar Nesredine est avocat, enseignant universitaire, activiste et militant des droits de lhomme. Dans cet entretien crois, ils sexpriment sur lex-FIS
Comment interprtez-vous les communications de lex-FIS dans une priode aussi importante pour lAlgrie ?
Rachid Grim : Les communications sont une faon doccuper le terrain, de faire de la prsence. Pour Abassi Madani, cest beaucoup plus rare de le voir intervenir. Il ne se manifeste que lorsquil sagit dune vraie occasion. Il profite des moments de rupture dans lhistoire de la vie politique algrienne. À chaque fois quil y a quelque chose, il se rappelle au souvenir des Algriens comme pour dire je suis toujours l.
Lezzar Nesredine : a dpend si les deux ex-chefs du parti dissous se sont exprims en leur nom personnel. Il faut rappeler que le jugement de condamnation prononc leur encontre a t assorti, me semble-t-il, de peines complmentaires et accessoires qui consistent notamment en une interdiction de toute activit politique.
Un des candidats la prsidentielle (Ali Benflis) sest engag lancer un dialogue national regroupant tous les acteurs et les partis quelle que soit leur tendance. Quen pensez-vous ?
Lezzar Nesredine : Je ne sais pas si M. Ali Benflis inclut lex-FIS dans tous les partis quelle que soit leur tendance , car thoriquement le FIS nest plus un parti et appartient lhistoire. Il faut se rappeler quil a t dissous en 1992, il y a plus de vingt ans. Je comprends mal lopportunit de rveiller, mme sous un autre nom, les anciennes formations et les haines enfouies. En battant le rappel des troupes dun parti dissous, les candidats versent dans un rvisionnisme excessif et inopportun. Nous sommes devant un cart de la logique des hommes dÉtat qui assument la continuit des dcisions de lÉtat. Il faut se souvenir que le Front islamique du salut a t dissous par dcision du tribunal dAlger confirme par le Conseil dÉtat. Cette dcision est passe en autorit de chose juge et ne peut en aucun cas tre remise en cause. Les anciens partisans du Front islamique du salut nont aujourdhui quune possibilit : refonder un autre parti et je pense que rien ne le leur interdit, lexception dAbassi Madani et Ali Benhadj qui ont fait lobjet dune interdiction dactivit politique.
Rachid Grim : Il a ouvert la boite de Pandore, cela est clair. Je ne sais pas sil en est conscient. Cest peut-tre pour attirer des voix mais je ne sais pas si elles sont vraiment si nombreuses que a, sils reprsentent une force. Ali Benflis ratisse trs large juste pour gagner des voix.
Pourrait-on sattendre un retour de lex-FIS sur la scne politique algrienne ?
Rachid Grim : Non, je ne pense pas, sincrement. Quand on observe la scne internationale, lintgrisme est en train de reculer, de plus en plus. Il faut remarquer que les partisans de lex-FIS reviennent avec des positions plus souples. Mais, en ralit, ce nest ni dans leur nature ni dans leur intrt. Leur nature cest la violence.
Lezzar Nesredine : Dabord il ny a pas eu de loi leur interdisant une activit politique, mais une dcision judiciaire quil faut examiner avant de rpondre. Soit cette interdiction dexercice de toute activit politique est limite dans le temps : ce qui veut dire qu lexpiration de cette priode, les interdits politiques sont rhabilits de plein droit . Soit cette interdiction est illimite dans le temps et ce moment-l, il faudra une dcision de grce prsidentielle pour lever cette interdiction. Jimagine mal une dcision prsidentielle abrogeant les interdictions dune dcision judiciaire. Ce serait une atteinte la suprmatie de la justice qui est un pilier cardinal de lÉtat de droit.




.tsa-algerie.com/

 

()


: 1 ( 0 1)
 

Le FIS peut-il revenir sur la scne politique ?




06:47 AM

Powered by vBulletin Version 3.8.7 .Copyright 2000 - 2015, Jelsoft Enterprises Ltd
Search Engine Optimization by vBSEO ©2011, Crawlability, Inc.
- - -
Designed & Developed by shababdz.com
2014,